Analyses, Croisières

MSC Croisières lance le MSC Bellissima à Southampton

Patrick Parez, Senior Cruise Editor

Sophia Loren en personne a baptisé le MSC Bellissima samedi dernier à Southampton. Tout ne s’est toutefois pas déroulé comme sur des roulettes. Le vent a commencé à s’intensifier durant l’après-midi. Deux heures avant la cérémonie, MSC Croisières décidait encore de déplacer le navire pour l’utiliser comme pare-vent pour le chapiteau des réjouissances. Lorsque la construction s’est mise à tanguer dangereusement sous les assauts des rafales, la compagnie a décidé de suspendre le baptême et d’évacuer le chapiteau. Une demi-heure plus tard, les 2.500 invités ont pu reprendre la fête à bord et Sophia Loren de baptiser le bateau dans la Galleria Bellissima.

Le nouveau fleuron de MSC Croisières peut accueillir 5.686 passagers et 1.536 membres d’équipage. Si ce dernier est un navire-jumeau du MSC Meraviglia mis en service à l’automne 2017, il n’en comporte pas moins plusieurs nouveautés. Les passagers bénéficient ainsi désormais de mets typiquement français à l’Atelier Bistrot et de tapas espagnoles au bar à tapas Hola! du chef étoilé espagnol Ramón Freixa, avec lequel MSC Croisières collabore depuis peu. Les passagers du MSC Yacht Club et de l’Elegant Night peuvent pour la première fois savourer des mets exclusifs du chef allemand triplement étoilé Harald Wohlfahrt. Côté divertissement, le MSC Bellissima présente deux nouvelles productions du Cirque du Soleil at Sea, conçues en exclusivité pour MSC Croisières.

La principale nouveauté se situe sur le plan technologique, avec l’introduction de Zoe, la première assistante croisiériste personnelle virtuelle, développée en collaboration avec Harman Connected Services et Samsung Electronics. Zoe est une intelligence artificielle commandée par la voix, au service des passagers, présente dans chaque cabine et comprenant pas moins de sept langues. Grâce à une reconnaissance vocale avancée, chaque passager peut obtenir les informations souhaitées ou donner des ordres en utilisant simplement la voix. Zoe comprend et répond à 800 questions relatives à la croisière et aux services, accompagne ou formule des suggestions aux passagers lors de la réservation de services pour lesquels ils devaient auparavant s’adresser à la réception. Selon Luca Pronzati, chief business innovation officer chez MSC, Zoe est une véritable primeur dans le monde croisiériste, une parfaite illustration de comment MSC Croisières prend les devants sur le plan de l’innovation technologique au service de ses passagers.

Le MSC Bellissima est le 16e navire de MSC Croisières. La compagnie compte encore 13 navires de classe Meraviglia Plus, Seaside EVO, World Class et Luxury Class en construction ou en commande, devant rejoindre la flotte au cours des huit prochaines années. Cinq de ces navires vogueront au gaz naturel liquéfié (GNL). MSC Croisières accueillera cette année près de 2,8 millions de passagers. Ce chiffre est appelé à quadrupler à l’horizon 2027 avec les nouveaux navires de plus grande capacité. En Belgique et au Luxembourg, MSC Croisières a enregistré 33.000 passagers l’an dernier. Selon Patrick Pourbaix, la compagnie pouvait se prévaloir ainsi de 47% de parts de marché. “MSC Croisières compte quelque 600 points de vente au Benelux. 92,2% de toutes les réservations passent par les agences de voyages.” Pour inciter les agents de voyages à vendre de manière proactive, la compagnie déploie cette année encore un programme Passeport MSC. Le but est que chaque commercial accompagne dix à vingt agents de voyages et qu’ils deviennent un ‘outsourced sales’ de MSC Croisières dans leur agence. Le tout sera coordonné par une directrice des ventes prochainement nommée, qui reprendra une partie des tâches de Myriam Di Girolamo, responsable commerciale Belux.

