Analyses, Destinations

La Cité du Vin: le Guggenheim du vin

© Anaka – Cité du Vin – XTU Architects

Pour beaucoup, Bordeaux est déjà un must pour les citytrips en France, mais La Cité du Vin est sans aucun doute – depuis son ouverture en juin 2016 – un des rendez-vous favoris pour tout visiteur en quête d’expériences à Bordeaux. Un lieu plein de goût, c’est le moins que l’on puisse dire, et un nouvel Eden pour les amateurs de vin. A La Cité du Vin, tous vos sens seront sollicités tandis que vous voyagerez à travers l’univers œnologique de façon interactive. C’est à l’occasion d’un voyage d’étude organisé par Transeurope à Bordeaux (vous lirez le compte-rendu de ce voyage dans le Travel Magazine 435 du 18 octobre prochain) que nous avons découvert cette nouveauté dans l’offre déjà bien étoffée de la ‘Belle endormie’.

Par Yves Slabbinck, senior reporter Travel Magazine

841 millions d’euros

L’idée d’ériger un musée Guggenheim du vin sur les rives de la Garonne, dans le quartier du Bacalan en plein développement, date d’il y a une dizaine d’années et a été initiée par la Fondation pour la culture et les civilisations du vin. L’architecture choisie saute aux yeux, une interprétation du vin qui tourne dans le verre, et où le phénomène du vin est présenté et travaillé de multiples façons. Ce bel édifice pour lequel 1.000 tonnes d’acier ont été nécessaires a été imaginé par le bureau d’architectes parisien XTU et aura coûté la bagatelle de 841 millions d’euros. Environ 20% du financement est par ailleurs issu du secteur privé.

Interactif

Ce bâtiment déjà iconique intègre les dernières technologies multimédias et d’époustouflantes installations multimédias. L’exposition proposée aux visiteurs est résolument interactive et complète qui présente l’histoire du vin d’un point de vue historico-culturel des tombeaux égyptiens jusqu’à aujourd’hui en passant par les banquets somptueux du XVIIIe siècle. Quatre parcours thématiques présentent 19 modules mettant tous les sens des visiteurs en éveil. Ils peuvent ainsi découvrir les clés de l’œnologie par l’odorat ou suivre une discussion sur le vin entre Churchill et Napoléon dans un film en 3D, survoler les régions viticoles du monde entier ou plonger dans les tendances du vin du XXIe siècle. Un audioguide en huit langes et différentes versions en fonction de l’âge du visiteur est disponible, permettant de faire la visite du musée en 2 à 3 heures. Des sessions de dégustation de vin sont également organisées et ouvertes à tous. Par ailleurs, un parcours a été pensé pour les enfants de 7 à 12 ans.

Quelques chiffres

Depuis son ouverture en 2016, le musée a déjà reçu la visite de 1,3 million d’amateurs. 62% d’entre eux étaient français, contre 38% d’étrangers. Au top 3 des visiteurs, on retrouve les Britanniques, les Américains et les Espagnols. En 2018, ils étaient 421.000 de 180 pays à visiter La Cité du Vin. 90% des visiteurs s’avouent pleinement satisfaits de leur visite.

Le bâtiment compte un auditoire de 250 places, une impressionnante bibliothèque et évidemment une cave à vin fournie d’une sélection de 800 vins du monde entier (dont quelques bouteilles belges!). Outre l’exposition permanente de 3.000 m2, l’espace accueille évidemment des expositions temporaires sur le thème du vin. Trois zones sont dédiées à la dégustation du vin, accompagné ou non de quoi grignoter.

Une fois la visite terminée, le huitième étage vous accueillera pour un verre de vin gratuit avec une vue splendide sur Bordeaux et la Garonne depuis la terrasse du Belvédère.

En pratique

© Marnie Boude – Cité du vin – XTU architects

La Cité du Vin est aisément accessible depuis le centre-ville à pied en suivant la rive de la Garonne. Il est également possible d’emprunter le tram ou la navette qui passe d’une rive à l’autre du fleuve. Les croisières œnologiques sur la Garonne prévoient également un passage par le musée avec une escale sur le ponton de La Cité du Vin.

 

 

 

 

Comments