Touroperating

TravelBird, c’est reparti?

L’organisateur de voyages néerlandais en faillite TravelBird reçoit un nouveau souffle. C’est ce qu’a communiqué hier soir le curateur Jan Padberg, après la déclaration de faillite de TravelBird survenue plus tôt ce mois-ci. C’est le Britannique Secret Escapes Group qui reprend TravelBird et qui fait ainsi avancer le dossier. Le curateur déplore toutefois que la majorité des collaborateurs de TravelBird va perdre son emploi. Quelque 200 personnes pourraient perdre leur travail, alors que seules quelques dizaines des employés pourraient conserver leur poste.

Le site web de TravelBird, qui était très actif en Belgique, devrait rapidement à nouveau être mis en ligne. D’après les attentes, Secret Escapes Group devrait conserver le nom TravelBird. Le Secret Escapes Group se décrit comme un ensemble d’acteurs à l’échelle mondiale avec des marques comme Secret Escapes, Slevomat et Travelist. “Grâce aux sites web et aux applications mobiles (de luxe), nous proposons des nuitées d’hôtels et des voyages à des prix fortement rabaissés, négociés directement avec les hôteliers,” explique l’organisation sur son site Internet.

Quelque 40.000 clients, principalement néerlandais, ont été lésés par la débâcle de TravelBird. Les voyageurs ayant réservé juste avant la faillite ont quand même pu voyager grâce à l’intervention du Nederlandse Stichting Garantiefonds Reisgelden (SGR). Les Belges qui avaient réservé un voyage chez TravelBird ont pu introduire une demande auprès de ce même SGR afin de récupérer leur argent.

Comments