Une trentaine de partenaires voyagistes et de représentants des médias du Belux ont pu assister au lancement à Southampton. Het Vakantiehuis était un de ces heureux privilégiés. L’agence de voyages d’Averbode et Montaigu collabore étroitement avec MSC Croisières et organise en septembre une croisière de groupe réunissant 60 participants à bord du MSC Bellissima en Méditerranée. Tina Bauwens, gérante: “L’occasion m’a déjà été donnée de visiter ou de naviguer en groupe à bord de différents navires de MSC Croisières. A chaque nouveau navire, l’armateur se transcende. A bord du MSC Bellissima, l’armateur va de nouveau plus loin sur le plan culinaire. MSC investit ainsi dans des tops-chefs du monde entier. L’offre de divertissements est fantastique elle aussi, avec de magnifiques spectacles et deux nouvelles productions du Cirque du Soleil. Je trouve Zoe à la pointe du progrès. C’est plutôt bien vu de la part de MSC Croisières de lancer la première assistante virtuelle à bord d’un navire.”

Ben Scheefhals d’ATC Cruises a vu de magnifiques ponts extérieurs sur le MSC Bellissima, mais dommage que le temps n’était pas de la partie pour en profiter. “MSC Croisières est un remarquable produit d’entrée de gamme. La compagnie peut encore se prévaloir du charme et du glamour associés à une croisière. Je ne manquerai pas de proposer ce produit. Par ailleurs, nous avons également des clients constamment à l’affût des nouveaux navires.”

MSC Croisières entend se profiler comme un produit premium. Le voyez-vous aussi comme cela? “Chacun veut le business premium, mais je vois MSC Croisières plutôt comme un très bon produit de masse. Le MSC Bellissima est trop grand et trop fréquenté pour être un navire premium, mais force m’est de constater que MSC Croisières améliore son produit et sa qualité à chaque nouveau navire. Les gens aux revenus moyens veulent eux aussi avoir l’impression de s’offrir une croisière de luxe. MSC Croisières vend ce rêve et il n’y a rien de mal à cela. En outre, une croisière MSC en offre vraiment pour votre argent, ce qui ne signifie pas qu’une croisière soit un produit bon marché.” ATC Cruises était à bord avec une représentation de The Ark. La party-cruise voguera en effet en mai 2020 dans l’Adriatique à bord du MSC Orchestra.

Lauwers Reizen organise la quasi-totalité de ses croisières de groupes avec MSC. Peter Merckx: “Nous collaborons depuis une dizaine d’années avec MSC Croisières. Il s’agit d’une société qui se soucie de ses clients et dont les croisières sont abordables, même s’il nous arrive de devoir âprement négocier pour cela. MSC Croisières est également un armateur avec lequel la collaboration est excellente, car l’entreprise dispose d’une base en Belgique et où on connaît tous les collaborateurs. Nous nous efforçons de maintenir notre produit à un prix démocratique, mais misons en même temps sur le service. Nous passons prendre les passagers à domicile et les y ramenons à l’issue du voyage. Nous avons de nombreux clients d’un certain âge et ces derniers savent apprécier ce service. Notre produit croisière fonctionne à merveille. En outre, nous proposons un accompagnement bilingue à bord de toutes les croisières.” Lauwers propose un pack complet incluant non seulement la croisière, mais aussi le trajet en car depuis et vers le port d’embarquement. Il s’agit entre autres de Marseille, Gênes et Venise en Méditerranée. Pour l’été 2019, elle propose également une offre élargie en Europe du Nord, pour un embarquement entre autres à Hambourg, Kiel et Warnemünde.

A l’issue de ce week-end festif, le MSC Bellissima a entamé son voyage inaugural à destination de Gênes et voguera tout l’été en Méditerranée occidentale. L’hiver prochain, le navire assurera des croisières d’une semaine au départ de Dubaï. Au printemps 2020, le Bellissima poursuivra sa route en direction de la mer de Chine orientale pour des croisières au départ de Yokohama et de Shanghai.

Comments