Voyage d'étude

Voyage d’étude TUI à Curaçao: exotique, coloré et varié!

Eh oui, on retrouve tous les clichés à Curaçao (l’eau bleu azur, les plages de sable blanc, le soleil et les palmiers). Mais cette île tropicale dans la mer des Caraïbes est bien plus qu’une série de clichés. C’est une toile pleine de couleurs et de variétés qu’il faut avoir vue et surtout vécue. Grâce aux nouveaux vols directs de TUI fly au départ de Brussels Airport, cette destination de rêve est plus proche que jamais.

Elégance Ailée

A 45 minutes en bateau de l’île elle-même, on trouve Klein Curaçao, une petite île entourée de zones riches en varechs, et donc attrayantes pour les tortues de mer. Les plongeurs patients peuvent y observer leur élégance alors qu’elles semblent voler gracieusement sous la surface.

On peut aussi s’amuser dans l’eau au sud de l’île. C’est le côté le plus touristique où on retrouve les plages où profiter du soleil. Quelques plages telles que Jan Thiel et Mood Beach sont fort prisées et parfois réservées aux clients des hôtels et des bars de plage. Mais il reste aussi des plages un peu oubliées. Grote Knip, lovée entre les rochers, est par exemple populaire auprès des locaux.

Paysage lunaire et volcanique

Cela vaut la peine d’explorer l’arrière-pays de Curaçao, de préférence en quad ou en jeep. La partie nord de l’île semble venir d’une autre planète. Ici, plus de plages, mais un paysage lunaire contre lequel la mer des Caraïbes vient se cogner. A certains endroits, cette érosion a mené à la formation de grottes. La plus spectaculaire est la Boka Tabla dans le Shete Boka National Park.

Plus à l’intérieur des terres, le paysage est plus aride, les buissons poussiéreux et différentes sortes de cactus rythment d’ailleurs le panorama. Au nord-ouest en revanche, la nature est plus verdoyante. La réserve naturelle de Christoffelpark (qui tient son nom de la seule ‘montagne’ de l’île, la Christoffelberg qui culmine à 375 mètres) abrite orchidées et fougères. Plusieurs sentiers de randonnée parcourent le parc, qu’on peut également visiter en jeep avec un guide.

Des maisons aux couleurs florales

Contrairement à de nombreuses autres destinations des Caraïbes, Curaçao a énormément à offrir au niveau culturel. Willemstad est en effet inscrite depuis 1997 au Patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville se divise en deux parties: Punda et Otrobanda, séparées par la baie de Sainte-Anne. On peut passer de l’une à l’autre en empruntant le très beau pont Reine Emma.

Pour ceux qui veulent encore plus d’histoire et de culture, il est possible de visiter les nombreuses propriétés témoignant du passé colonial de l’île. La propriété Chobolobo produit depuis 1896 le célèbre Blue Curaçao à base de zeste d’orange séché et d’un mélange secret d’épices.

Une île à découvrir

Kyara Wanga est née et a grandi sur l’île et a été la guide parfaite pour le groupe d’agents de voyages belges durant le voyage d’étude (du 18 au 26 juin) à l’occasion du premier vol direct de TUI fly. La coordinatrice PR pour l’Europe du Curaçao Tourism Board remarque que Curaçao est surtout connue du grand public comme une destination de rêve pour les adeptes de soleil. Mais l’île exotique a bien plus à offrir que des vacances au ralenti. Kyara Wanga: “En plus de pouvoir se relaxer sur une des nombreuses plages, Curaçao propose de nombreuses possibilités pour passer des vacances un peu plus sportives ou culturelles. De plus, vous pouvez bien manger sur notre île et la vie nocturne est incomparable.”

Comments