Analyses

Le trafic croisiériste après l’écroulement du pont de Gênes

L’effondrement du viaduc Morandi sur l’autoroute A10 en Italie, qui a coûté la vie à 43 personnes, n’a que peu, voire pas d’influence sur le trafic croisiériste au départ de Gênes. Tous les navires de MSC Croisières ont pu appareiller normalement le week-end dernier. Le MSC Opera, le MSC Divina, le MSC Fantasia et le MSC Seaview sont les quatre navires de l’armateur à naviguer cet été au départ de Gênes. L’armateur a toutefois conseillé à ses passagers à l’embarquement de prévoir plus de temps lors de leur voyage, car la coupure de l’A10 cause une augmentation du trafic et des embouteillages sur les routes secondaires.

MSC Seaview © MSC

Selon Patrick Pourbaix, directeur général de MSC Croisières Belgique, Luxembourg et France, ce premier week-end était un test et tout s’est déroulé sans problèmes. “Dans les 48 heures qui ont suivi l’incident, nous avons ajouté des informations sur notre site web et sur MSC Connect pour les agents de voyages. Nous avons par ce biais demandé aux voyageurs de prévoir deux heures de voyage supplémentaires. Nous n’excluons pas que les problèmes de circulation vont s’amplifier après les vacances d’été lorsque le trafic professionnel va réellement reprendre. Nous adapterons alors nos conseils si besoin. Pour nos transferts depuis les aéroports de Gênes et Nice, nous prévoyons déjà plus de temps, car des embarras de circulation sont toujours possibles. Les transferts MSC au départ de Nice partent ainsi vers midi.”

MSC Croisières est basée à Gênes et de nombreux collaborateurs sont originaires de la ville et de ses environs. L’armateur entretient également un lien fort avec la ville, insiste Patrick Pourbaix. “Heureusement, aucun employé de MSC n’était impliqué dans l’accident. Nous sommes néanmoins profondément touchés et sommes pleins d’empathie pour les habitants et les victimes.”

Costa Croisières n’a pas été influencée par l’effondrement du pont. Dans une courte réaction, l’armateur annonce que tous les départs de Savone se déroulent normalement. Le porte-parole fait tout de même remarquer que les voyageurs en route vers Savone peuvent rencontrer des perturbations. Costa organise également des transferts depuis les aéroports de Gênes et Nice.

Costa Croisières concentre pour l’instant tous ses départs à Savone. L’armateur dispose bien de bureaux à Gênes et avait annoncé plus tôt dans l’année qu’elle relancerait des départs à partir de mars 2019 à bord du Costa Fortuna depuis Gênes. Dans cette dynamique, la compagnie envisage également de construire un nouveau terminal dans cette ville du nord de l’Italie.

La Stazioni Marittima di Genova est un des ports les plus fréquentés d’Italie. Selon les chiffres de l’Etat italien, quelque 915.000 passagers croisiéristes et 208 navires ont visité le port de Gênes en 2017. Pour 2018, le Risposte Turismo prévoit une légère croissance à 920.000 passagers. On compte ici aussi bien les passagers à l’embarquement que les voyageurs en transit. Ces derniers ne subissent pas non plus de perturbations après l’effondrement du pont. Les programmes d’excursions reprennent surtout des visites de Gênes, de Portofino et des Cinque Terre à l’est de la ville portuaire. Ces mêmes excursions depuis Savone doivent en revanche passer par Gênes et peuvent être ralenties par des embouteillages.

Patrick Parez, senior cruise editor Travel Magazine

Comments