Analyses, Touroperating

Les Aurores boréales: ‘to see or not to see’

En hiver aussi, le Grand Nord attire les faveurs des voyageurs belges. Les tour-opérateurs spécialisés ont d’ailleurs reçu un nombre croissant de demandes et de réservations ces derniers mois pour des vacances en Laponie et en Islande. Outre les classiques randonnées en motoneige ou en traîneau, les excursions pour l’observation des aurores boréales comptent aujourd’hui encore parmi les activités les plus demandées.

BT Tours

Jo Oliva: “La Scandinavie ne cesse de gagner en intérêt auprès des amateurs de grands espaces, de nature préservée et peut-être aussi des voyageurs qui veulent privilégier la découverte de pays proches. Notre proposition Grand Tour de Scandinavie, qui traverse la Suède, emprunte l’Express côtier, visite les îles Lofoten, la Laponie, le Cap Nord, Helsinki et Stockholm, continue de remporter un franc succès. Les témoignages des voyageurs citent souvent la qualité des guides. Il en est de même dans notre programmation, de la découverte plus approfondie de certains fjords combinée avec les îles Lofoten, qu’on déflore tantôt en autocar, tantôt en croisière. Ajoutons-y un circuit Islande ‘A la recherche des aurores boréales’ en hiver, et vous avez le panel des réservations à succès 2019. Le 100% francophone est de mise et la prise en charge à domicile pour un transfert domicile/aéroport de départ aller-retour est aussi un atout qui plaît aux voyageurs.”

TUI

© Nordic

Glenda Gille: “Nous observons un intérêt croissant pour la Laponie finlandaise. L’augmentation de la fréquence des hivers doux chez nous incite de plus en plus de gens à rechercher l’ambiance des hivers plus rudes, sans se limiter aux traditionnelles vacances aux sports d’hiver. La Laponie est une destination neige garantie à seulement trois heures de vol. Cette destination est également intimement liée aux aurores boréales: un phénomène que tout le monde aimerait voir, mais qu’on n’a pas toujours la chance d’admirer de ses propres yeux. Il y a toujours une part de chance qui entre en jeu. Il faut en plus qu’il y ait assez de soleil et le ciel doit être dégagé la nuit. Les aurores boréales sont difficiles à prévoir, même s’il existe des applications spécialisées qui s’y essayent (avec plus ou moins de réussite). En Laponie finlandaise, nous organisons les ‘excursions Aurora Borealis’, des excursions en quête de ces jeux de lumière. L’observation de ceux-ci est alors combinée à d’autres activités comme un safari en motoneige, un safari en traîneau tiré par des chiens, une randonnée en raquettes ou une visite d’un élevage de rennes. Ces excursions sont organisées le soir, elles commencent aux alentours de 20h et se poursuivent jusqu’à 22h ou 23h. Si tout se goupille, les clients peuvent profiter du spectacle offert par l’aurore boréale, et s’ils ont un peu moins de chance, ils auront quand même vécu une excursion mémorable. L’Islande est prisée depuis plus longtemps, mais surtout pendant l’été.

L’Islande compte parmi les meilleures destinations au monde pour observer les aurores boréales. Petit à petit, les Belges optent pour cette destination en hiver. Il est donc peut-être opportun de balayer quelques idées reçues:

  • Il ne fait pas si froid que cela en Islande!

La température moyenne avoisine zéro degré. En Laponie, le mercure peut tomber jusqu’à -15°C et parfois même -25°C.

  • Il n’y fait pas non plus si noir que cela!

Durant les mois les plus sombres que sont décembre et janvier, vous profiterez de cinq heures de soleil par jour en Islande. Les levers et couchers de soleil durent aussi plus longtemps, ce qui vous permet de vous laisser emporter par le romantisme de l’aube et du crépuscule. En Laponie, on ne compte que quatre heures de soleil au maximum en décembre et janvier. Le soleil ne se lève parfois même pas à certaines périodes.

Les citytrips d’hiver à Reykjavík gagnent en popularité. On peut déjà parfois observer les aurores dans la capitale, mais afin d’augmenter les chances, nous guidons nos clients vers la campagne, où l’éclairage urbain n’est plus un facteur néfaste. Avec un peu de chance, les clients sont alors récompensés par le spectacle envoûtant des rayons verts qui traversent le ciel. Notre offre intègre également d’autres incontournables comme le Blue Lagoon, la presqu’île de Snaefellsness et, naturellement, le Golden Circle (le geyser Strokkur, les chutes de Gullfoss, le parc national de Thingvellir).”

