Analyses, Association professionnelle, Industrie voyagiste, Newsflash

UPAV & VVR: nombre d’agences stable en Wallonie et à Bruxelles

Anne-Sophie Snyers, secrétaire générale de l’UPAV: “Au 31 décembre 2017, le nombre d’agences de voyages (points de vente) en Wallonie et Bruxelles était d’environ 750. A l’UPAV, nous avons la chance d’en compter 444 comme membres de notre association. Le nombre d’agents a fortement diminué dans les années 2000, et nous observons aujourd’hui une stabilisation depuis cinq ans: l’engouement pour les réservations en ligne serait-il en perte de vitesse?

Depuis le 1er janvier, la licence n’étant plus obligatoire en Wallonie, nous nous attendons à une évolution positive du nombre d’acteurs sur le marché wallon et une stagnation-diminution à Bruxelles, dont les nouveaux venus ont un profil différent: nombreuses sont les personnes qui appellent actuellement notre association pour connaître les obligations actuelles pour exercer ce métier, et la plupart ne proviennent pas du secteur des voyages: cette profession va-t-elle compter un nombre croissant de ‘slasheurs’, nouvelle tendance dont on parle beaucoup actuellement?

Notre communication concernant la suppression de la licence en Wallonie fonctionne bien, notamment à travers la Belgian Travel Academy, créée pour labelliser et sécuriser le secteur et les consommateurs. La BTA est dès lors un outil intéressant pour ces nouveaux venus, justement: la formation ‘tourisme’ n’étant plus obligatoire, ils ne désirent tout de même pas se lancer à l’aveugle et souhaitent une formation ‘de base’. Intéressant.

Cela doit être un coup de fouet pour les agents de voyage existants, car ces nouveaux venus ont d’autres cordes à leur arc, sont ambitieux et imaginatifs.

A l’UPAV, nous croyons que la profession est en pleine mutation positive, et ce, malgré les outils en ligne de plus en plus nombreux. Les voyageurs reviennent auprès des agences pour le conseil, les idées et la sécurité. Le nombre de voyageurs augmente, les risques – ou du moins ce que véhiculent les médias – augmentent également, et les associations professionnelles du secteur se réunissent pour parler d’une seule voix, dans le but de défendre et sécuriser la chaîne de vente, justement. De grands changements légaux à l’échelle européenne – et dès lors à transposer dans la loi belge – attendent les agents de voyages en 2018. L’UPAV s’engage à les accompagner et les former vers cette nouvelle ère, car les changements ne font que commencer.”

Chiffres évolutifs en Wallonie:

(nombre d’agences = nombre de points de vente)
Evolution du nombre d’agences en Wallonie
Année Ouvertures Fermetures Faillites Retraits Différentiel
2010 22 21 1 0
2011 29 12 2 1 14
2012 41 11 2 1 27
2013 19 26 5 -12
2014 24 20 4 0
2015 20 15 2 3
2016 18 21 2 1 -6
2017 17 11 1 1 4

Situation similaire au nord du pays

Koen van den Bosch (ceo et président délégué de la VVR): “Le 31 décembre 2017, la VVR dénombrait 723 agences de voyages et 384 succursales principalement néerlandophones en Flandre et à Bruxelles (1.107 points de vente au total!). Nous constatons que le nombre d’agences en Flandre et en Wallonie reste stable et qu’il a même augmenté au cours des dernières années. La VVR a en effet accueilli 30 nouveaux membres en 2017! Le secteur des agences de voyages est donc en progression.

Les raisons sont multiples. Tout d’abord, une attention encore plus grande est portée au client. Ensuite, le secteur a été aidé par d’autres facteurs extérieurs. Les problèmes autour des achats en ligne ont comme chaque année refait surface. Récemment, la presse a même traité un cas concernant Voyage Privé. En outre, le monde de l’aviation a été fortement perturbé. Les voyageurs qui n’avaient pas réservé par le biais d’un agent de voyages se sont fait avoir. Pendant ces périodes difficiles, les agences de voyages ont su se profiler comme des partenaires fiables et professionnels tout en cherchant et en proposant des solutions aux voyageurs. En tant qu’association, nous sommes donc fiers de nos membres. Cette confiance est aussi récompensée et les clients reviennent auprès de leur agent, ce qui confirme la situation stable.

En ce qui concerne les nouveaux membres, nous observons une certaine évolution, à savoir l’hyperspécialisation, axée sur une clientèle très spécifique, en offrant une personnalisation poussée pour un groupe, etc. Au vu de la nouvelle loi, malgré le fait qu’elle soit difficile à interpréter et qu’elle amène son lot d’obligations supplémentaires pour les agences, l’agent de voyages se dote d’un nouvel atout. Il/elle devient le meilleur intermédiaire permettant de réserver des vacances avec 100% de sécurité. Nous sommes donc très confiants pour l’avenir.”

Aperçu du nombre d’agences de voyages en Flandre et à Bruxelles

Statut le 31/12/2017 >> 723 agences et 384 succursales = 1.107 points de vente

Statut le 31/12/2016 >> 711 + 387 = 1098

Statut le 31/11/2015 >> 690 + 377 = 1067

Statut le 31/12/2014 >> 685 + 384 = 1069

Statut le 31/12/2013 >> 675 + 366 = 1041

 

Comments