Voyage d'étude

MalaysiaPro

Tout ce que l’Asie a de meilleur

La Malaisie rassemble ce que l’Asie a de meilleur. Un pays aux multiples facettes, car les différentes cultures y vivent en harmonie, la nature y est luxuriante et le présent s’y mêle à l’histoire. Là-bas, seules les prévisions météo sont unanimes: un climat tropical toute l’année, il fait chaud et il pleut beaucoup. Quoi qu’il en soit, c’est une belle découverte de l’Asie que proposait ce famtrip d’expérience MalaysiaPro d’Imagine Travel, Emirates et Travel Magazine.

Une capitale de contrastes

Les Petronas Twin Towers sont synonymes de la modernité de la Malaisie et de Kuala Lumpur, une métropole animée en pleine expansion. A quelques pas et dans l’ombre des immeubles futuristes, on trouve encore des quartiers populaires comme Kampung Baru, où le temps semble s’être arrêté. Les petites maisons entourées d’arbres, les rues calmes bordées d’étals de restauration et les restaurants locaux où les chaises en plastique et les tables bancales ne laissent à aucun moment soupçonner que les plats qui y sont servis sont aussi délicieux. La Malaisie est un grand melting-pot et les cuisines du monde qui s’y mélangent combinent aussi le meilleur de l’Asie. Kuala Lumpur compte plus de 2,3 millions d’habitants, mais reste une ville agréable sans chaos et le trafic infernal des autres métropoles. On se perd dans les quartiers traditionnels indiens et chinois faits de brics et de brocs, mais on peut aussi se poser au Hard Rock Café, dans un des centres commerciaux ‘à l’occidentale’ et dans les hôtels de luxe. L’Hotel Maya surplombe la Kuala Lumpur moderne et ancienne.

Défis sportifs

Batu Caves

Le tout nouveau Four Seasons Kuala Lumpur comblera même les voyageurs les plus exigeants. Les chambres sont vastes, la vue époustouflante, le service exceptionnel, sans oublier les cocktails divins servis au bar. Comme défi, les participants ont dû se mesurer au barman du Bar Trigona, détenteur du titre de ‘Best New Cocktail Bar in Asia-Pacific’. Les participants étaient loin de son niveau, mais une équipe a surpassé les autres et s’approchait ainsi du très prisé retour en Business Class d’Emirates, car voilà la récompense lorsqu’on gagne ce famtrip d’expérience MalaysiaPro. Il s’agit d’un voyage aventure mettant au défi les participants. Ils ne savent pas où ils arrivent et voyagent comme leurs clients, qui se lancent eux aussi dans l’inconnu sur base des simples conseils de leur agent de voyages. “Nous cherchions une formule atypique pour un voyage d’étude où les participants pourraient découvrir une nouvelle destination de façon active. Nous montrons aussi ce que nous pouvons proposer à nos clients”, explique Evy Moens d’Imagine Travel.

A voir

La Malaisie n’est pas le pays le plus spectaculaire d’Asie et les sites comme le grand sanctuaire hindou de Batu Caves, n’ont pas l’aura des temples d’Angkor Wat au Cambodge, des Pagodes au Myanmar ou des temples en Thaïlande. Toutefois, la Malaisie n’est pas envahie par les touristes. On se plaît à y voyager, le réseau routier y est bon et tout est parfaitement organisé. Batu Caves est un ensemble de grottes calcaires juste à l’extérieur de Kuala Lumpur principalement connu pour les 272 marches aux couleurs de l’arc-en-ciel qui mènent à la grotte cathédrale et à la statue en or de 42 mètres de Murugan, le saint patron des Tamils, dieu de la guerre et de la victoire. Le sanctuaire est aussi connu pour ses singes farceurs qui ont la fâcheuse tendance à voler smartphones et autres en-cas des mains des pèlerins et des touristes.

Hauts-plateaux

Batu Caves est une agréable escale en route vers les Cameron Highlands, qui doivent leur nom à l’explorateur britannique qui y a trouvé une Malaisie bien plus fraîche. Cette région est idéale pour la culture du thé et les champs de fraises. Le haut-plateau se prête parfaitement à des balades longues ou courtes. Il y fait rarement plus froid que 10 degrés et le mercure ne dépasse qu’exceptionnellement les 21 degrés. Les colons britanniques y résidaient volontiers, et en nombre. Les résidences et les hôtels y ont donc été construits dans le style des Tudor, dont le souvenir refait toujours surface lors de la traditionnelle heure du High Tea. Au Strawberry Park Resort aussi, entre les champs de fraises, l’ambiance coloniale est toujours là et on profite du cadre dans le calme et la quiétude.

