Analyses

Salon des Vacances de Bruxelles 2020: ‘voyages durables’

L’empreinte écologique a la cote dans le monde des voyages. Quatre voyageurs belges sur dix y prêtent attention et a fortiori les millennials (18-34 ans) qui considèrent ce critère lors de la préparation de leur voyage. L’écotourisme et les voyages durables ont dès lors été choisir comme les thèmes principaux du Salon des Vacances 2020.

Par Luc De Smet, senior reporter Travel Magazine

Ecologie

Le secteur des voyages est bien conscient de l’importance de l’écologie, car l’avenir dépend d’un climat fiable et de destinations accueillantes. Durant le Salon, une attention toute particulière sera accordée aux solutions et initiatives écologiques visant à réduire l’empreinte écologique. Un espace a été libéré pour l’Eneco clean beach cup, qui plaide pour une réduction des plastiques et tentera de rassembler des troupes pour une grande action de nettoyage de la côte le dimanche 22 mars. L’ecolabel Green Key sera également présent sur le podium des orateurs principaux dans le Destination Theater. L’écologie est un point important, surtout pour les jeunes, mais cela ne peut pas coûter plus cher. Lors d’une enquête menée par l’IATA, il est apparu que seulement un passager aérien sur 100 est prêt à payer un supplément pour compenser ses émissions de CO2. “Il reste encore trop de questions sur l’utilité de ces compensations, mais cela vaut mieux que rien et le secteur continue d’y travailler. Il reste un grand écart entre ce que nous pensons et ce que nous faisons vraiment”, explique Koen van den Bosch de la VVR. “Si un hôtel propose un séjour normal, et un autre un séjour durable pour le même prix, les clients opteront davantage pour l’alternative durable. Mais si durable est synonyme de facture plus salée, les clients choisissent alors le moins cher”.

Pays à l’honneur: Cuba

L’écologie et les voyages peuvent aller de pair, et Cuba veut le prouver. L’île caribéenne est le pays à l’honneur de cette 62e édition du Salon des Vacances de Bruxelles. “Cuba, c’est bien plus que de beaux bâtiments, de vieilles voitures et des plages”, raconte l’ambassadrice Norma Goicochea Estenoz. Elle conseille de découvrir l’arrière-pays et de partir à la rencontre de ‘l’autre Cuba’, l’authentique. “Cuba est une île, c’est vrai, mais à l’esprit ouvert et riche d’une joie de vivre unique. Les Cubains sont accueillants et on se fait des amis en deux minutes”, explique l’ambassadrice. Cuba est également une destination qui plaît à la jeune génération. 70% d’entre eux veulent y voyager, car la destination permet d’échapper aux clichés. 17.449 Belges y ont voyagé l’année dernière, et l’office de tourisme espère augmenter ce chiffre de 5% cette année. “L’écotourisme et l’agrotourisme offrent encore des opportunités insoupçonnées”, concluait Diana Rosa Gonzalez Montesino de l’office de tourisme de Cuba.

Expérience

Les voyageurs veulent toujours vivre plus. Les jeunes surtout veulent s’écarter des sentiers battus et s’informent auprès de blogueurs et autres influenceurs. Pour les jeunes, voyager se partage avec les autres. Trois quarts des millenials partagent leurs photos via les réseaux sociaux et 70% des jeunes (18-34 ans) avancent que ces photos et ces informations partagées sont décisives dans le choix de leur destination. Les blogueurs et influenceurs pourront dès lors venir partager leurs expériences et photos dans le Palais 3. L’expérience est aussi un des thèmes du salon, et cela se traduira notamment au niveau culinaire et culturel parmi les destinations présentes. Pour la gastronomie, la musique et les danses, rendez-vous dans les palais 4 et 5 du Salon des Vacances.

Le Salon des Vacances de Bruxelles 2020 se tiendra du 6 au 9 février à Brussels Expo.

Comments