Analyses

IATA Wings of Change (Madrid)

Luk De Wilde

Qatar Airways: “L’Europe doit agir rapidement”

La croissance de l’aviation a glissé vers des régions géographiques hors UE ces dernières années, notamment vers l’Asie et le Moyen-Orient. “L’Europe ne peut pas rester à la traîne et doit urgemment se préparer à davantage de croissance, en créant de la capacité dans les aéroports et l’espace aérien, par exemple”, explique Akbar al-Baker, le ceo du Qatar Airways Group.

Akbar al-Baker s’est exprimé lors de la conférence Wings of Change de l’International Air Transport Association (IATA) à Madrid sur les grands défis qui attendent l’aviation en Europe. “La Commission européenne a été très proactive dans la mise en place d’accords de transport aérien avec des pays tels que le Qatar, la Turquie, l’Azerbaïdjan, l’Arménie et la Tunisie”, commentait Akbar al-Baker alors qu’il assistait à la conférence en tant que président de l’IATA, une position qu’il occupera jusqu’en juin 2019.

Avec quelques autres ceo, il a également répondu à plusieurs questions dans le cadre d’une discussion de panel modérée par Babita Sharma, journaliste à la BBC.

“A mon sens, il est très important pour les compagnies aériennes européennes de profiter des opportunités de croissance qu’offrent les marchés émergents dans l’aviation”, postulait le ceo.

“Les compagnies aériennes européennes doivent également renforcer leur position mondiale en proposant davantage de connectivité aux citoyens européens et étrangers, étant donné que de nombreuses capitales européennes représentent des marchés touristiques importants à l’échelle mondiale”, expliquait Akbar al-Baker. “Sur le long terme, la participation des compagnies de l’UE via la signature d’importants accords au niveau du transport aérien sera essentielle pour garantir une place concurrentielle au secteur aérien européen.

Le protectionnisme ne peut pas être une réponse, car cela réduirait le potentiel concurrentiel du secteur aérien européen et l’agenda dressé par la Commission.”

Par la suite, les ceo Rafal Milczarski (LOT Polish Airlines), Luis Galleo (Iberia) et Carsten Spohr (Lufthansa Group), se sont joints à la session ‘CEO’s on the spot’. Ils ont partagé leurs visions sur l’industrie et les conditions à remplir pour garantir le succès des compagnies aériennes auprès du public dans les années à venir.

Après le succès du concept des Wings of Change, qui trouve son origine en Amérique latine, l’IATA a pour la première fois organisé cette conférence en Europe. A l’avenir, la marque va sans aucun doute s’étendre à d’autres marchés.

L’événement de deux jours rassemble les grandes pointures du secteur aérien, des ministres et des experts de l’aérien pour discuter de la situation actuelle et de l’avenir du transport aérien.

L’IATA Wings of Change se déroule lors d’une période critique pour l’industrie, qui est aux prises avec une augmentation inédite de la demande en capacité, une certaine congestion de l’espace aérien, mais aussi au sol, où de nombreux aéroports affichent un manque criant de capacité. Le secteur prête également attention aux opportunités que la révolution digitale amène. “L’industrie doit mettre ces chances à profit ”, a-t-on pu entendre à plusieurs reprises.

Parmi les sujets phares à l’agenda à Madrid, on retrouvait l’innovation, la sécurité, la protection, la durabilité, la diversité et le potentiel de concurrence de l’aviation.

L’IATA est l’association commerciale de compagnies du monde entier et représente environ 290 compagnies aériennes, soit 82% du trafic aérien global, tout en soutenant de nombreuses activités dans l’aérien. L’IATA opère également au niveau de l’établissement des règles et de la gouvernance concernant les grandes questions dans l’aviation.

Comments