Analyses, Destinations, Voyage d'étude

Eductour Classix Cruises: island hopping en mer Egée

Aegean Airlines nous a permis d’arriver à temps pour embarquer à bord de Celestyal Cruises qui nous a fait passer d’île en île, tandis que Classix Cruises nous avait concocté un programme de trois jours bien remplis, où nous avons même fait un petit passage en Turquie. ‘Nous’, ce sont quatorze agents de voyages enthousiastes et leurs accompagnateurs. Le vol de midi d’Aegean Airlines a laissé une très bonne impression au groupe. Personne n’a rien trouvé à redire, si ce n’est que pour les plus grands d’entre nous, le dégagement aux jambes était un peu juste. Aegean Airlines opère deux vols quotidiens entre Bruxelles et Athènes, pratique! Nous avons ensuite passé la nuit au Savoy Hotel sur Le Pirée. L’hôtel n’est plus tout neuf, mais le service est agréable, le petit-déjeuner copieux et… (bon point le matin) il ne se situe qu’à deux pas du port. Le quartier n’est pas le plus beau de la ville non plus, mais le nouveau port de plaisance fort animé n’est qu’à une quinzaine de minutes de marche. Les soirées étaient donc bien remplies.

Le Celestyal Olympia

L’Olympia, qui tient son nom de l’endroit où les Jeux ont vu le jour, a été construit à la fin du siècle dernier, mais a été récemment complètement rénové, aussi bien au niveau des cabines que des salles. On remarque que le navire n’est pas des plus récents (il fait un peu penser à un ferry), mais tout y est très propre et coloré. Les trois restaurants proposent un éventail des meilleurs plats grecs et les meilleures marques ne manquent pas à la carte des bars. Le personnel sait y faire et est particulièrement serviable et amical. L’Olympia peut accueillir 1.664 passagers à bord.

Island hopping

Le premier jour au départ du Pirée comptait six heures de navigation jusqu’à Mykonos, où nous sommes arrivés pour le coucher de soleil. Suivait alors une promenade à travers les petites rues de la ‘capitale’ avant un dernier verre avec vue sur la mer. Vers midi le deuxième jour, nous avons accosté à Kusadasi (Turquie) où le groupe a pu avoir assez de temps pour découvrir la splendide Ephèse (inclus dans le prix du circuit). L’après-midi, nous avons poursuivi notre périple jusqu’à Patmos, où il est possible de compléter ce circuit avec une visite du monastère de Saint-Jean-le-Théologien (un incontournable, mais non inclus). La visite d’Héraklion était au programme du troisième jour, mais de nombreux participants avaient décidé de profiter du navire pour se reposer. Après cinq heures de navigation dans l’après-midi, Santorin était en vue (mais ça, tous les armateurs le savent) et le superbe village typique d’Oia (et ses nombreuses échoppes et restaurants), dont les rues étroites débordent de touristes. L’excursion était ici incluse. Le lendemain, le groupe se retrouvait à nouveau au quai du Pirée.

Ce qu’ils en ont pensé…

Michele Zevart (Hell Travel, Berneau) n’avait pas encore visité les îles, et résume la croisière en un mot: ‘fatiguant’, mais elle nuance directement: “Je pense que beaucoup de voyageurs se retrouveront dans cette formule: on voit beaucoup, mais pas de façon vraiment approfondie. Nous rentrions parfois assez tard des excursions, ce qui rendait les nuits courtes. C’est bien si cela ne dure que trois ou quatre jours.”

Emmanuel Ritsinas (Nemo Voyages, Charleroi) est grec, mais Jean François Deris (Millésime Voyages, Liège), qui le rejoint, s’assure que le flux de paroles colorées qui sort de la bouche de Manu soit quelque peu modéré. En bref: les armateurs proposant ce produit se comptent sur les doigts d’une main. Le prix est bien placé. Les destinations sont habilement choisies pour ceux qui veulent voir beaucoup de choses. Il ne faut pas s’attendre à une croisière de grand luxe, mais ceux qui combineront cette croisière avec un séjour à terre en Grèce profiteront d’une image magnifique du pays. Les francophones ne pensent pas directement à la croisière dans cette région, mais nous avons pu constater que toutes les excursions proposées étaient disponibles en français.

