Analyses, Croisières

PONANT: croisière Saveurs, Vignes et Océans à bord de l’Austral

Par Eric Valenne

La compagnie PONANT organisait récemment une croisière à bord de l’Austral sur le thème ‘Vins, Saveurs et Océans’. Cet itinéraire désormais annuel se déroulait le long de l’Europe atlantique avec des escales dans des villes au riche passé historique et œnologique comme Lisbonne, Porto, Saint-Jean-de-Luz, Pauillac et Bordeaux. Ensuite, l’Austral a poursuivi sa route vers Belle-Ile en Mer, Guernesey, Honfleur, pour se terminer à Portsmouth.

Tout un programme

Le thème de la croisière était donc gastronomique, comme l’a prouvé la qualité des plats et des repas proposés. Le tout complété par des visites et quelques passionnantes conférences sur l’histoire du vin, la gastronomie française au patrimoine mondial de l’UNESCO ou l’affinage des fromages par le maître fromager Bernard Anthony, dont le plateau de fromages se retrouve sur la seule table triplement étoilée en Belgique. Ajoutons des soirées de gala à bord avec une attention particulière portée aux grands vins proposés, la présence de conférenciers, journalistes spécialisés, sommeliers et chefs étoilés à bord. Ce fut donc une croisière sur le thème ‘Saveurs, Vignes et Océans’. Trois mots qui ont de quoi faire rêver tout épicurien amateur de voyages (de luxe), donc de croisières (de luxe) et de gastronomie (‘haute-couture’).

A propos de PONANT

Pour rappel, l’Austral (132 cabines) est un des 12 navires à taille humaine ou grands yachts et fleurons de la flotte du prestigieux armateur français PONANT. Un armateur qui allie luxe, destinations d’exception et d’exploration, élégance et art de vivre, confort et gastronomie à la française. En plus du voilier (le Ponant) et des trois navires-jumeaux de l’Austral (Boréal, Lyrial, Soléal) qui sont de grands yachts, la flotte ne cesse de s’agrandir, car six navires de grande classe (les Explorers) de 92 cabines seulement sont déjà dans leur sillage, comme le Champlain, le Lapérouse, le Bougainville, le Dumont d’Urville, le Bellot, le Jacques Cartier (ndlr. certains sont déjà livrés ou viennent de démarrer leur vie en mer). Viendra bientôt le premier navire d’exploration polaire à propulsion hybride/gaz naturel, le Commandant Charcot. En plus de ses célèbres croisières ‘où les autres ne vont pas’ (Expéditions 5 étoiles polaires, tropicales, subtropicales, en Papouasie, etc.), le croisiériste organise également de nombreuses croisières à thème (jazz, musique classique, gastronomie, expos…). PONANT est aujourd’hui implanté en Belgique depuis bientôt un an, et c’est Sam Verhaegen qui assure le lien avec la profession, soutenu par une équipe de réservation dédiée. Le Pavillon PONANT est situé au 98 avenue Louise à 1050 Bruxelles. (Contact B2B: 02/647.36.90).

Partenariats

La croisière s’organisait en partenariat avec Ducasse Conseil et Château Latour. Le premier est une société de consultance qui œuvre notamment pour aider les restaurants les plus prestigieux de France et de la planète à atteindre des objectifs ambitieux en termes de haute gastronomie. Pour rappel, Alain Ducasse est un des chefs les plus réputés de France avec notamment Le Louis XV à Monaco, le Plaza Athénée et le Alain Ducasse at The Dorchester à Londres (tous trois fois étoilés Michelin depuis des années). PONANT n’est pas un nouveau fleuron au groupe Ducasse, mais bien un client qui bénéficie du savoir-faire et de l’esprit Ducasse, notamment pour ses croisières spéciales ‘gastronomie et vins’ ainsi que pour sa gastronomie en général, depuis 2016. Quant au château Latour, inutile de rappeler la haute valeur de ce fleuron bordelais du Médoc près de Pauillac, classé premier grand cru de Bordeaux depuis 1855.

L’itinéraire

Ce voyage de neuf jours proposé au pays des saveurs larguait les amarres de Lisbonne pour croiser vers le port de Leixões, non loin de Porto. De quoi permettre une petite visite de Lisbonne et de la magnifique ville de Porto dont le centre historique est classé. Une ville réputée pour son vin éponyme (visite des mythiques chais de Taylor’s à Vila Nova de Gaia). En rapport à cette visite, une conférence réalisée à bord par Eric Beaumard (élu deuxième meilleur sommelier du monde en 1998) permettait d’en savoir davantage sur ce breuvage aristocratique.Ensuite, direction Saint-Jean-de-Luz, non loin de la Rioja Espagnole, terre viticole s’il en est, aux portes des terroirs basque et gascon aux allures de pays de cocagne. Ensuite, il est temps pour l’Austral de remonter vers l’estuaire de la Gironde pour une escale à Pauillac, avec plusieurs visites et dégustations du Médoc dans de très beaux domaines comme le Cos d’Estournel et quelques appellations Saint-Estèphe, Margaux… Le soir, le navire au mouillage devant le Château Latour a permis aux convives de déguster cette merveille presque inabordable.

Conférences et grands chefs

Francis Fauvel.

Notons pour la croisière ‘Saveurs, Vignes et Océans’ la présence à bord des chefs Francis Fauvel, chef de Ducasse sur Seine (premier bateau-restaurant de croisière 100% électrique), et de Xavier Boireau, chef du Rech à Paris. Quelques grands noms du paysage gastronomique français ont également donné des conférences comme le célèbre fromager affineur Bernard Antony (fournisseur notamment du Prince Albert de Monaco et d’une vingtaine de restaurants triplement étoilés Michelin), Eric Beaumard, un des plus grands sommeliers au monde (directeur du Cinq, restaurant étoilé du Four Seasons Hotel George V Paris). Quant à Jean-Robert Pitte, ce géographe français et spécialiste de la gastronomie et des produits du terroir (plusieurs conférences à bord) fut président de l’Académie du vin de France et est aujourd’hui secrétaire perpétuel de l’Institut de France. Il a contribué à l’inscription de la gastronomie française au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Nicolas de Rabaudy qui fut journaliste à Paris Match dans les années 1970 a publié une vingtaine d’ouvrages sur la gastronomie. Il est le chroniqueur de restaurants et de voyages pour le site Internet Slate.fr et a présenté une conférence sur Edmond de Rothschild avec dégustation de vins des châteaux Clarke Listrac et des Laurets Saint-Emilion.

 

Comments