Newsflash

Les travailleurs d’Aviapartner reprennent le travail

La direction d’Aviapartner et les syndicats de l’entreprise ont trouvé un accord après plus de six jours de grève. 960 vols opérés par Aviapartner ont été annulés affectant près de 115.000 voyageurs. Les impacts de cette grève sur les passagers sont considérables, surtout en cette période de vacances. Aviapartner va graduellement reprendre cet après-midi ses opérations, ce qui permettra un retour à la normale pour les vols des compagnies concernées.

Brussels Airport est satisfait qu’un accord ait pu être trouvé entre la direction d’Aviapartner et les syndicats de l’entreprise, mais regrette l’impact important de cette grève non annoncée sur les passagers et les compagnies aériennes, particulièrement en cette période de vacances de Toussaint.

Depuis le début de la grève, le gestionnaire de l’aéroport a maintenu des contacts réguliers avec les syndicats et la direction d’Aviapartner pour faciliter la recherche d’une solution de compromis et mettre le plus rapidement possible un terme au conflit.

Tout a été mis en œuvre du côté de Brussels Airport pour limiter le plus possible les désagréments pour les passagers. Les compagnies aériennes impactées tout comme les équipes de l’aéroport ont fait de leur mieux, depuis le début de la grève, pour aider les passagers et les tenir informés de l’évolution de la situation jour après jour.

L’aéroport se prépare activement à la reprise rapide des vols opérés par Aviapartner qui reprend progressivement ses activités cet après-midi. Un retour à la normale est prévu pour demain. Les passagers sont toutefois invités à vérifier l’état de leur vol sur le site de Brussels Airport ou de contacter leur compagnie aérienne, si elle est opérée par Aviapartner.

Depuis ce dimanche 28 octobre, les nouvelles licences pour les entreprises de services en escale sont entrées en vigueur à Brussels Airport pour la période 2018-2025. Ces licences ont été attribuées début 2018 sur base de critères de qualité uniquement. Les entreprises de manutention actives à l’aéroport de Bruxelles doivent en effet répondre à une liste de 78 critères de qualité. Brussels Airport dispose enfin en vertu de ces nouvelles licences de la possibilité de contrôler le respect de critères de qualité stricts dans la fourniture des services d’assistance en escale, et plus particulièrement le respect des processus de sécurité et des aspects liés à la qualité du matériel. Des contrôles seront mis en place rapidement comme imposé par les nouvelles licences.

Comments