Hotellerie

Le Negresco perd son emblématique patronne

Jeanne Augier, propriétaire de l’hôtel Negresco à Nice, nous a quittés lundi dernier à l’âge de 95 ans. Propriétaire de l’hôtel depuis 1957 (qu’elle avait hérité de son père, Henri Negresco), elle a œuvré à sa renaissance, puis son rayonnement en France et dans le monde. Avec son époux Paul Augier, elle a fait du Negresco un palace inattendu, luxueux établissement à son image, reconnu mondialement et dernier grand hôtel indépendant en France (d’une valeur estimée entre 300 et 400 millions d’euros). Collectionneuse passionnée, elle a rassemblé plus de 6.000 œuvres d’art et de mobilier retraçant cinq siècles d’histoire de France, rendant un majestueux hommage aux talents français. Dans un communiqué, le conseil d’administration et l’ensemble des collaborateurs de l’établissement expliquent vouloir “perpétuer la créativité, le caractère libre et indépendant d’une grande dame qui laisse à la ville de Nice un emblème de l’art de vivre à la française”. Pour lui rendre honneur, l’hôtel gardera ses drapeaux en berne pendant un mois.

Le couple Augier n’ayant pas de descendant, son patrimoine sera géré par un fonds de dotation (Mesnage-Augier-Negresco) que Jeanne Augier avait créé en 2009. Cependant, celui-ci n’a pas spécialement la capacité ou l’expertise nécessaire pour ce faire. Que va-t-il dès lors advenir du palace cinq étoiles? Les convoitises ne manquent pas. Affaire à suivre…

Comments