Destinations

Revivez Costa Cálida (Region of Murcia) Makes you feel happy webinaire

Robrecht Willaert: « Bienvenue à tous, nous sommes de retour aujourd’hui avec notre webinaire sur la Costa Cálida. Nous nous entretenons aujourd’hui avec Noelia Muñoz Meseguer, de l’office du tourisme régional, Juan Diego Simón,

guide d’aventure de la région et membre de MurciActiva, une organisation qui réunit les prestataires de services d’aventure de Murcie. Rocío Huertas Suanzes, responsable de la gestion des réserves naturelles régionales, interviendra également lors de ce webinaire. Je suis heureux de donner la parole à Judit et Rafael de Turespaña ».

Rafael Chamorro (Directeur Turespaña BeLux) : « Bienvenue à tous, c’est déjà le huitième webinaire et cela nous rend fiers. Nous touchons un grand nombre de personnes à une époque convoitée. Merci d’être là. Nous avons encore besoin de l’agent de voyage. Il y a à nouveau vingt destinations en Espagne vers lesquelles vous pouvez voler et nous avons retrouvé une capacité de 80 %. En juillet et août, plus d’un demi-million de Belges se sont rendus en Espagne, un très beau chiffre. Les intentions sont également positives. L’Italie et l’Espagne restent les favoris dans les six mois. L’intention est de s’y rendre dans les six mois. Aujourd’hui, nous parlons de Murcie. Il y règne toujours un temps fantastique et la région possède de belles villes, des plages, des paradis et ainsi de suite. »

Judit Portela (relations avec l’industrie du voyage): « Bonjour, nous sommes très heureux de vous accueillir à nouveau car nous sommes conscients que votre activité professionnelle est de plus en plus intense. Aujourd’hui, nous découvrons Murcie sous trois angles différents. N’hésitez pas à poser vos questions et à profiter des présentations, je suis heureux de donner la parole à Noelia. »

Noelia Muñoz Meseguer: « Entre Andalousie et Valence. 252 km de côtes et 300 dimanches par an. Il y a deux mers : la Méditerranée et la Mar Menor. L’aéroport RMU Region de Murcia est souvent légèrement moins cher que ceux des environs et a ouvert ses portes en janvier 2019, donc tout neuf. De là, vous êtes à environ 40 minutes de n’importe quel endroit de la région.

Carthagène a plus de 2 500 ans d’histoire. À chaque coin de rue, il y a quelque chose à découvrir, comme le théâtre romain. La ville a des influences romaines et cartagéniques. Lorca est appelée la ville baroque de la région. La ville est reconnue comme patrimoine depuis 1964.

Il est bien sûr possible de bien manger dans la région avec des spécialités locales authentiques telles que la salade de Murcie. Il y a aussi de délicieux vins (il y a trois routes des vins que vous pouvez suivre), des fruits frais et de la « marinera ».

Il y a de bons terrains de golf (22 au total), des possibilités de sports nautiques et des installations de spa modernes et de qualité.

La nature est belle, et y être actif l’est aussi. Il est possible de faire de la randonnée ou du vélo (par exemple, sur l’Eurovelo 8) ou même de faire des activités plus actives. Il existe 22 zones protégées comme la Sierra Espuña.

Pour les touristes qui séjournent moins de 45 jours, il existe encore une assurance voyage gratuite jusqu’au 30 juin 2022. Pour plus d’informations, voir : http://www.murciaturistica.es/en/covid_travel_insurance/

Il n’y a pas de ‘overtourism’, il y a beaucoup de produits et de services de qualité, des traditions authentiques, de la bonne nourriture et des distances courtes. »

Juan Diego Simón: « MurciActiva est une organisation qui continue de se développer, avec plus de 30 entreprises affiliées. Cela va de la randonnée au rafting et tout ce qui se trouve entre les deux. En bref, toutes les formes de tourisme actif sur une superficie de 11 313 km², divisée en cinq régions. Quelques exemples : parapente, kayak, spéléologie, montgolfière, saut à l’élastique, plongée, canyoning, via ferrata, rafting ou randonnée parmi les fleurs ou en montagne… et ainsi de suite. Les possibilités sont presque infinies. »

Rocío Huertas Suanzes : « Nous avons beaucoup de zones protégées. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur Sierre Espuña et le parc naturel de Calblanque. Il y a beaucoup de diversité en Calblanque, ce qui donne une très belle faune florale. Il y a même des salines dans le parc. L’accent est mis sur le tourisme durable pour protéger la région. Au lieu de laisser entrer les voitures, on utilise des bus pour réduire l’intrusion et les émissions de gaz d’échappement.

Sierra Espuña propose diverses activités d’écotourisme, d’aventure, parmi les oiseaux, sur roues, des panoramas, des sentiers de randonnée ou un tour des saveurs, où vous pourrez goûter la gastronomie locale. Il y a aussi le projet d’agroeconatura où la conservation de la biodiversité va de pair avec le renforcement de l’identité locale. »

Regardez l’enregistrement complet ici :

Comments