Inflight Report

Inflight Report Ethiopian Addis Abeba – Bruxelles

Compagnie: Ethiopian Airlines
Route: Bruxelles – Addis Abeba – Bruxelles
Apparreil: Boeing B787-8 Dreamliner
Classe de voyage: business class
Période: décembre 2019

Par Luk De Wilde, aviation editor Travel Magazine

Contexte

Ethiopian Airlines, compagnie nationale fondée en 1946 et encore aujourd’hui propriété à 100% du gouvernement éthiopien, est toujours basée à Bole International Airport (ADD), l’aéroport international d’Addis Abeba. Suivant le slogan ‘Bringing Africa Together and Beyond’, Ethiopian peut proposer 125 destinations en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord grâce à la superbe situation géographique d’Addis Abeba. Cela fait d’Ethiopian la plus grande compagnie africaine en termes de nombre de passagers, de destinations desservies, de flotte et de revenus. La compagnie a rejoint Star Alliance en décembre 2011 et a été élue ‘Best Airline in Africa’ trois années d’affilée en 2017, 2018 et 2019. Les sept dernières années, Ethiopian Airlines a vu sa croissance atteindre la moyenne de 25% sur base annuelle, avec 117 appareils dans la flotte actuellement. La compagnie possède son propre programme de fidélité intitulé ShebaMiles. Depuis peu, Ethiopian opère des vols quotidiens directs vers et depuis Bruxelles.

Enregistrement

A Brussels Airport, un des trois guichets d’enregistrement est réservé aux passagers voyageant en business class (Cloud Nine). Les guichets sont occupés par du personnel d’Aviapartner accueillant et amical avant le départ. Dans le terminal de l’aéroport d’Addis Abeba, une zone séparée est réservée aux voyageurs business. Ici aussi, l’accueil est efficace sans trop de fioritures.

Lounge et embarquement

En tant que membre de Star Alliance, Ethiopian Airlines utilise le lounge The Suite à Brussels Airport. La compagnie ne partage toutefois pas ses codes avec Brussels Airlines. Malgré le départ tard en soirée de Bruxelles, l’offre de journaux et de magazine est encore bien fournie. Le buffet offre également un choix satisfaisant en plats froids, soupes et plats chauds.

A Bole International Airport, Ethiopian Airlines dispose de deux lounges. Les passagers Cloud Nine (business first) peuvent profiter du Cloud Nine Lounge. Les possesseurs de la carte ShebaMiles Gold ou Silver peuvent quant à eux se rendre au Sheba Miles Lounge. Un collègue l’écrivait déjà dans un précédent article: Bole International Airport déborde. Même constat dans les lounges (beaucoup trop petits), qui ne méritent presque pas ce nom. Sans parler de la propreté assez moyenne.

Siège

Sur la ligne entre Bruxelles et Addis Abeba, Ethiopian Airlines opère aussi bien à bord d’un B787 Dreamliner que d’un Boeing 777-200 comptant respectivement 24 et 28 sièges en business class. En tant que passager sur le vol à destination d’Addis Abeba (+/-6,5 heures), il se peut que vous ayez la malchance de voler avec le Dreamliner un peu plus ancien. Quelques-uns de ces appareils ne sont pas encore équipés de la nouvelle classa affaires. Cela signifie l’absence de sièges full-flat. La différence se note surtout sur le vol retour à destination de Bruxelles, où le plus récent Dreamliner disposait bien de la dernière cabine avec ses sièges plus confortables, dotés d’une prise USB et d’un raccordement secteur classique. Un amenity kit bien fourni, des écouteurs, une couverture et un coussin attendent sur chaque siège. En classe Cloud Nine, l’écran de divertissement est généreux. L’offre de films, de musique, et de jeux, par contre, laisse un peu à désirer.

Service

Alors que l’embarquement est toujours en cours, l’équipage nous propose un cocktail d’accueil et le menu. La couleur est annoncée d’emblée. Et ce qui suite st une agréable surprise, surtout pour une compagnie africaine. Sur tout les points, le personnel apparaît bien formé, amical et très attentionné. C’est donc cela ‘The New Spirit of Africa’, comme i lest annoncé sur le menu? Une fois arrivé à altitude de croisière, un apéritif accompagné d’une assiette de noix suit une serviette rafraîchissante.

Catering

A bord du vol de nuit vers Addis Abeba, j’opte pour un dîner (copieux). Sur mon plateau, une salade fraîche et son dressing, une délicieuse soupe de poulet suivie par une salade de fruits de mer (cabillaud, crevettes, etc.), riz et courgette. Le pain qui accompagne le tout est à bonne température. A noter, Ethiopian soigne ses voyageurs Cloud Nine avec neuf bons vins et un champagne français. Pour le dessert, je me laisse tenter par un gâteau opéra. Je ne m’essaierai pas à la sélection de fromages français, mais je ne résisterai pas au café éthiopien. Sans parler du Cointreau et ses glaçons servi dans un beau verre.

Pour le vol de nuit, pas d’abus. Un verre de Shirah sud-africain ‘Big Oak Red’ m’enverra rapidement au pays des rêves.

Le vol

Les deux vols sont arrivés à destination à l’heure, malgré un départ tardif de Bruxelles et un vent de face vers l’Afrique. Les légères turbulences au-dessus de la Mer rouge se font vite oublier.

Bagage

Bons points pour les gestionnaires de bagages à Bruxelles et Addis Abeba. Après le contrôle des passeports et les formalités de visa pour l’Ethiopie, notre valise passe déjà sur le carrousel avec son étiquette ‘priority’.

Notre avis

Une excellente business class sur le vol retour à destination de Bruxelles dotée de grands sièges full-flat assurant un bon sommeil durant le voyage. Les repas et les vins de niveau international et le personnel de cabine aux petits oignons pouvaient difficilement faire mieux. La Cloud Nine vaut donc chaque centime, surtout lorsqu’on compare les tarifs d’Ethiopian ave ceux d’autres compagnies.

Comments