Touroperating

Tempêtes de sable à Boa Vista: point sur la situation

L’île de Boa Vista est frappée depuis quelques jours par des tempêtes de sable rendant le trafic aérien quasi impossible. Hier après-midi, 114 voyageurs belges se sont ainsi retrouvés bloqués sur l’île au terme de leurs vacances. Leur seul espoir est que les conditions météorologiques s’améliorent rapidement. La visibilité atteint par moment la norme des 1.700 mètres requis pour un atterrissage, mais ces fenêtres sont tellement courtes qu’il est impossible de prévoir un atterrissage de façon précise à l’avance.

“Un appareil TUI fly a décollé à vide hier à destination de Boa Vista pour recueillir les passagers. Si cela s’était avéré impossible, l’appareil aurait été stationné sur l’île voisine de Sal, ce qui aurait permis à TUI de récupérer rapidement ses clients lorsque les conditions se seraient améliorées,” explique Piet Demeyere de TUI.

“Heureusement, l’appareil a pu directement atterrir à Boa Vista pour ramener tous les voyageurs en Belgique. Dans l’attente d’une amélioration des conditions climatiques, le vol d’aujourd’hui à destination de Boa Vista sera annulé. Un vol a décollé samedi dernier de Bruxelles à destination des îles du Cap Vert Sal et Boa Vista. Une heure avant l’atterrissage, il est apparu que la visibilité se dégradait à nouveau et que l’appareil ne pourrait se poser à Boa Vista. En raison d’un manque de capacité hôtelière à Sal, les 87 passagers à destination de Boa Vista ont été redirigés vers l’île espagnole de Gran Canaria afin d’y passer la nuit. En raison des difficultés à évaluer la situation à Boa Vista et pour éviter plusieurs tentatives d’atterrissage infructueuses, il leur a été proposé hier de passer des vacances dans un hôtel cinq étoiles de Gran Canaria. Quelques voyageurs ont préféré reprendre la route vers la Belgique. Ils seront rapatriés aujourd’hui de Las Palmas.”

Comments