Industrie voyagiste

Tendance été 2020: succès des régions moins connues

Les destinations les plus populaires de vacances font face depuis quelques saisons à la concurrence accrue de régions moins touristiques et plus authentiques. D’après les premiers chiffres de réservations pour la saison d’été 2020, ces destinations moins connues vont encore percer davantage cette année, que ce soit pour des vacances en avion, des vacances en voiture ou des citytrips.

Le mois de janvier est traditionnellement le mois où l’on enregistre le plus de réservations pour les vacances d’été. Pour les tour-opérateurs, il s’agit d’un excellent baromètre pour observer les nouvelles tendances. TUI, le plus grand tour-opérateur du pays, note une évolution remarquable. Ce ne sont pas les régions de vacances classiques auxquelles on pense généralement qui affichent les progressions les plus importantes. Au contraire, dans chaque pays, ce sont les plus petites destinations, restées longtemps dans l’ombre des grandes stations balnéaires, qui gagnent du terrain de façon spectaculaire. Les régions de vacances plus tranquilles, où l’offre hôtelière est limitée, ont plus de succès que jamais.

En Espagne, l’île de Lanzarote, dans les Canaries, est de loin la grande gagnante. La petite soeur des stars comme Tenerife et Gran Canaria a récemment vu son nombre de vacanciers plus que doubler. La Costa de Almería, voisine de la très populaire Costa del Sol, enregistre elle aussi une croissance spectaculaire de 50 %. En Italie, tous les chemins ne mènent pas à Rome, et tous les Belges ne partent pas en Toscane. La Calabre, beaucoup moins connue, affiche une croissance de 230 %, suivie par la Sicile (60 %). En Égypte, il y a un grand intérêt pour Marsa Alam, le paradis des plongeurs assez méconnu mais tout aussi magnifique et qui évolue dans l’ombre de Hurghada ou de Sharm El Sheikh.

Pour les vacances en voiture, les célèbres costas espagnoles ne sont pas les régions de vacances les plus en vogue. On observe en effet une explosion des destinations verdoyantes riches en montagnes et en lacs, comme le Tyrol autrichien en première place. Le Danemark enregistre plus du double de réservations (+135 %), tandis qu’Andorre (+35 %) et la Slovénie (+30 %) affichent d’excellents résultats. La France, éternelle favorite, voit également ses classiques comme la Côte d’Azur et la Provence reculer au profit du Languedoc-Roussillon et de la Normandie qui
font une belle percée (+40 %). Même scénario en Allemagne: le nombre d’amoureux de la Forêt-Noire semble stable, tandis que la Moselle (+80 %) et l’Eifel (+40 %) moins connues et plus proches de chez nous, ont le vent en poupe. Le même engouement est observé pour les citytrips: l’étonnante Valence talonne de près la perle espagnole, Barcelone, et coiffe au poteau la capitale, Madrid. Milan, la capitale de la mode, cartonne (+75 %), et la ville séculaire de Rome maintient le statu quo. Côté Europe de l’Est, l’incontournable Cracovie est même plus populaire que la ville
plus classique de Vienne.

Comments