An Vreven (Selectair Sedona Travel, Kapellen): “Un très beau produit de découverte pour ceux qui veulent apprendre à mieux connaître la Grèce. Le rapport qualité/prix est bon, deux excursions sont incluses dans le prix, et celles qui ne le sont pas restent abordables. Le programme est bien rempli, c’est du vrai island hopping. Ce n’est pas un armateur pour de nombreux repeaters, mais plutôt pour de nouveaux venus qui découvrent la croisière.”

Eva Magnus (Heide Travel, Kalmthout) avait déjà fait le parcours (sauf Patmos) il y a dix ans, et pouvait donc noter l’évolution: “Ce produit convient à un certain public, et je vais certainement le reprendre dans mon offre. Le rapport qualité/prix est bon, surtout pour les clients qui souhaitent faire leur ‘première croisière’. Deux excursions sont comprises dans le prix, et je dois dire que les guides étaient particulièrement bons. Peut-être que le programme est un peu trop intense, deux escales par jour, c’est un peu fatiguant. Mais je maintiens: c’est un super produit pour les ‘testeurs’ et les jeunes.”

Classix Cruises: plus de 40 armateurs

Paul de Bruyn (Classix Cruises): “Nous nous occupons exclusivement de croisières depuis déjà quinze ans. Nous ne les vendons pas nous-mêmes, mais nous sommes là pour les agents de voyages. Nous voulons donner aux AV les informations dont ils ont besoin pour vendre davantage de croisières. Nous éditons notre propre magazine gratuit pour les agents de voyages, nous organisons des formations et des workshops pour les professionnels, mais nous organisons également des workshops avec de petits groupes de clients, qu’ils passent ou non par une agence de voyages. Nous jouons également le rôle de consultant en croisières pour ces clients, et nous nous déplaçons même en agence. De plus en plus d’agents de voyages choisissent cette option pour améliorer leurs connaissances du produit croisiériste. Très important: on pense souvent trop vite qu’un ancien client n’est pas amateur de croisières. Les agents de voyages doivent se rendre compte que le monde croisiériste va prendre une part importante de leur portefeuille! Aujourd’hui, ce secteur ne représente que quelques pour cent de la clientèle, mais les croisières permettent une certaine continuité. De la croissance, donc. Nous voulons avoir un important rôle à jouer dans cette évolution.”

Qui, quoi, où?

Période: du 3 au 8 mai 2018.
Produit: croisière au fil des îles grecques au départ du Pirée.
Vol: Bruxelles-Athènes avec Aegean Airlines.
Armateur: Celestyal Cruises.
Tour-opérateur: Classix Cruises.
Participants: Jean François Deris (Millésime Voyages, Liège), Valérie de Coune (Voyages Ligne Bleu, Liège), Romy Montfort (Travel Experts, Saint-Marc), Ingrid Muller (Mondial Express, Bertrix), Fabienne Boulanger (ML Voyage, Chimay), Christine Claus (Voyages Les Tilleuls, Charleroi), Emmanuel Ritsinas (Nemo Voyages, Charleroi), Michele Zevart (Hell Travel, Berneau), Jennifer Lefebure (Travel Experts, Bruxelles), An Vreven (Selectair Sedona Travel, Kapellen), Noelle Jacobs (Travel Experts, Lanaken), Anne-Marie Laurijssens (Travel Experts, Minderhout), Eva Magnus (Heide Travel, Kalmthout), Vicky Lievens (Van Dycke Reizen, Ostende).
Accompagnateurs: Paul De Bruyn (Classix Cruises) et Loubna Almerrouni (Aegean Airlines).
Hôtels de résidence: Savoy Hotel (Le Pirée) et Athenaeum Grand Hotel (Athènes).

Fernand Dacquin, senior reporter Travel Magazine

Comments