Newsflash

Les organisateurs de voyages belges annulent les voyages vers la Chine

La situation relative au nouveau coronavirus évolue chaque jour. En tant que représentant du secteur des voyages organisés en Belgique, l’ABTO souhaite tenir le voyageur informé et suit la situation de près. Nos organisateurs de voyages membres adaptent leurs programmes aux conseils de voyage des Affaires étrangères.

Les autorités sanitaires belges sont vigilantes et suivent de près la situation en Chine et ailleurs.

À Wuhan, la capitale de la province de Hubei en Chine, une épidémie causée par un nouveau coronavirus (2019-nCoV) sévit actuellement. Des cas ayant trait à un voyage à Wuhan ont également été découverts dans d’autres régions de Chine et dans un certain nombre d’autres pays. Aucun voyageur belge n’est actuellement présent dans les zones touchées de la Chine.

Circuits en Chine annulés

En Belgique, on est en basse saison pour ce qui est des voyages. Pour les membres de l’ABTO, la plupart des voyages en Chine ne sont pas programmés avant les vacances de Pâques. « L’ABTO tient à exprimer sa sympathie aux habitants des zones touchées et aux familles des victimes. Nous suivons de près les développements en la matière et nos membres adaptent leurs programmes aux conseils de voyage des Affaires étrangères, » déclare Luc Coussement, Président du conseil d’administration de l’ABTO.

Les conseils aux voyageurs du SPF Affaires étrangères se lisent aujourd’hui comme suit : « tous les voyages dans la province du Hubei sont temporairement déconseillés. De plus, il est conseillé aux compatriotes de reporter les voyages non essentiels vers les autres provinces chinoises (à l’exception de Hong Kong) ».

Par conséquent, en fonction de la durée de l’avis et de la date de départ prévue, les voyages en Chine seront annulés ou reprogrammés. « La sécurité et la santé de nos voyageurs restent la priorité absolue, » continue Luc Coussement. « Nos membres prendront personnellement contact avec les clients concernés pour convenir ensemble d’une alternative appropriée. Les voyageurs qui ont déjà réservé leur voyage en Chine peuvent adresser directement leurs questions à leur agence ou organisateur de voyage. Nous continuons à suivre la situation de près et à évaluer les éventuelles conséquences pour d’autres destinations. »

Les voyageurs qui n’ont pas réservé par voie organisée doivent prendre eux-mêmes des mesures, mais peuvent bien sûr toujours faire appel aux membres de l’ABTO pour se faire conseiller.

Wuhan est la capitale de la province Hubei et est situé à 1050 km de la capitale chinoise Pékin, c’est-à-dire la même distance que Bruxelles-Barcelone, Cracovie ou Oslo. Les mesures prises par les autorités chinoises pour prévenir la contamination et la propagation du coronavirus 2019-nCoV ont d’importantes conséquences sur les transports, les activités économiques, les soins de santé et le tourisme sur l’ensemble du territoire chinois.

Les voyageurs qui pendant leur voyage ou dans les deux semaines après leur retour de Chine développent des symptômes tels que de la fièvre ou des difficultés respiratoires, sont invités à téléphoner à un médecin en signalant leur voyage.

Qu’est-ce que le virus Corona ‘2019-nCoV’ exactement?

Les coronavirus (CoV) sont une grande famille de virus qui sont généralement responsables de rhumes et de maladies semblables à la grippe. Les personnes appartenant à des groupes vulnérables, comme les personnes âgées ou les personnes souffrant de maladies chroniques, présentent un risque accru. La transmission d’infections entre personnes est possible.

Il en existe plusieurs types, dont les plus connus sont le MERS et le SRAS. Dans ce cas précis, il s’agit d’un nouveau type de coronavirus dont peu de choses sont encore connues. Le nom latin corona fait référence à la forme du virus, il ressemble un peu à une couronne.

Le SPF Santé publique a publié une liste de questions fréquemment posées sur ce coronavirus, qui sera mise à jour régulièrement : https://www.health.belgium.be/fr/questions-frequemment-posees-sur-le-nouveau-coronavirus

Comments