Newsflash, Touroperating

UPDATE: Maretours dépose le bilan

Update au 25 octobre 2018:

“Le conseil d’administration de Maretours a dû décider le 24 octobre 2018 de déposer le bilan.” Voilà ce qu’on peut lire sur le site web de Maretours. Pour les clients, cela signifie que le Fonds de Garantie Voyages (GfG) interviendra pour les voyages déjà réservés. Maretours renvoie ces clients vers le site web du GfG www.gfg.be où ils peuvent introduire un dossier. “Vous trouverez sous l’onglet ‘contact’ un formulaire à remplir avec vos coordonnées et les informations concernant votre voyage”, peut-on lire plus loin sur le site de Maretours. “Ils vous fourniront davantage d’informations sur votre voyage et les frais y affairant.”

———————————————————————————

Agence Maretours à Rillaar. © Google Streetview

Update au 24 octobre 2018:

Ces derniers jours, nous avons assisté à la fermeture rapide des 19 agences de Maretours. Le manager ad interim, Jac Cuypers, qui assurait hier sa dernière journée de mission officielle, a conseillé à la trentaine d’employés des agences Maretours et au personnel des quatre franchises de garder leurs bureaux fermés. Selon J. Cuypers, les agences ont été fermées “parce que la continuité des opérations n’était plus assurée, ce qui ne représente aucun jugement sur le fond de l’affaire”.

Entre-temps, les conseillers des trois actionnaires concernés continuent d’étudier la façon dont la gestion de cette problématique peut se conclure sur une fin heureuse. Comme il était possible de le lire dans certains journaux ce matin, le conseil à suivre serait de récupérer l’argent via le Fonds de Garantie Voyages. Cette dernière instance a répondu de manière laconique qu’elle “attendait une décision formelle de l’entreprise au sujet de la gestion de cette affaire”.

———————————————————————————————-

Situation au 22 octobre 2018:

Quo vadis Maretours?

L’importante chaîne d’agences de voyages Maretours (dont le siège se situe à Rillaar, dans le Brabant flamand), qui fait partie du top 25 des entreprises de voyage belges avec un chiffre d’affaires estimé à un petit 26 millions d’euros, composée de 19 agences de voyages en Flandre et à Bruxelles (dont quatre franchises), a été fondée en 1985 par la famille de Marie-Jeanne Van Camp-Janssens. La chaîne publie également une série de brochures T.O. spécialisée dans les sports d’hiver, les citytrips et les voyages long-courriers (Odysseus). L’entreprise a vite entamé une collaboration avec l’ancien Sunair, actionnaire minoritaire avec 49% des parts, contre 51% pour la famille de Marie-Jeanne Van Camp, ainsi actionnaire majoritaire.

En 2001, Thomas Cook Belgique (alors encore C&N Touristic, avec sa filiale de distribution Holiday Land) a repris 49% de Maretours après la cessation des activités de Sunair, un des trois meilleurs T.O. sur le marché belge dans la seconde partie du XXe siècle (mis sur pied par la famille Vanmoerkerke).

Au début de l’année dernière, Vayamundo (via sa société mère VACA) est entré dans le capital de Maretours. La structure de l’actionnariat a été divisée en trois, chacun des actionnaires disposant de 33,3%, ce qui oblige désormais la famille de Marie-Jeanne Van Camp à prendre en compte deux autres partenaires (Thomas Cook Belgique et Vayamundo). VACA ou Vayamundo est un acteur de taille dans l’industrie voyagiste via ses centres de vacances (notamment à Houffalize et à Ostende), un précurseur en matière de tourisme social, toujours en quête de nouveaux produits (comme le domaine L’Espinet dans la région de Carcassonne) afin d’optimiser sa force de frappe tant dans l’achat que dans la distribution de ses propres produits. Stefaan Vanthourenhout et Jo De Bock, respectivement président et administrateur délégué de VACA (et Vayamundo), sont depuis cette année également administrateurs de Maretours.

De l’eau dans le gaz?

Les actionnaires actuels et fondateurs de Maretours, Marie-Jeanne Van Camp et son époux Michiel Janssens, ont (d’après leurs propres dires) rencontré certains ‘problèmes’ ces derniers mois avec la direction que voudrait prendre les autres actionnaires. La bombe a explosé il y a deux bonnes semaines après un été rythmé par toutes sortes de réunions. En ce moment, à l’initiative de Thomas Cook Belgique et avec la collaboration de Vayamundo, le couple Van Camp-Janssens a été remplacé en tant que responsable de la gestion quotidienne par le consultant externe Jac Cuypers (Kos Consulting, Interim & Crisis Management).

Ce monsieur est en train de finaliser les étapes auprès du Fonds de Garantie Voyage et de récolter les signatures nécessaires pour continuer d’assurer le cours normal des opérations. Des conseils d’administration extraordinaires se sont tenus la semaine dernière ainsi que ce matin. Cet après-midi, les conseillers des parties concernées se rencontrent pour aboutir ce soir à un conseil d’administration avec des idées positives et décisives pour l’avenir.

Affaire à suivre.

Comments