© Nordic

Nordic

Maarten Raes: “Le nord de la Scandinavie est particulièrement prisé en hiver. Les demandes pour la Laponie suédoise et finlandaise ont bien progressé. D’une part, on observe un grand intérêt pour les lodges modestes comme le Valkea Lodge en Finlande et nos lodges Explore the North en pleine nature suédoise. D’autre part, les stations de ski finlandaises comme Levi et Äkäslompolo plaisent énormément elles aussi. Les voyageurs y combinent alors sports d’hiver, activités lapones typiques et aurores boréales. En Norvège, le Nord se maintient, avec le Malangen Resort comme destination favorite au sein de notre clientèle. Le Sud se développe aussi comme destination de vacances en hiver. La motivation principale pour des vacances d’hiver en Scandinavie reste l’observation des aurores boréales. En passant la liste en revue, on retrouve la balade en traîneau à chiens, le safari en motoneige et la visite des rennes parmi les désirs des voyageurs. Les randonnées de plusieurs jours en traîneau sont par ailleurs très populaires et affichent rapidement complet. La demande pour des logements exclusifs augmente, notamment pour les suites en verre de l’Aurora Mountain Lodge et du Northern Lights Ranch. Enfin, les incentives ont aussi la cote: les entreprises optent pour la Laponie comme alternative à un short-ski, ou comme récompense pour une bonne année de travail. Le dénominateur commun? Le lâcher prise. Les gens travaillent dur et veulent sortir quelques instants de la pression quotidienne. Etre déconnecté est un nouveau luxe. Le silence et la nature en Scandinavie s’y prêtent parfaitement.”

Voyages Laponie

Nico De Mûelenaere: “La Scandinavie en hiver et plus précisément pour nous la Laponie progresse depuis un temps déjà. Les voyageurs veulent y réaliser toutes les activités possibles et séjourner dans les logements les plus typiques comme de charmants hôtels, chalets, huttes dans les bois, hôtels de glace et évidemment les igloos en verre. Ces derniers sont devenus très populaires, car tout le monde rêve de pouvoir observer la magie des aurores boréales depuis son lit. Un peu d’initiative, de bonnes informations prodiguées par nos soins, un peu de patience et la volonté de ne pas se laisser emporter par le sommeil vous rapprochent déjà énormément de l’aurore boréale. Nous pouvons garantir beaucoup de choses à nos clients, mais pas la vision de ce phénomène. Cela dépend de nombreux facteurs et on ne peut vraiment évaluer ses chances d’en voir une que quelques jours avant le départ. En fonction d’où le programme se déroule, on a plus ou moins de chance d’observer une aurore boréale. Nous tentons d’informer nos clients du mieux possible dans notre discours de vente et d’inclure toutes les informations nécessaires dans les documents de voyages de sorte qu’ils deviennent eux aussi des experts des aurores en quelque sorte. De nombreux clients choisissent la facilité et partent avec Voyages Laponie pour un de nos nombreux voyages guidés ou nos voyages sur le thème des aurores boréales. Nos accompagnateurs expérimentés et nos guides tiennent compte de tous les facteurs et restent en contact les uns avec les autres pour pouvoir offrir l’expérience lapone ultime aux clients.”

Destination Green

© Patrick Trägårdh

Karl Dijkmans: “La Scandinavie reste un marché en pleine croissance, également pour Destination Green. La saison se déroule autrement que l’année dernière. Ceci est principalement dû à l’été particulièrement long que nous avons derrière nous, ce qui a fait que les réservations sont arrivées beaucoup plus tard que d’habitude. Cela nous oblige à élaborer une offre répondant à la demande de tous, et avec un peu de créativité, c’est possible. Nous pensons que la saison hivernale sera aussi bonne que la précédente. Nous remarquons un glissement par rapport à l’hiver dernier. Nous avions alors connu une belle saison pour la Laponie suédoise et norvégienne, et cette année, les clients favorisent apparemment la Laponie finlandaise, plus connue et populaire. Rovaniemi et Levi restent populaires également. Vuokatti affiche de beaux chiffres. L’Islande plaît aussi de plus en plus. Ce pays est encore loin des chiffres de la Laponie, mais la destination est certainement à conseiller et les clients s’y rendent plus fréquemment qu’avant.”

 

Comments