Analyses, Voyage d'étude

La Roumanie a plus d’un tour dans son sac

En 35 ans d’existence sur le marché touristique belge, Maxitours est devenu un tour-opérateur de poids, spécialisé dans les voyages en Roumanie. Parmi les plus de 250.000 voyageurs qui se sont rendus dans ce pays latin situé dans la partie slave de l’Europe de l’Est grâce à Maxitours, on retrouve désormais aussi un petit groupe d’agents de voyages belges. Ils ont répondu présents à l’invitation du tour-opérateur pour un voyage passionnant et surprenant début décembre.

De nouveaux coins à découvrir

Maxitours a profité de l’occasion pour réaffirmer sa réputation de tour-opérateur sur mesure répondant à toutes les envies et tous les portefeuilles, toujours en soignant bien sa clientèle. Le tour-opérateur est continuellement à la recherche de nouveaux emplacements et de nouveaux hôtels. Le voyagiste entend ainsi développer son offre tant en quantité qu’en qualité.

Susciter l’intérêt

Afin de placer clairement la Roumanie sur la carte des destinations de vacances, Maxitours a collaboré avec l’agence de marketing et de communication Koombana BayAxel De Corte, pour l’agence: “Maxitours organise des vacances sur mesure: individuelles, en groupe, loisirs ou affaires, à la mer ou à la montagne, au soleil ou sous la neige. Tout est possible, du ‘fly & drive’ avec location de voiture à l’organisation d’incentives et de meetings avec extension plage, thalasso, citytrip, culture, nature, aventure… Et tout le reste.”

Maxitours peut se vanter de connaître la Roumanie de part en part, en ce compris le trafic aérien et les services locaux.

Blue Air

Pour ses déplacements aériens entre la Belgique et la Roumanie, Maxitours travaille en étroite collaboration avec la compagnie Blue Air. Cette low cost roumaine est basée à l’aéroport international Aurel Vlaicu de Bucarest.

En hiver, Blue Air relie Brussels Airport à Bucarest à raison de quatre rotations par semaine, qui passent à six en été. Depuis juin 2017, la compagnie a ajouté un vol direct supplémentaire entre Zaventem et Constanta, le long de la mer Noire. Les liaisons directes entre Bruxelles et Iasi et Bacau existent, elles, depuis longtemps déjà. Les voyageurs peuvent donc facilement combiner des vols pour Constanta et Bucarest pour retourner ensuite directement à Brussels Airport (ou inversement).

Surprenante Roumanie

Afin de mettre en lumière la polyvalence de la destination, Maxitours a placé ce voyage d’étude sous le titre ‘Surprenante Roumanie’. Ce séjour de cinq jours est passé par les Carpates, la Transylvanie et la capitale roumaine, Bucarest.

“Le tourisme a le vent en poupe en Roumanie, et suscite de plus en plus l’intérêt du marché européen, notamment grâce à des hôtels de qualité appartenant à des chaînes locales et internationales”, explique Maxitours.

La Transylvanie, ou la région ‘au-delà des forêts’, est une région d’une beauté enchanteresse. Ici, des vallées en pente douce se marient à des fleuves resplendissants et à de vieilles villes, fortifiées par les Saxes et dominées par des châteaux mystérieux. Certains d’entre eux se trouvent sur la liste des monuments classés par l’UNESCO. Ville cosmopolite de la fin du XIXe siècle, Bucarest se distingue par ses larges avenues et sa richesse architecturale inégalée. C’est une ville de contrastes, accueillante et surtout parsemée d’églises, de musées, de théâtres, de magasins, de charmants petits restaurants, de terrasses, le tout, animé par des festivals de musique de rue pleins de charme.

Une destination prometteuse

La gastronomie locale en a mis plein la vue aux participants à ce voyage d’étude. Les plus enthousiastes ont même qualifié la Roumanie de destination parmi les plus prometteuses d’Europe, entre autres grâce à ce potentiel exceptionnel.