Population locale

Aux Cameron Highlands, on retrouve une foule de villages des habitants originels du pays, les Orang Asli (ndlr. littéralement: ‘hommes naturels’, même s’ils préfèrent aujourd’hui se faire appeler Orang Kita, ‘notre peuple’). Les touristes y sont parfois les bienvenus et sont accueillis par la minorité autochtone qui leur font montre de son adresse à la sarbacane. Les 12 agents de voyages ont aussi pu se mesurer les uns aux autres à la sarbacane pour la chasse aux points pour un retour en business class. Après une formation éclair, l’objectif n’était pas de flécher un animal dans un arbre, mais de toucher une rose plantée dans un panneau de frigolite, et les agents se sont bien débrouillés. Les Cameron Highlands sont froids mais humides, la combinaison idéale pour la formation de mousse. La Mossy Forest, un bois féérique caché dans le brouillard, est splendide, chaque arbre ou plante étant recouvert par une épaisse couche de mousse. Le mont Batu Brinchang est le plus haut sommet de la région et culmine à 2.032 mètres. Il offre une vue sur une mer de verdure entrecoupée par des bancs de brouillard incomparables.

Rafting

Les précipitations importantes font en sorte que les rivières sont rarement à sec et y faire du rafting est donc encore une vraie aventure. Sur la rivière Kampar à Gopeng, Perak, même les novices se débrouilleront. On navigue en ‘whitewater’, en référence à la couleur de l’eau qui s’agite au mélange des courants et à l’agitation causée par les rochers qui jonchent la rivière. Une combinaison est indispensable, mais le climat tropical de la Malaisie fait en sorte que tomber par-dessus-bord est souvent une occasion de se rafraîchir. La rivière et le skipper s’assurent que vous arriviez finalement en aval, reste à savoir si ce sera à bord ou pas…

Forêt tropicale

Impossible de faire un voyage en Malaisie sans un passage dans la forêt vierge. Le point de départ du MalaysiaPro était Banding Island, une île artificielle sur le Lac Temenggor. Au début des années 60, on entamait la construction du gigantesque barrage de Temenggor destiné à la production d’électricité d’une part, mais également à couper la route des communistes clandestins et des trafiquants en inondant simplement toute la région. Banding Island était une colline où le Belum Rainforest Resort s’est installé aujourd’hui. Le lac est entouré par une forêt vierge vieille d’environ 130 millions d’années. Celle-ci représente un des derniers sanctuaires de Malaisie pour la faune, comme les éléphants, les tigres, les tapirs et autres calaos. Un passage dans la jungle ne laisse personne indifférent. Les animaux sauvages ne se laissent pas apercevoir, même si les indices de présence des éléphants sont omniprésents. Vos chances de voir les mastodontes sont aussi minces que celles de gagner à la loterie. Par contre, les plantes médicinales se ramassent à la pelle. Certaines soignent le mal de tête, d’autres sont des antidotes contre les morsures de serpents ou des remèdes contre l’infertilité…

Vacances à la plage

La Malaisie ne pourrait pas prétendre à une variété exceptionnelle si un séjour à la plage n’y était pas possible. La destination la plus évidente est l’île de Langkawi, tout au nord, à la frontière avec la Thaïlande, ou les îles Perhentian. Les plages y sont à couper le souffle, et l’île de Penang est aussi à conseiller. Penang dispose d’un grand aéroport et est aisément accessible via un énorme pont, presque identique au Sontbrug qui relie le Danemark à la Suède. La côte de Penang et ses resorts hypermodernes font beaucoup penser à la Floride. On y trouve même une Miami Beach, mais c’est surtout Batu Ferringhi Beach qui attire les regards grâce à l’excellent Shangri-La Golden Sands Resort. La ville historique de Georgetown est fascinante. Il y a 500 ans, elle n’était qu’un petit village de pêcheur, mais est aujourd’hui devenue la deuxième plus grande ville du pays après Kuala Lumpur et la capitale économique de la Malaisie. Georgetown est inscrite au patrimoine mondial et heureusement, le temps s’y est arrêté et les bâtiments et quartiers historiques sont dès lors préservés. Les influences européennes et asiatiques sont les racines de cet héritage multiculturel. La Malaisie peut donc avancer avec fierté qu’elle rassemble tout ce que l’Asie a de mieux à offrir.

MalaysiaPro experience fam trip

Période: du 16 au 23 octobre 2019

Compagnie aérienne: Emirates

Participants: Karin Spaepen (Uniglobe Robins Travel Wilrijk), Karolien Deconinck (Hoppetravel Poperinge), Estelle Jendrejac (Voyages Helios Gigatour Tournai), Lesley Aerts (Day One Travel Kruibeke), Kevin Roche (RTK Travel Center La Louvière),  Hanane Ouakhchachi (Gigatour Voyages Helios Ixelles), Ellen Bracke (TUI Zelzate), Sandra Vantongerloo (Conny Cars Westerlo), Laura Van Impe (Reizen De Lathauwer Alost), Inge Gerrits (Omnia Travel Anvers), Jérôme Bodin (We love to travel Pommerloch, Luxembourg), Elke Derudder (D Travel Wervicq)

Accompagnateurs: Veronique Rosenfeld (Imagine Travel), Evy Moens (Imagine Travel), Jan Vandenbranden (Emirates)

Hôtels de séjour: Hotel Maya Kuala Lumpur, Hotel Weil Ipoh, Strawberry Park Resort Cameron Highlands, Belum Rainforest Resort Banding Island, Shangri-La Golden Sands Penang

Comments