Analyses, Voyage d'étude

MisterFly à Marrakech, la perle du Sud

Jennifer Istace, reporter Travel Magazine

Neuf agents de voyages ont participé du 22 au 25 novembre au voyage d’étude organisé par MisterFly à Marrakech. Le voyage s’est déroulé avec la collaboration de TAP Air Portugal et de la chaîne Be Live Hotels. Les participants ont pu visiter la ville de Marrakech et passer une journée à Essaouira, station balnéaire située à environ trois heures de route de la destination de départ.

Le famtrip a démarré dès l’aéroport de Zaventem où les neuf agents de voyage ont pu découvrir les services de la TAP grâce à Alexandra Sardinha, représentante de la compagnie aérienne portugaise et également présente lors de ce famtrip. Les participants se sont envolés vers Lisbonne où une petite escale les attendait avant un second vol vers Marrakech. Objectif: évoquer le stopover, la toute récente nouvelle opportunité donnée aux voyageurs de la TAP. Gauthier Goossen (Travel Expert Tournai): “J’ai été agréablement surpris par la compagnie aérienne TAP, bel espace pour les jambes et une des rares compagnies qui offre un lunch avec boisson à bord pour l’ensemble de ses passagers.” Vanessa Questier (Zen Travel Mouscron): “Le vol était bon, l’escale pas trop longue avec ce petit truc sympa: la possibilité de faire un stopover de quelques jours à l’aller ou au retour.”

Une fois arrivés sur place, les agents de voyages ont été dirigés vers l’hôtel Be Live, situé à une vingtaine de minutes en taxi du centre de Marrakech dans une région dénommée ‘la palmeraie’. Une sorte de banlieue de Marrakech qui doit son nom à ses quelque 100.000 palmiers plantés sur un terrain de 13.000 hectares. Aujourd’hui, c’est une zone où se concentrent des hôtels, quelques résidences ou encore des terrains de golf. La chaîne d’hôtels Be live y compte deux établissements à quelques centaines de mètres l’un de l’autre, l’un quatre étoiles, l’autre cinq étoiles. Le famtrip devait d’abord séjourner dans le Be Live Experience Marrakech Palmeraie (quatre étoiles) avant d’être finalement accueilli au Be Live Collection Marrakech (cinq étoiles adults only). Une expérience all-inclusive qui a ravi les participants. Dimitri Bachot (Service Voyages Mons): “La chaîne hôtelière d’origine espagnole a un point fort: la qualité de ses chambres avec une mention spéciale pour la literie et cette ambiance très relax. Idéal pour un séjour tranquille et de qualité centré peut-être sur une clientèle jeune recherchant des infrastructures ‘trendy’. Visite rapide de son hôtel voisin (le Be Live Experience Marrakech Palmeraie – 160 chambres) orienté vers des familles avec une structure plus humaine que d’autres resorts alentour.”

La visite de Marrakech a commencé sous une fine pluie, l’occasion parfaite de visiter le palais de la Bahia, un ancien palais du XIXe siècle devenu depuis un musée témoignant de l’architecture et de l’art de l’époque. Les agents ont donc directement plongé dans le bain du patrimoine culturel du pays. La pluie a cessé juste à temps pour permettre aux participants de profiter au sec d’un des joyaux de la ville: le jardin Majorelle. Le Jardin botanique et ses quelque 3.000 espèces végétales, même sans ses célèbres rayons de soleil, resplendissaient de mille couleurs. A ce jour, le jardin appartient à la fondation d’Yves Saint-Laurent, dont le musée voisin a émoustillé la curiosité des agents de voyages, déçus de ne pas avoir le temps de le visiter. Mais impossible de manquer le coucher de soleil sur la place Jemaa El-Fna, la plus célèbre de Marrakech, au cœur de la médina. Les charmeurs n’ont pas eu d’effet que sur les serpents de la place. Les souks et les tajines traditionnels ont également envoûté nos agents durant le séjour.

Mais la ville qui a laissé nos agents bouche bée, c’est Essaouira, située à 174 kilomètres à l’ouest de Marrakech. Les participants ont passé quelques heures sur son port, dans ses ruelles et, cette fois, sous un soleil généreux, plus caractéristique de la région. Gauthier Goossen (Travel Expert Tournai): “J’ai eu un coup de cœur pour Essaouira. Belle balade dans la médina, en profitant des couleurs, des odeurs et surtout de la gentillesse de ses habitants (un contraste avec Marrakech). A Essaouira, les gens sont calmes, nous laissent regarder les marchandises sans nous obliger à entrer dans leur boutique et, surtout, les tarifs proposés sont plus crédibles! Son port animé, surtout au retour de ses pêcheurs et de leurs centaines de bateaux bleus était splendide. Une découverte particulièrement agréable…” Vanessa Questier (Zen Travel Mouscron): “La découverte d’Essaouira était plus que convaincante, mais je rentre frustrée d’y avoir passé si peu de temps. Au moins, cela donne envie d’y retourner.”

MisterFly

Qui? Présente sur le marché belge depuis janvier 2018 seulement, la filiale de son aînée française MisterFly séduit de plus en plus. Le comparateur permet aux agents de voyages d’effectuer des réservations d’hôtels, de vols et de voitures de location cette année, mais compte lancer dès 2019 la possibilité d’y ajouter la réservation de transferts, d’excursions ainsi que de voyages en train. Plus de filtres dans la sélection des hôtels sur la plateforme et des offres packagées sur catalogue seront également bientôt disponibles.

Quoi? Outre son offre sur Internet en B2C, la direction de MisterFly s’appuie sur les agents de voyages. « Je mise tout sur le B2B, Misterfly doit être un outil efficace pour l’agent de voyages, c’est grâce à lui que notre objectif initial de vente devrait doubler pour cette première année de travail. 95% de nos réservations se font via les agents de voyages », déclarait Denis Pappi, country manager Belux de MisterFly.

Nouveauté? L’application ‘Tripagent’ que les agents de voyages pourront offrir avec toute réservation MisterFly. Elle réunira toutes les données de voyage des clients, mais pas seulement puisqu’elle servira également d’outil d’organisation et de contact entre voyageurs et agents.

Suite? Fort de ses succès, MisterFly se tourne désormais vers les Pays-bas où une filiale supplémentaire ouvrira peut-être bientôt.

TAP

Qui? la compagnie nationale portugaise TAP Air Portugal: 84 destinations dans le monde, principalement en Europe et en Amérique latine et du Sud.

Les plus? Lunch + boisson offerts à tous ses passagers.

Nouveauté? Un stopover est possible gratuitement depuis 2017.

Suite? Vol journalier vers Tel-Aviv à partir d’avril 2019. Deux vols journaliers vers Dublin et vers Bâle dans le courant de l’année 2019.

Comments