Analyses, Voyage d'étude

TUI en voyage au Cap-Vert: ‘No stress’

Par Jennifer Istace

17 agents de voyages de toute la Belgique ont pu prendre quelques couleurs avant les fêtes de fin d’année en visitant le Cap-Vert lors d’un voyage d’étude organisé par TUI du 12 au 18 décembre. Ils étaient accompagnés de Mike Decloedt (distribution back office TUI) et Simon De Milde (business development manager Belgium & Luxembourg RIU). Les agents ont visité les deux îles principales de l’archipel, Boa Vista et Sal, et ont logé au Riu Palace Boavista et au Riu Palace Cabo Verde. Mike Decloedt: “Pour moi, c’était une première rencontre avec le Cap-Vert. J’ai trouvé l’île de Boa Vista très typique, moins touristique que l’île de Sal, mais d’une beauté surprenante. Le nouveau Riu Palace Boavista est un vrai joyau. Idéal pour les clients qui recherchent la tranquillité, le beau temps et veulent occasionnellement faire une excursion agréable. Sal est un peu plus touristique, mais avec une touche africaine. Les hôtels RIU et Melia ne sont pas loin de Santa Maria, une petite ville animée de magasins et plusieurs bars.”

Les agents ont commencé leur séjour par la découverte, durant deux jours, de l’île de Boa Vista. D’une forme presque ovale et s’étendant sur une trentaine de kilomètres carrés seulement, l’île offre un visage désertique calme qui illustre bien la devise du pays: ‘No Stress’. Les agents ont vite compris pourquoi cette destination est le paradis des kitesurfeurs: le vent. En effet, les rafales de vent soufflent avec puissance. Les drapeaux rouges étaient levés sur de nombreuses plages, interdisant la baignade dans les eaux turquoise agitées de l’Atlantique. Mais le vent n’a pas que des désavantages, il permet aussi d’éviter de souffrir de la chaleur!

Désert de Viana, plage de Santa Monica, les paysages sont encore préservés du tourisme de masse… pour le moment. Un énorme complexe hôtelier est actuellement en construction au pied de cette plage surnommée par beaucoup une des plus belles plages du monde. Nicolas Counachamps (Amplitours): “Que dire du Cap-Vert! Il est tout sauf vert, mais offre énormément d’atouts: températures d’au moins 25 degrés toute l’année. Des paysages encore inaltérés et vierges. Une population très accueillante qui fait son possible pour parler français en plus. Une destination reposante à plus ou moins six heures de vol pour profiter du soleil toute l’année sauf de la baignade.” Dick Van Acker (TUI Gent): “Destination soleil, mer, plage avec une atmosphère exotique. La population est accueillante et il reste beaucoup à faire. En bref, une destination idéale pour des vacances ‘sans stress’.”

Ensuite, direction l’île de Sal, l’île la plus volcanique et la plus vieille de l’archipel du Cap-Vert: 33 millions d’années. C’est aussi la destination la plus touristique. Elle tient son nom de ses mines de sel, toute première activité d’exploitation de l’île où il est encore possible de flotter, une “super chouette expérience pour un de mes premiers voyages d’étude” pour Lore De Schampelaire (TUI Leuven). Espargos, Palmeira et Santa Maria auront charmé les agents de voyage lors d’une visite en 4×4. Tamsin Schoefs (TUI Hasselt): “Le Cap-Vert était une destination inconnue pour moi. Grâce aux nombreuses visites d’hôtels et excursions, j’ai appris à mieux connaître Boa Vista et Sal. Un voyage en catamaran a été la conclusion parfaite à cet eductour. La petite ville de Santa Maria mérite certainement le coup d’oeil.” Murielle Leleux (Avitour ML Voyages): “Très belle découverte de ces deux îles qui ont pour atouts majeurs le soleil, les plages et le repos. Coup de coeur pour les paysages de Boa Vista et pour l’ambiance chaleureuse de Santa Maria sur Sal. Belle découverte humaine aussi pendant ce voyage d’étude très instructif.” Dany Gobert (Avitour Gullivair): “Superbe découverte de ces deux îles inconnues pour moi et très grande satisfaction pour six heures de vol. Nous avons eu la chance de les découvrir encore vierges de tourisme de masse. C’est une destination qui va devenir très populaire.”

Les agents ont visité un total de dix établissements hôteliers sur les deux îles. Deux coups de coeur ont fait l’unanimité dans le groupe: le Riu Palace Boavista sur l’île de Boa Vista et le Melia Llana/TUI Sensimar sur l’île de Sal. Kristof De Smet (Selectair De Lathauwer Aalst): “L’offre hôtelière est diversifiée et adaptée à chaque groupe cible. Personnellement, j’ai préféré le Riu Palace sur l’île de Boa Vista, une île focalisée sur l’offre hôtelière avec charme et authenticité.” France Dessouroux (Ligne bleue S.C.R.L.): “J’ai eu une préférence pour l’hôtel Melia Llana sur l’île de Sal. De mon point de vue, cette destination ne va pas cesser d’évoluer positivement et d’attirer beaucoup de futurs clients/touristes grâce à sa qualité hôtelière et son agréable climat toute l’année.”

TUI emmène chaque hiver plus de 9.000 passagers vers le Cap-Vert. C’est autant que durant la période d’été. Avec la récente annonce du ministre des Affaires parlementaires du Cap-Vert selon laquelle les citoyens membres de l’Union européenne n’auront plus besoin de visa pour séjourner jusqu’à 30 jours dans les îles cap-verdiennes, TUI espère que ce chiffre augmentera encore dans les prochaines années.

Comments