Analyses, Destinations

Sénégal: un régal

Onze agents de voyage ont été conviés par Misterfly pour découvrir les multiples aspects du Sénégal, de sa capitale trépidante à sa station balnéaire aux abords de Saly en passant par sa nature luxuriante du parc national du delta de Saloum. En partenariat avec Brussels Airlines et l’office du tourisme du Sénégal, les agents ont profité d’un programme chargé du 28 novembre au 4 décembre dernier pour faire le plein de souvenirs colorés. Avec 10.000 Belges en moins dans le tourisme au Sénégal, le pays cherche à attirer les clients de notre plat pays.

Tout a commencé à Dakar, capitale du Sénégal, une vraie fourmilière dès la sortie de l’aéroport où se mêlent vendeurs, enfants, automobilistes ou simples passants dans un bazar organisé qui plonge immédiatement nos agents dans l’ambiance sénégalaise. Un contraste qui tranche avec la première visite du voyage: celle de l’île de Gorée, à une vingtaine de minutes de bateau de Dakar. Accueillis par une troupe musicale de signares, les agents ont débarqué sur cette île d’à peine 25 hectares au son des musiques traditionnelles. Avec ses petites ruelles habitées par quelque 18.000 habitants, la principale activité de l’île d’où est originaire Blaise Diagne est la visite de la maison des esclaves.

Il est temps de s’éloigner de la frénésie de Dakar. En route pour l’île aux coquillages, l’île de Fadiouth. Sur cette île jonchée de coquillages, les musulmans cohabitent avec les chrétiens au point qu’ils se partagent le même cimetière. Un exemple de tolérance qui inspire tout autant que la visite d’un petit village de Sérères, troisième ethnie du Sénégal, qui a accueilli et habillé les agents en tenues traditionnelles avant de leur faire visiter leurs maisons simples et authentiques. Une fois arrivé à Toubacouta, une surprise de taille attendait le groupe: une balade à quelques centimètres de deux lions de la réserve de Fathala, des lions nés en captivité en Afrique du Sud et apprivoisés au Sénégal pour se balader en toute tranquillité avec les touristes dans un espace protégé de six mille hectares, une expérience unique qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Pour se remettre de leurs émotions, les agents ont pu rencontrer la reine de Sipo, une fringante dame de… 98 ans (officiellement) qui révèle son secret de longévité aux touristes de passage: manger sain! Les agents ont ensuite fini leur séjour dans la nature en observant les oiseaux au milieu des palétuviers présents par milliers dans le parc national du delta de Saloum.

Mais le groupe n’en était pas pour autant au bout de ses surprises! Une fois retourné non loin de Dakar, dans la région de Saly, les participants ont eu la chance de visiter la réserve de Bandia, où cohabitent en semi-liberté sur une surface de 3.500 ha de nombreuses espèces observables de près comme des herbivores: antilopes, élans, girafes, zèbres, rhinocéros, singes, phacochères ou encore autruches et deux espèces confinées dans des espaces sécurisés: les hyènes et les crocodiles. Ils ont enfin profité de quelques heures de soleil sous une température de 30 degrés avant de revenir à Bruxelles et retrouver les températures négatives.

Lors des visites d’hôtels, les agents ont été unanimement convaincus par le Terrou-Bi, le Lamentin, le Baobab et Les Palétuviers.

Réactions

Luc Dewolf: “Ceci était ma deuxième visite au Sénégal et j’ai été agréablement surpris. En dix ans de temps, la propreté du pays s’est considérablement améliorée (même s’il y a encore pas mal de travail à faire). L’accueil est chaleureux et la qualité des hôtels est en adéquation avec les normes européennes. Une destination à six heures de vol de Bruxelles avec un super climat pendant notre hiver et une cuisine très savoureuse.”

Maxime Lambert: “J’ai été très agréablement surpris par le Sénégal. Les Sénégalais sont très accueillants et on peut y proposer des activités variées. L’île de Gorée est un bijou et les activités ‘nature’ m’ont conquis.”

Allan Bernaczyk: “Un pays fabuleux où couleurs, nature, animaux et plages de sable se mêlent pour notre plus grand bonheur. J’ai eu un réel coup de coeur pour l’hôtel Le Lamantin, pour son confort, sa gastronomie, mais aussi et surtout pour la gentillesse de son personnel.”

Miriam Farhat: “J’ai beaucoup appris sur la destination grâce à nos guides locaux, j’ai pu également faire de très belles rencontres dans un très chouette groupe! La balade avec les lions était pour moi une des activités qui m’a procuré le plus de frissons, on ne s’imagine pas à quel point cela peut être impressionnant jusqu’au jour où on le vit pour de vrai. L’hôtel numéro un pour moi est l’Horizon Palace Baobab, un hôtel les pieds dans l’eau avec animations pour tous et soirées à thèmes, le top pour la clientèle belge.”

Audrey Vancleve: “Une véritable découverte tant sur le plan humain que pour les paysages et la nature luxuriante du Sénégal. C’est un pays accueillant aux multiples atouts pour les voyageurs. L’échange entre deux cultures qui ont su lier une belle amitié. Je me suis émerveillée de la découverte du delta de Saloum qui regorge de beauté et d’oiseaux. J’ai adoré voir les étendues de palétuviers et les couleurs qui changent tellement vite au coucher du soleil. L’histoire de Dakar et de ses environs est incontournable pour qui veut s’imprégner de la culture sénégalaise. Le Lamantin à Saly est une valeur sûre avec un service impeccable pour des vacances garanties 100% plaisir. Le Terrou-Bi à Dakar fût également une belle découverte pour son service cinq étoiles et l’aspect resort, le tout au milieu d’une grande capitale.”

Marine Dassy: “Un pays avec une magnifique population et des paysages à couper le souffle. Une vue qui nous éblouit à chaque moment. Et on rentre surtout le coeur chargé en émotions et en moments exceptionnels. Beaucoup d’activités… entre les lions et la reine, que de moments inoubliables! Je rentre avec de magnifiques photos à mettre dans mon album. L’hôtel Les Palétuviers restera mon coup de coeur pour sa magnifique situation. La possibilité de faire autant d’activités est top! Et de plus les tarifs pour les consommations étaient raisonnables. Et sinon Le Lamantin reste magique et de très haute qualité.”

Réaction de l’organisation

Denis Pappi, country manager Benelux Misterfly: “Le but de ce voyage était pour Misterfly de se rapprocher de nos clients, des meilleurs de nos vendeurs. C’est aussi l’occasion de promouvoir une destination auprès d’eux pour ensuite la diffuser tant au niveau de l’aérien que de l’hôtelier. Nous cherchions une destination long-courrier en partenariat avec Brussels Airlines, la première compagnie aérienne que distribue Misterfly. L’un de nos objectifs est de promouvoir les destinations packages, notamment les produits balnéaires pour famille. L’office du tourisme du Sénégal nous a assistés dans l’organisation et dans l’encadrement du voyage sur place.”

Comments