Aviation, Newsflash

Flybmi stoppe ses opérations et demande la faillite

British Midland Regional Ltd, la compagnie aérienne basée dans les East Midlands et opérant sous le nom de flybmi, a annoncé samedi qu’elle stoppait immédiatement ses opérations de vol. La compagnie, fondée en 1987, demande la faillite. flybmi exploite 17 appareils de type Embraer E135 et E145. Elle desservait pas moins de 25 ville européennes. Depuis samedi soir, tous les vols ont été supprimés. Flybmi, qui avait encore transporté 522.000 passagers l’année dernière, rencontrait des problèmes financiers depuis quelques temps. Dans un communiqué publié sur le site Internet de la compagnie, les voyageurs retrouvent des informations sur la marche à suivre s’ils avaient réservé un vol. La direction mentionne l’augmentation du coût du carburant et l’incertitude autour du Brexit comme cause de cette faillite.  376 personnes travaillent pour bmi Regional, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède et en Belgique.

Des conséquences pour Brussels Airlines

L’arrêt des activités a aussi des conséquences pour Brussels Airlines, qui loue trois appareils à flybmi. Ce dimanche, des vols au départ de Bruxelles devaient en effet relier Hanovre et Turin, mais les appareils basés à Brussels Airport ont été rapatriés par les équipages samedi dans l’après-midi vers Norwich Airport en Grande-Bretagne. Brussels Airlines a proposé des alternatives à ses clients à destination de Turin et Hanovre.

Les faillites s’enchaînent à un rythme effréné

En quelques mois, nous en sommes déjà à la énième compagnie aérienne à mettre la clé sous la porte. Encore la semaine dernière, la compagnie berlinoise Germania demandait la faillite. La compagnie allemande, fondée en 1986, comptait une flotte de 34 appareils et 1.400 employés. Les activités de vol avaient aussi été brutalement stoppée en raison de problèmes financiers. Fin octobre 2017, airberlin, la deuxième compagnie aérienne allemande, déclarait la faillite tandis qu’à la fin septembre 2018, Azur Air Germany mettait également un terme à ses activités. Ailleurs en Europe, d’autres compagnies comme Primera Air, Small Planet Airlines, Sky Works (Suisse), Cobalt Air (Chypre), VLM Airlines Antwerpen et Bruxelles, PrivatAir (Suisse), Monarch et Cello Aviation (Royaume-Uni) ont également été déclarées en faillite en raison de problèmes financiers.

 

Comments