Inflight Report

Rwandair: Bruxelles- Kigali – Bruxelles

Compagnie > RwandAir

Ligne > Bruxelles – Kigali – Bruxelles

Appareil > Airbus 330-200/300

Classe de voyage >Business Class

Période >  janvier 2018          

Contexte  

RwandAir (code IATA: WB), fondée en 2003, est la compagnie nationale du Rwanda et compte parmi les plus grandes compagnies internationales d’Afrique. Le siège de RwandAir se situe à l’aéroport international de Kigali. Sous le slogan ‘Fly the Dream of Africa’, RwandAir dessert 23 destinations en Afrique, en Chine et en Europe. Sa flotte compte actuellement 12 appareils: un Airbus 330-200, un Airbus 330-300, deux Boeing 737-700, quatre Boeing 737-800, deux Bombardier CRJ900ER et deux Bombardier Dash 8-Q400. La compagnie appartenant à 99% au gouvernement rwandais, ses chiffres ainsi que ses résultats financiers sont rarement rendus publics. RwandAir opère trois vols par semaine entre Bruxelles et Kigali depuis novembre 2017.

La compagnie dispose de son propre programme de fidélité, intitulé Dream Miles.

Enregistrement

A Brussels Airport, un des deux guichets d’enregistrement est réservé aux passagers de la business class (Dream Class). A l’aéroport de Kigali, on leur déroule un tapis rouge et tous les clients de RwandAir sont accueillis devant un seul grand guichet. L’accueil est amical et efficace.

Lounge et embarquement

Les clients business de RwandAir ont accès au Diamond Lounge de Brussels Airport, dont on a déjà beaucoup parlé. Son agencement est un quelque peu dépassé, mais il faut avouer que les sièges/fauteuils et les espaces de travail sont très bien entretenus. Malgré l’heure de départ nocturne, l’offre de journaux et de magazines est bien suffisante. Au buffet, nous avons encore un vaste choix de plats chauds et froids.

 

Siège     

En fonction du type d’A330 opéré par RwandAir sur la ligne long-courrier à destination de Bruxelles/Londres Gatwick, le -200 ‘Ubumwe’ ou le -300 ‘Umurage’, la classe affaires affiche un agencement classique pour ses 20 ou 30 places. L’appareil qui nous a menés à Kigali proposait une business class de cinq rangées dans une configuration en zigzag 1-2-1, offrant à chaque siège un accès direct au couloir. Les sièges sont des Thompson Vantage XL, un modèle extrêmement populaire pouvant être transformé en lit également utilisé par Qantas, SWISS et SAS. C’est également le siège qu’on retrouve dans la business class de l’A350 de Delta.

La cabine compte 20 sièges verts, recouverts d’une housse en cuir couleur sable et d’une structure et d’une tablette foncée. Airbus a travaillé avec les équipes créatives de la compagnie aérienne afin de créer un intérieur fidèle à la culture, l’authenticité et aux origines du Rwanda. Les cloisons à l’arrière de chaque compartiment de cabine affichent un motif faisant penser aux collines, ce qui n’est pas innocent vu que le Rwanda est également connu comme ‘le pays des mille collines’. Le cadre du siège est foncé et la coque ornée d’une image de gorille et de son petit. Le Rwanda est célèbre pour ses familles de gorilles de montagne.

Dans la partie centrale, on trouve des espaces de rangement supplémentaires, des prises de courant et une tablette coulissante. La trousse de toilette contient des bouchons d’oreilles, un masque, du dentifrice, une brosse à dents, une crème et des chaussettes. Les sièges, confortables, sont équipés d’appuie-têtes en cuir . La grande couverture et le coussin doivent aider à trouver le sommeil. L’écran de télévision est suffisamment grand et l’offre de films l’est encore davantage.

Service      

Il faut le dire: un avis ne représente qu’un moment donné. Lors de ce vol, le personnel de cabine était attentionné et prévoyant, mais il manquait un petit plus pour vraiment nous emmener au septième ciel. Ce ne sont que des détails: pas de menu fourni à l’avance, pas d’apéritif pour le repas, même s’il est possible d’en commander un au service de l’entrée. Mais le service est bon, très correct même pour une compagnie africaine et cela nous a surpris à bien des égards. Il manque juste la cerise sur le gâteau, donc.

Catering                   

Le plateau déposé sur notre tablette a fière allure. Une salade fraîche et ses garnitures, du saumon fumé et des crevettes, des pommes de terre rissolées, des olives et une sélection de petits pains. Tout est frais et il en va de même pour le plat principal: un tendre morceau de viande, des asperges vertes, deux carottes et une purée de chou-fleur recouverte d’une délicieuse sauce. Malgré le choix de vins limité, les blancs comme les rouges proposés sont de bonne qualité. Deux heures avant l’arrivée à Kigali, l’équipage vient nous servir un petit déjeuner. Jus d’orange, yaourt, salade de fruits, croissants et petits pains, sans oublier une omelette accompagnée de petites saucisses et de pommes de terre sautées, tout y est pour bien commencer la journée.

Le vol

L’Airbus 330-200 emprunte la route Est au-dessus du Sahara, ce qui allonge le temps de vol qui dure alors près de 10 heures. Est-ce grave? Pas du tout. A notre grande surprise, c’est une pilote belge qui nous mènera à bon port avec l’aide de ses deux collègues dans le cockpit. En route, nous avons alors le choix parmi de nombreux grands films et genres musicaux pour passer le temps.

Bagage    

Etant donné que de nombreuses formalités doivent être réglées à l’arrivée (visa, douane, etc.), nous arrivons près d’une heure après l’atterrissage devant le tapis roulant où nos bagages attendent leurs propriétaires.

Notre avis

RwandAir nous a agréablement surpris à bien des égards. A bord du vol retour à destination de Bruxelles, le service était encore une fois très bon. Le tarif pour une place en business class ou à bord de la très confortable premium economy class est bien plus abordable que chez les autres compagnies proposant cette liaison. C’est avec cette information en tête que nous pouvons conseiller sans hésiter un vol RwandAir à tout un chacun: ‘Fly the Dream of Africa’.

 

Luk De Wilde, senior aviation reporter TM    

Comments