Destinations

Surf sur Milan et le lac de Côme

A moins d’une heure du Findel avec Luxair, Milan est un pôle d’attraction pour son patrimoine artistique impressionnant. Une cinquantaine de kilomètres séparent la cité de la mode et du design de l’enchanteur lac de Côme. Détours italiens.

Quatre spots milanais

Le temple du commerce, la galleria Vittorio Emanuele II.

Longtemps boudée au profit de Rome, de Florence ou de Venise, Milan est l’incontournable capitale des ‘fashion addicts’ ou des passionnés de design, même si sa vitrine culturelle avec ses emblématiques Duomo et la Scala vaut en soi bien un séjour. Les coupe-files sont indispensables pour ne pas se priver de la visite du Duomo, du Cenacolo Vinciano, tout comme de celle de la Scala. Située sur la Piazza del Duomo à Milan, l’église gothique du Duomo, dite aussi ‘hérisson de marbre’, culmine à 108 mètres, c’est dire que l’accès aux terrasses réserve une vue spectaculaire sur les toits de la cité. La construction du Duomo fut très longue et ses styles architecturaux sont aussi divers que le gothique, le néoclassique et le néogothique. Ses piliers, à l’image des 52 semaines d’une année, et ses 2.000 statues impressionnent, tout comme son symbole entièrement en cuivre doré: la Madonnina qui protège la ville. Autre incontournable de Milan, la Scala, un monument du lyrisme, qui doit son nom à l’échelle des grands noms de l’opéra. Son musée recèle des programmes aux armes des nobles fréquentant la scène mythique de ce somptueux théâtre du XVIIIe siècle qui a accueilli compositeurs et comédiens comme Mozart, Meyerbeer, Mercadante, Verdi, Piccinni. Au centre de la ville toujours, le Cenacolo Vinciano, qui a pour trésor La Cène, fresque célèbre de Léonard de Vinci, qu’il a mis quatre années à réaliser. Elle représente le dernier repas du Christ avec ses apôtres et en filigrane l’annonce de la trahison de Judas. Classée au Patrimoine mondial de l’humanité, cette peinture célèbre est nichée tout à côté de l’église dominicaine de Santa Maria Delle Grazie. Le château des Sforza, à deux pas du quartier du Corso Magenta, vaut aussi le détour, mais peut faire l’objet d’un séjour plus long ou d’une autre escapade.

Milan, l’empire des glaces.

En flânant dans la cité

Capitale de la Lombardie, Milan est sous les feux des projecteurs deux fois par an avec la Fashion Week, quand les créateurs de mode y posent leurs valises, mais aussi lors du Salone del Mobile, rendez-vous obligé des designers. A l’image de cette frénésie du luxe et de l’esthétisme, la galerie Vittorio Emanuele II, avec sa haute verrière de 50 mètres et ses mosaïques, est imposante et magnifique. Ce passage commercial emblématique ne doit pas faire oublier la flânerie dans les rues de la ville. Du côté du quadrilatère de la mode, on trouvera dans la Via Monte Napoleone des maisons de renom comme Prada, Dolce & Gabbana, Versace, Armani, Valentino. Dans ce quartier, on se trouvera vite happés par les parcs et les jardins secrets et les palais baroques. Les amateurs de quartiers typiques à l’italienne apprécieront les balcons colorés dans le quartier des plus intimes, la Brera, dédié aux artistes avec, à l’ouest, le château des Sforza qui domine le Parco Sempione, le plus grand parc public de la ville.

Au sud-ouest du centre-ville, une promenade entraînera le visiteur jusqu’au canal des Navigli, charmante Venise milanaise, où on se pose pour un apéritif, en fin de journée, et qui constitue un des moments prisés par les Milanais.

Les jardins enchanteurs de la villa Melzi à Bellagio.

Douceurs du lac

Si la cité touristique est enivrante, la quiétude se trouvera aux bords du lac. Depuis Milan, le lac de Côme se situe à 50 kilomètres en voiture. Les trains sont très fréquents aussi et permettent en une heure d’aborder les rives du lac et ses panoramas à couper le souffle. Pour aller de rives en rives, le bateau est le plus approprié; des liaisons quotidiennes relient Côme à Varenna ou à Bellagio. Parmi les incontournables du lac: un déjeuner les pieds dans l’eau sur l’île Comacina. Visite de la Villa del Balbianello, entourée de cyprès et de cèdres: cette villa du XVIIIe siècle d’un passionné de voyages Guido Monzino se dresse au-dessus du lac et a servi de décor pour des scènes de Star Wars et de Casino Royale.

A Bellagio, les jardins de la Villa Melzi ont inspiré Franz Liszt lors d’un séjour dans cette station balnéaire en 1837. Et pour séjourner, rester au Grand Hôtel Villa Serbelloni, 5 étoiles centenaire, mené avec élégance par la famille Bucher depuis des générations. On y goûtera pleinement à la dolce vita, au bord de la piscine extérieure, au milieu des rosiers centenaires, aux bienfaits du spa entièrement rénové et à la piscine intérieure, sans oublier les gourmandises du restaurant Le Mistral, étoilé au Michelin, ou de La Goletta presque les pieds dans l’eau.

Après le tumulte de Milan, de quoi flâner en quête des trésors cachés des rives du lac de Côme, le temps de cette échappée belle.

Comments