Analyses, Voyage d'étude

MSC Croisières fait escale aux Emirats

Un éductour est toujours l’occasion de découvrir de nouvelles destinations et de nouveaux produits. Le voyage organisé par MSC Croisières aux Emirats à bord du MSC Splendida n’était pas une exception. Du 3 au 10 mars, Mélina Schumacher et Drew Descheemaeker emmenaient une vingtaine d’agents de voyages francophones à la découverte de Dubaï, Abu Dhabi, Sir Bani Yas, Manama et Doha. Retour sur ce voyage riche en rencontres et en surprises, loin des préjugés.

Départ sous la neige

On pourra dire que ce fut la croix et la bannière pour atteindre l’aéroport de Zaventem pour les agents de voyages conviés à cet éductour! Arrivés au compte-gouttes en raison des chutes de neige, tous les participants se sont finalement rassemblés pour s’envoler à bord du Boeing 777-300 d’Emirates, non sans mal. Après trois heures de retard accumulées, le groupe a finalement pris son envol pour Dubaï. Vanessa Grebeude avait remporté une place aller-retour en business class, et cinq autres agents (trois à l’aller, deux au retour) ont été tirés au sort afin de faire l’expérience de la classe affaires d’Emirates. C’est finalement sans encombre que nous avons rejoint Dubaï et son port avant d’embarquer à bord du navire MSC.

Splendide Splendida

Le Top 18, pour se relaxer au soleil.

Après les contrôles de sécurité d’usage, embarquement à bord du MSC Splendida. Une fois bien installés dans les cabines balcons très cosy et décorées avec goût, les agents de voyages ont eu droit à la visite du navire, accompagnée des explications de Drew et Mélina. A bord, difficile de s’ennuyer. Le navire séduit par ses nombreux bars et restaurants, son théâtre The Strand qui offre chaque soir un spectacle de qualité, sans oublier le Casino Royal Palm, le simulateur de Formule 1 et, bien entendu, le Club Disco 33. Le MSC Splendida plaira également aux plus sportifs grâce à sa belle salle de sport et son spa. Nous avons également eu l’occasion de découvrir le MSC Yacht Club, navire de luxe au sein même du navire, pour les clients les plus exigeants. Le Yacht Club accueille ainsi ses passagers dans des espaces séparés comme le salon Top Sail Lounge, le pont-piscine et le bar privatif. Les installations ont séduit les participants, qui ont souligné le rapport qualité/prix du produit MSC suite à cette visite.

Une des très belles piscines du MSC Splendida.

Entre mosquées et gratte-ciel

Ce voyage n’était pas seulement l’occasion de découvrir ce que MSC Croisières à à offrir à bord de ses navires, les escales de cette croisière valaient également le déplacement! Lors de la première escale à Abu Dhabi, notre sympathique guide Anne-Carole (Hala Abu Dhabi) nous a emmenés à la découverte de la capitale des Emirats arabes unis. Premier arrêt devant l’impressionnant Palais présidentiel des EAU avant de rejoindre la Grande Mosquée du Sheikh Zayed. Ce splendide monument en impose par ses dimensions et son marbre blanc immaculé. La construction de cette mosquée aura coûté environ 400 millions d’euros et duré 12 ans. Après un dîner et une visite à l’hôtel Southern Sun Abu Dhabi, le groupe d’agents de voyages s’est dirigé vers le Louvre Abu Dhabi pour une visite culturelle au fil des âges, de l’antiquité à nos jours. Le lendemain, journée plus calme sur l’île de Sir Bani Yas après la formation brochure concoctée par Mélina et Drew.

La visite de Manama, capitale du Royaume de Bahreïn, suivait la journée en mer. Si l’Emirat compte parmi les premiers à avoir commencé l’exploitation du pétrole (en 1932), Bahreïn offre également une riche histoire culturelle loin des gratte-ciel futuristes qui marquent aujourd’hui le paysage. Sur le trajet retour vers Dubaï, le MSC Splendida a fait escale à Doha (Qatar) pour une journée libre à terre. Le choix des excursions est vaste, allant de la traditionnelle visite de la ville au safari dans le désert en passant par une croisière en boutre (bateau traditionnel) ou une visite de la ville a vélo. Le souk Waqif et le musée des Arts islamiques valent également la peine d’être visités. Dernière escale de ce périple, Dubaï a tout pour séduire. Du haut de ses 829,8 mètres, l’incontournable Burj Khalifa domine la skyline de la ville et offre un panorama à couper le souffle. La route nous a ensuite menés à l’hôtel Jumeirah Creekside pour une rapide visite et un dîner autour d’un buffet gargantuesque. A quelques pas de là, le Burj Al Arab s’impose fièrement comme une voile face à la mer. Pour terminer la visite, notre guide Mehdi nous a fait découvrir le souk Madinat Jumeirah regorgeant d’étoffes fines, et enfin, le musée Etihad, magnifique édifice en forme de plume dédié à l’union des Emirats arabes unis. A conseiller pour la dernière soirée de croisière, un petit passage par le Dubaï Mall et la Fontaine de Dubaï pour un moment magique au rythme des jets d’eau et des projections féériques sur la façade du Burj Khalifa.