Evolution moderne

Comme pour ses camarades, ce voyage fut pour Nicolas de Meeus d’Argenteuil (Voyages Hutois, Huy) une première en Roumanie. Pas mal de ses amis lui avaient déjà parlé de la destination, et il peut désormais confirmer tous les commentaires positifs qu’il a entendus. D’après Nicolas, la Roumanie est une splendide destination aux prix attractifs. C’est également un des derniers pays d’Europe à passer le pas de la modernité. “Il ne faut pas s’attendre à de la grande gastronomie, mais nous avons tout de même été séduits par ce que nous avons trouvé dans nos assiettes”, déclare-t-il. Nicolas n’a pas encore beaucoup d’expérience avec Maxitours, mais c’est quelque chose qui devrait changer rapidement.

Le paradis des photographes

François-Xavier Vicca (Globe-Trotters, Bruxelles) se voit bien faire partie des clients fixes de Maxitours. Il se rend compte du potentiel de Bucarest et de ses alentours pour les amateurs de citytrips qui, selon lui, y trouveront une offre satisfaisante d’hôtels qui répondront sans nul doute à leurs critères. “Quant aux amateurs de photos, ils ne pourront que tomber amoureux de cette destination”, déclare François-Xavier, lui-même un photographe plutôt talentueux.

Perles historiques

Anneke Gutterman (Check in for the World Selectair, Tirlemont) a été étonnée de trouver parmi les superbes bâtiments de Bucarest de nombreuses maisons délabrées. Cette mauvaise impression s’est vite envolée à la découverte des nombreuses perles du patrimoine historique du pays et de la gentillesse des Roumains. “La barrière de la langue est d’ailleurs bien dommage”, opine Anneke qui se promet d’inciter ses clients à partir en Roumanie dès son retour. Elle a décrit le voyage d’étude de Maxitours comme inspirant, même si elle aurait préféré passer moins de temps dans le bus.

Citytrip instructif

Tant Ingrid Ooms (Wats Reizen, Anvers) que Karin Spaepen (Robins Travel, Wilrijk) ont été agréablement surprises de leur découverte de la Roumanie: “Que ce soit pour un citytrip instructif ou un séjour un peu plus long dans la nature autour de Bucarest et/ou des vacances au ski, la Roumanie se prête à tout.” Elles sont d’ailleurs d’accord pour dire que le programme du famtrip répondait tout à fait à leurs attentes, à l’exception du manque de temps libre réservé aux participants. Ces deux dames sont en tout cas décidées à attirer l’attention de leurs clients sur cette destination encore peu habituelle.

Tout à découvrir

“J’avais tout à découvrir”, commente Hugo Paulissen (Limburg International, Neerpelt), “mais la sympathie de la Roumanie nous a séduit dès le premier jour.” Comme ses clients, Hugo est constamment à la recherche de combinaisons idéales entre la culture, l’histoire, la religion, la détente, la gastronomie, les cures bien-être et tout ce qu’on peut imaginer d’autre. Tout cela est possible en Roumanie.

Qui, quoi, où?

Organisation: Maxitours
Période: du 6 au 10 décembre 2017
Compagnie: Blue Air
Participants: Nicolas de Meeus d’Argenteuil (Voyages Hutois, Huy), François-Xavier Vicca (Globe-Trotters, Bruxelles), Ingrid Brackman (DTS-OTC Travel, Bruxelles), Nele Van Eetvelde (Selectair Omnitravel, Gand), Ingrid Ooms (Wats Reizen, Anvers), Karin Spaepen (Robins Travel, Wilrijk), Guy Kluyskens (Uniglobe Smart Travel, Gand), Hugo Paulissen (Limburg International,  Neerpelt), Sam Rosseel (Word Of Travel, Courtrai), Johan Vanvinckenroye (Jove Travel, Tongres), Anneke Gutterman (Check in for the World Selectair, Tirlemont) et Marie-Thérèse Lambrecht (Selectair Roelant Reizen, Alost)
Accompagnateur: Axel De Corte (KoomBana Bay)
Hôtels de séjour: le Coroana Brasovului (3*sup) à Brasov et le Novotel (4*sup) à Bucarest
Hôtels visités: Teleferic 5 (à Poiana Brasov) et l’Ibis Palais du Parlement (à Bucarest)
Brochures: La Roumanie: bien-être toute l’année et Voyages Groupes

Fons Jacobs, senior reporter Travel Magazine

Comments