Analyses, Voyage d'étude

(Re-)découvrir Djerba avec TUI

Le mardi 12 décembre, une vingtaine d’agents de voyages et leurs partenaires revenaient affronter le froid de la Belgique en hiver. Un énorme contraste avec les 22 degrés des quatre jours précédents. Ce voyage à Djerba était organisé par TUI en collaboration avec l’Office National du Tourisme de Tunisie (ONTT) et les partenaires hôteliers TUI Magic Life Penelope Beach & Royal Garden Palace. A noter cette fois, le fait que les partenaires (ou compagnons) des agents de voyages pouvaient profiter eux aussi du programme léger et équilibré à Djerba. Au programme justement, une excursion à Houmt Souk, un dîner de gala au Royal Garden Palace et cinq visites d’hôtels. Sous un ciel bleu azur et des températures frôlant les 25 degrés, l’ambiance était au beau fixe!

Six vols par semaine depuis la Belgique

TUI mise beaucoup sur Djerba pour l’été prochain. Françoise Lambert, product manager flight holidays pour TUI Belgium: “Nous opérerons six vols par semaine au départ de la Belgique, répartis comme suit: deux vols depuis Bruxelles, deux depuis Charleroi (en combinaison avec NBE) et deux depuis Ostende (en combinaison avec NBE), auxquels s’ajoute un vol au départ de Liège (seulement en juillet-août, en combinaison avec NBE). Ce sera nécessaire, car la saison estivale a déjà bien commencé et les chiffres sont prometteurs. Les commentaires positifs de nos clients ayant séjourné cet hiver à Djerba contribuent à la demande croissante pour la destination. Pour le moment, nos hôtels récoltant le plus de succès sont le TUI Blue Palm Beach Palace, le Seabel Rym Beach, le TUI Magic Life et le Royal Garden.”

Djerba à nouveau très populaire

Ellen Noorderhaven est depuis des décennies la service delivery manager du TUI Group en Tunisie et à Djerba. Elle a guidé la délégation belge pendant trois jours et peut se targuer d’avoir un œil avisé pour les développements du tourisme après avoir accumulé des années d’expérience et de séjour en Tunisie. Ellen: “Après le double attentat à Sousse et Tunis, il y a déjà deux ans, les Belges ont boudé la destination. Les hôtels restaient pourtant bien remplis, car massivement réservés par les Algériens et les Tunisiens eux-mêmes. Ces derniers voulaient montrer le bon exemple et prouver que la destination était à nouveau sûre. Et c’était nécessaire, car environ 400.000 personnes y vivent du tourisme, et ce secteur génère plus ou moins 7% du revenu national, soit une des principales sources de revenus de ce pays nord-africain.”

Une cotation à part pour les établissements

Pour Elize Quicken (TUI Mol) et son époux Vincent, cette visite à Djerba était une première. “En tant que courageux Limbourgeois, et malgré des avis négatifs bien intentionnés, nous nous sommes quand même lancés. Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Est-ce que nous allions vivre une expérience typiquement africaine? Ou plutôt un programme plus ‘européen’? La première chose qui nous a frappés, aussi bien dans qu’à l’extérieur du resort, c’est que le temps semble s’être arrêté pendant quelques années. L’impact est un peu moins visible dans les hôtels, mais on se rend malheureusement vite compte que cette région, qui vit normalement du tourisme, souffre quelque peu. C’est dommage, car Djerba est en soi une île aux nombreuses beautés cachées. Les hôtels varient pas mal et notre cotation ne correspond pas tout à fait à celle appliquée en Tunisie. Une marge d’une étoile ou d’une demi-étoile est à prendre en compte ici. De l’établissement budget au meilleur des hôtels, on ne manquera pas de choix ici. Nos coups de cœur sont le Royal Garden Palace et le Radisson BLU.”

Une grande variété d’hôtels

Pour Sandra Vanhoecke, office manager de TUI Zelzate, quelques années avaient passé depuis sa dernière visite à Djerba: “Pour moi, Djerba est tout à fait prête à accueillir de nouveaux touristes. La population est vraiment amicale et le personnel des hôtels se plie en quatre pour répondre au moindre souhait des clients. L’excursion de la TUI Collection ‘Djerba Autrement’ donne un bel aperçu de l’île. Le restaurant Dar Jelali nous a servi un délicieux lunch pendant cette sortie, et son cadre est vraiment un plus. Les hôtels sont tous parfaits au niveau qualité/prix. Mon top 3: le Palm Azur et son parc aquatique pour les familles, le TUI Blue pour les couples souhaitant un adults only et le Radisson BLU pour les couples en quête de luxe et de calme.”

L’authenticité couplée à l’hospitalité occidentale

Mélanie Jacob de TUI Liège Gretry a particulièrement apprécié Djerba et lui reconnaît un beau potentiel. “Le fait que la destination sera desservie l’été prochain au départ de Liège est un bel avantage pour nos clients de la région. Djerba possède encore l’authenticité d’une île africaine et parvient quand même à s’adapter aux hôtes occidentaux.”

Qui, quoi, où?

Période: du 9 au 12 décembre.
Participants: Anne Dautzenberg (Voyages Loisirs Evasion, Namur), Stéphanie Drabs (Expert Travel Gerpinnes), Laura Adloff (Helios Vivegnis, Oupeye), Virginie Mahe (Gigatour Folies Voyages, Mouscron), Mélanie Jacob (TUI Liège Gretry, Liège), Sandrine Doukas (Keller Tourisme, Namur), Claudia Amendola (Selectair Travel Partners, Zonhoven), Brigitte Santy (TUI Maldegem), Chantal Heirman (TUI Middelkerke), Yves Dethier (TUI Tienen), Sandra Van Hoecke (TUI Zelzate), Lindsey Migneau (Reizen De Craemer, Tielt), Elize Quicken (TUI Mol), Julien De Meyer (Suntrips Harelbeke), Marleine van der Ham (TUI Louvain), Cyntia Verluyten (Selectair Alk Reizen, Alken), Carla Ines Santos (Jet Express Jette) Nathalie Martens (Selectair Sfinx Reizen, Saint-Nicolas), Sanne Vliegen (White Sun, Lanaken) et Annelies Van Asbroeck (2Travel, Putte).
Accompagnateurs: Dieter Vanhauwaert (TUI), Françoise Lambert (TUI) et Asma Chelly Chennoufi (ONTT).
Hôtels de séjour: TUI Magic Life Penelope Beach (4*) et Royal Garden Palace (5*).

Mario De Wilde, senior reporter Travel Magazine

Comments