Analyses, Rail

Eurostar en direct d’Amsterdam

Eurostar lancera sa nouvelle liaison Londres-Amsterdam le mercredi 4 avril. C’est une réelle étape dans l’histoire du trafic ferroviaire international à grande vitesse. Travel Magazine a rejoint Saint Pancras International à Londres pour assister à l’essai de cette nouvelle liaison ferroviaire.

Voyage initiatique

A la fin du mois de février, Eurostar avait déjà organisé un voyage inaugural pour annoncer officiellement la route Londres-Amsterdam. La toute nouvelle connexion directe a suscité beaucoup d’attention, notamment aux Pays-Bas. Jusqu’au 4 avril, un certain nombre de campagnes d’essai seront menées en vue de roder l’organisation de la ligne avant le début des services commerciaux. En attendant, les billets pour le nouveau train sont déjà en vente. Les billets pour un aller simple sont disponibles à partir de 40 euros.

Guidé par les ‘données’

Sur le parcours d’essai, Travel Magazine a eu l’opportunité de monter à bord du train international entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas, aux côtés de certains responsables d’Eurostar/Siemens. Pour la dernière partie entre Bruxelles-Midi et Amsterdam, les membres de l’équipage ont été remplacés par du personnel néerlandais. “Ces essais routiers sont nécessaires”, a expliqué l’inspecteur de la traction Michael Kox, “pour se familiariser avec ces trains à grande vitesse et la nouvelle route. Etant donné que l’Eurostar est un train guidé par les données, la vingtaine de conducteurs néerlandais qui ont été sélectionnés sont également formés.” Naturellement, le personnel néerlandais souhaite également affiner ses services avec ces parcours d’essais.

A travers cette expansion, Eurostar vise aussi bien les voyageurs d’affaires que les touristes, qui peuvent choisir leur place dans l’Eurostar parmi les classes Business Premier, Standard Premier et Standard.

Chaque trajet peut compter un millier de passagers. “Nous avons à bord de ce train une capacité de pas moins de trois avions, ce qui représente une offre compétitive à tous les niveaux”, nous a expliqué le conducteur du train, alors que nous étions autorisés à nous installer avec lui dans le cockpit.

Etape historique

Le lancement de la ligne reliant Londres à Amsterdam marque une étape historique dans l’expansion des trains à grande vitesse internationaux et révolutionne la liaison entre ces destinations importantes. Désormais, les voyageurs peuvent se rendre directement aux Pays-Bas en 3h01 à une vitesse de 300 km/h depuis Saint Pancras International au cœur de Londres. Le temps de trajet entre Amsterdam et Londres est actuellement de quatre heures et demie, car les passagers doivent descendre à la gare de Bruxelles-Midipour un contrôle des passeports. Le voyage du retour dure actuellement 3h41. Il est normalement prévu que le train effectue un trajet direct vers Londres à partir de 2020. Les voyageurs partant de Bruxelles peuvent également voyager vers et depuis les Pays-Bas en Eurostar deux fois par jour.

Deux par jour

A partir du mercredi 4 avril, deux trains partiront quotidiennement de Londres Saint Pancras vers Rotterdam et Amsterdam avec des départs prévus à 8h31 et 17h31.

Dans un premier temps, les passagers voyagent directement de Londres à Rotterdam et Amsterdam. Sur la liaison Amsterdam/Rotterdam vers Londres, les passagers voyagent avec Thalys à destination de Bruxelles-Midi, où les contrôles de passeports et de sécurité ont lieu. Ensuite, ils prennent une connexion Eurostar vers Londres. Ce changement de train est une mesure temporaire en attendant que les gouvernements du Royaume-Uni et des Pays-Bas concluent un accord permettant de procéder à des inspections de passeports au départ des Pays-Bas, comme dans les autres grandes destinations desservies par Eurostar. Les gouvernements ont convenu de mettre en œuvre cet accord d’ici la fin 2019, afin que les passagers d’Eurostar puissent voyager dans les deux directions avec un train direct. Actuellement, un accord entre la Belgique, la France et le Royaume-Uni stipule toujours que tous les contrôles d’immigration et de passeports ont lieu avant d’embarquer dans le train et non à l’arrivée au Royaume-Uni. C’est une des conséquences du Brexit. Depuis Bruxelles, les passagers d’Eurostar peuvent se rendre à Rotterdam et Amsterdam deux fois par jour, à 11h19 et 20h19. Depuis Amsterdam-Central, deux trains circulent tous les jours vers Bruxelles-Midià 7h48 et 16h48 et depuis Rotterdam-Central à 8h15 et 17h25. Le lancement de la liaison directe entre Londres et Amsterdam crée également un nouveau record sur la route de Londres à Bruxelles. Les voyageurs voient leur temps de trajet diminuer de 17 minutes, soit de 2h05 à 1h48.

Potentiel de croissance

Avec plus de quatre millions de voyageurs par an entre Londres et Amsterdam, le marché est aussi grand que celui de Londres et de Paris lors de l’introduction d’Eurostar en 1994. Au cours des 23 dernières années, le marché pour les voyages entre Londres et Paris a plus que doublé, car les passagers optent de plus en plus pour le train à grande vitesse plutôt que l’avion. Alors que la popularité des Pays-Bas en tant que centre d’affaires et de tourisme augmente, le potentiel pour le nouveau service et l’ensemble du marché est considérable. On planifie même un troisième train quotidien d’Amsterdam à Londres. Nicolas Petrovic, PDG d’Eurostar: “Le lancement de notre nouvelle route vers les Pays-Bas est une étape palpitante pour les voyages à travers la Manche et marque une nouvelle ère pour le train à grande vitesse international. Avec une liaison directe de Londres vers les Pays-Bas, la Belgique et la France, nous réformons les voyages entre le Royaume-Uni et trois des principales nations commerçantes d’Europe.”

400 mètres de long

Le train à grande vitesse qui relie Londres à Amsterdam est le Siemens e320 de type Velaro. Le train dispose de 16 voitures et mesure presque 400 mètres de long. Cette longueur est nécessaire pour respecter les règles de sécurité du tunnel sous la Manche.

Le train à grande vitesse peut atteindre une vitesse maximale de 320 kilomètres par heure. L’e320 a été conçu par la maison de design italienne Pininfarina, reconnue internationalement pour ses designs de voitures emblématiques. Les trains à grande vitesse circulent entre Londres et Paris depuis novembre 2015. Eurostar est le propriétaire commercial des trains à grande vitesse et l’opérateur des services de train. Les services ferroviaires entre Londres et les Pays-Bas sont assurés par une coopération entre Eurostar et le transporteur NS. NS fournit également du personnel pour la liaison, comme des machinistes et des conducteurs.

Le PDG d’Eurostar, Nicolas Petrovic s’est exprimé à ce propos: “Amsterdam et Rotterdam sont des villes dynamiques avec une grande croissance économique et un grand marché de l’aviation. Ensemble avec NS, nous sommes en concurrence avec l’aviation. Il y a beaucoup plus d’espace pour la détente à bord du train. Nous disposons de sièges confortables avec des tables au milieu, un système de divertissement avec des films et des jeux et des connexions Wifi et USB.”

La SNCF détient la plus grande part d’Eurostar à 55%. La SNCB possède 5%. Le gouvernement britannique a vendu les 40% restants à deux sociétés d’investissement en 2015.

Fons Jacobs, senior reporter Travel Magazine

Comments