Inflight Report

Inflight Cathay Pacific Bruxelles – Hong Kong – Siem Reap

Compagnie: Cathay Pacific
Itinéraire: Bruxelles – Hong Kong – Siem Reap Angkor
Appareil: A350/A321
Classe de voyage: Business Class
Période: Février 2019

Par Gerrit Op de Beeck

Contexte

Cathay Pacific (CX), fondée en 1946 pour un dollar de Hong Kong symbolique, est la compagnie nationale de Hong Kong et fait partie de l’alliance oneworld. La compagnie est cotée en bourse et est intégrée au Swire Group. Ces dernières décennies, CX a récolté une belle série de récompenses et a notamment été nommée à quatre reprises meilleure compagnie aérienne au monde par Skytrax. Et bien que Cathay Pacific était encore un gros client du Boeing 747 jumbo-jet jusqu’il y a peu, la flotte actuelle se compose actuellement principalement de B777 et d’A350. La compagnie est active à BRU depuis mars 2018.

Enregistrement

A Bruxelles, on trouve deux guichets pour les clients Business et les deux sont amplement occupés lors de notre arrivée une heure et demie avant notre vol. La procédure d’enregistrement se déroule sans accroc et avec le sourire. Une approche professionnelle et efficace.

Lounge et embarquement

Cathay Pacific collabore avec The Suite (Brussels Airlines) à Bruxelles, qui était alors bien rempli en raison du retard d’un vol United. Une seconde zone a été ouverte en face de l’entrée, mais celle-ci ne mérite presque pas le nom de lounge. On parlera plutôt d’une salle d’attente froide et impersonnelle. L’embarquement commence 45 minutes avant le départ avec des classes de voyages bien séparées. Résultat: un vol prêt à partir avant même l’heure officielle. Parfait! A HKG, pas de temps pour une visite du lounge en raison de la courte correspondance vers le Cambodge. Ici aussi, l’embarquement se déroule de manière séparée et ponctuelle. A noter également, l’orientation client de l’aéroport de HKG où la signalisation est on ne peut plus claire.

Siège

Le 1er juin 2016, Cathay Pacific introduisait son premier A350 dans la flotte, en même temps qu’une nouvelle amélioration du produit business déjà très apprécié. Nous prenons donc place dans une belle cabine privée avec un siège doté d’un superbe écran et un système de divertissement on-demand, de bons espaces de rangement, une position d’assise et de sommeil optimale, un éclairage équilibré et une belle tablette. En ce qui concerne la configuration des sièges, on frise la perfection.

Service

Cathay Pacific, c’est le service avec style, sans pour autant devenir automatique. Tout est fait pour le passager, mais pas par des employés programmés, on a bien à faire à un équipage de chair et de sang.

Catering

Aucune remarque sur la qualité. ‘The Menu’ est un vrai petit journal très bien présenté et mis en page. Pour les deux vols, les repas à bord étaient plus que corrects, avec suffisamment de choix et une bonne carte des vins. Le service s’est également fait sans longue attente. Cathay travaille toujours ‘à l’ancienne’, avec un plateau sur votre tablette et des trolleys dans les couloirs, mais sans occasionner de gêne.

Le vol

Même si les compagnies aiment s’en vanter, toutes ne maîtrisent pas encore parfaitement le mood lighting. C’est dommage, car il a déjà été prouvé que cet effet a toute son importance sur le confort des passagers. Cathay Pacific souffre aussi de ce défaut. L’équipage est formé à tout, pourquoi pas à l’utilisation de ces effets de lumières? Un bouchon de conservation sur une bouteille de champagne ouverte semble également être un obstacle insurmontable. Une petite touche qui permettrait pourtant de conserver ce champagne plus longtemps et ainsi assurer un service parfait tout en réduisant le gaspillage. Bon point en revanche pour les moteurs Rolls-Royce Trent XWB très silencieux et la gestion améliorée de la pression en cabine de l’A350, ce qui ne gâche rien du plaisir de vol. Mention spéciale à l’équipage de bord sur le vol vers le Cambodge, qui a assuré un service et un petit-déjeuner sans reproches. Le confort en classe affaires à bord de l’A321 de la filiale Cathay Dragon, en configuration 2-2, mérite également d’être mentionné.

Bagage

Une étiquette priority a encore du sens ici. Nos bagages arrivent en premier sur le tapis roulant à Siem Reap.

Notre avis

Dans l’ensemble, Cathay Pacific nous a laissé une excellente impression. La compagnie reste une valeur sûre en 2019, avec un produit bien défini, une belle cabine et un service à la hauteur des attentes. Conseillons-nous cette compagnie? Absolument! Dans le sondage le plus récent de Skytrax, Cathay Pacific arrivait en quatrième place parmi les meilleures compagnies du monde derrière Qatar Airways, Singapore Airlines et ANA.

© Cathay Pacific

Comments