Farniente ou activités

Il serait dommage de ne pas profiter du navire pendant une croisière. Après tout, le bateau est un peu une destination en soi. Le MSC Splendida permet à tous les types de clients, ou presque, d’y trouver leur compte pour des vacances réussies. Les plus sportifs apprécieront les nombreuses machines à la salle de sport, ainsi que la possibilité de jouer au basket, au badminton ou au volley à bord. MSC garantit également le bien-être de ses passagers en proposant le MSC Aurea Spa et son vaste choix de soins (massage, thalassothérapie, hammam…), un salon de coiffure ainsi qu’un beau sundeck pour faire le plein de vitamine D. Les enfants et les adolescents sont aussi les bienvenus, grâce au Baby et Kids Club qui les accueillent de la meilleure des façons avec des activités dédiées, ou simplement une garderie pour quelque heures. N’oublions pas non plus le fameux simulateur de Formule 1 et le cinéma 4D, qui proposent une expérience digitale à la pointe de la technologie à bord. On trouve également le Sport Bar et ses deux pistes de bowling, à deux pas du casino pour ceux qui aiment tenter leur chance aux jeux de hasard.

La croisière, pas pour moi?

C’est un fait certain que la croisière souffre encore aujourd’hui de pas mal de préjugés et d’idées reçues. Pourtant, le produit a de quoi plaire à une large palette de clients. Les habitués des vacances all-in ne seront pas aussi dépaysés qu’on pourrait le penser. Ils retrouveront une large sélection de restaurants buffets, à la carte ou de spécialités, des chambres confortables et une foule d’activités pour les petits comme pour les grands. Les amateurs de culture se plairont à découvrir les destinations d’escales au travers des excursions organisées, ou de façon autonome. En outre, le budget à consacrer à une telle croisière est très similaire à celui nécessaire pour passer une semaine dans un resort au soleil, la découverte du pays et des destinations en prime! Les quelques participants ayant quitté Bruxelles pour leur première croisière avec quelques a priori sont tous rentrés enchantés avec des souvenirs plein la tête!

Réactions des participants

Enchantés par ce voyage, les agents de voyages présents nous livrent leurs impressions.

Sophie Mrkonjic, Voyages Copine (Grivegnée): “Loin d’être mon premier voyage d’étude, celui-ci m’a laissé une impression vraiment différente, de par son concept et la destination… J’avais pas mal d’a priori sur Dubaï et Abu Dhabi (bling bling, kitsch et inintéressant) et j’ai été finalement agréablement surprise. Le MSC Splendida: luxueux d’une part, coloré et fun d’autre part, l’italian touch, sans jamais tomber dans le kitsch. Tout y est de bon goût et l’ambiance conviviale. Une mention spéciale pour la propreté et le service aux bars et restaurants, rapide et efficace.”

Guillaume Herpoel, Folies Voyages (Mouscron): “Belle expérience, très chouette bateau, un très bon rapport qualité/prix. Je vends cet itinéraire depuis quelques années, je me devais de le connaître, c’est chose faite. Mention cinq étoiles pour le groupe et les accompagnateurs Drew et Mélina.”

Laura Detraux, Voyages Del-tour (Namur): “J’avais déjà testé une mini-croisière il y a quelques années donc je suis un peu partie dans l’idée que ce voyage ne serait qu’un rappel, mais au bout du compte… pas du tout. Les formations organisées par nos deux sales étaient très intéressantes, car pour une fois, nous avons eu droit à des débats entre agents de voyages. J’ai toujours dit qu’une croisière était un bon compromis entre l’all inclusive et le citytrip, mais je me rends compte que ce n’est pas vraiment comparable, c’est vraiment un produit à part entière.”

Laurent Versin, Staff Reporter Travel Magazine 

Comments