Destinations

Denver – The Mile High City

Denver se situe exactement à un mille au-dessus du niveau de la mer, à l’est des Rocheuses et au centre des Etats-Unis. La capitale du Colorado est une des villes enregistrant la plus grande croissance des Etats-Unis. Son offre d’emploi, ses habitants généreux et sportifs, son côté vert et ses 300 jours de soleil par an n’y sont pas étrangers.

Denver Beer Trail

Les Belges sont à la bonne adresse à Denver. L’évolution vers le ‘fine dining’ a trouvé un écho dans cette ville branchée. C’est surtout autour de Larimer Square, le plus ancien ‘block’ de la ville, que vous trouverez, installés derrière des façades victoriennes, divers nominés et gagnants des James Beard Awards. Les chefs de Denver mise tout sur les repas bios ‘farm-to-table’. Le quartier autour d’Union Station, lui aussi rénové ces dernières années, prend part à ce renouveau culinaire.

Aucune ville américaine ne connaît mieux la Belgique que Denver. En effet, de nombreuses brasseries artisanales y ont poussé, affichant des titres comme ‘Belgian Blonde’, ‘Belgian Strong Pale Ale’, ‘Flemish Red’, ‘Lambic’ et ‘Tripel’. On y trouve même une brasserie du nom de ‘New Belgium’. L’eau de source pure, le bas prix de l’immobilier, des dispositions (fiscales) avantageuses et le style de vie des Denverites ont initié un boom des micro-brasseries à la fin des années 90. Les brasseurs amateurs bénéficient du savoir-faire et des efforts marketing de la brasserie Coors toute proche. Il semblerait que chaque communauté dispose de sa propre brasserie. Vous ne devrez jamais faire plus de 2,5 kilomètres pour en trouver une!

La création du Denver Beer Trail découle du nombre croissant de ‘brasseries-pubs’. Il ne s’agit pas d’un itinéraire fixe, mais bien du rassemblement de plus de 100 cafés et brasseries à visiter dans la ville. C’est dans le River North Art District (RiNo) qu’on trouvera une agglomération de charme urbain avec une touche de reprise industrielle. Même si les anciennes usines du quartier se trouvent parfois en piètre état, il n’en est pas moins qu’elles abritent nombre de jazz-bars, restaurants, galeries d’art, studios et brasseries. Les graffeurs sont payés pour raviver l’âme de ce quartier hipster, d’ailleurs un des plus chers de la ville.

Choyer son estomac à Denver

Brasseries, pubs et bars: Ratio, Bierstadt Lagerhaus, Great Divide Brewing Co., Mockery Brewing et Terminal Bar.
Brunch & petit déjeuner: Snooze: an A.M. Eatery, Sam’s No.3.
Lunch & Diner: Otra Vez Cantina, Hearth & Dram, Tavernetta, Citizen Rail.

Le paradis du sport en extérieur

Denver tient le haut du pavé auprès des sportifs professionnels. Pas moins de huit équipes y jouent dans des stades titanesques. Le Broncos Stadium at Mile High, le Pepsi Center et le Coors Field offrent ensemble des places à près de 150.000 spectateurs pour une ambiance du tonnerre. De passage pour quelques jours à Denver, ne manquez pas d’assister à un match des Denver Broncos (football américain), Denver Nuggets (basketball), Colorado Avalanche (hockey sur glace) ou Colorado Rockies (baseball).

Les habitants de la ville ne reculent jamais devant un défi sportif. Le Colorado Colfax Marathon est d’ailleurs organisé chaque année au mois de mai. Comme son nom l’indique, cette course parcoure la Colfax Avenue, qui traverse la métropole d’est en ouest; ses 42 kilomètres de long en font une des rues les plus longues des Etats-Unis. Et ce n’est pas tout, car c’est à Confluence Park, où les eaux de Cherry Creek et South Platte River se rencontrent, que les kayakeurs bravent courageusement les remous.

Les quatre parcs nationaux, onze bois nationaux et domaines skiables alentour font de Denver la porte d’entrée d’un vaste terrain de jeux pour les amoureux de la nature. Vous reconnaissez un habitant de Denver à son VTT ou son kayak, souvent plus cher que la voiture qui le transporte. La ville fut d’ailleurs la première des Etats-Unis à lancer un programme de vélos partagés (B-Cycle) pour arpenter ses plus de 100 kilomètres de piste cyclable. A Denver, on croise également de nombreux taxis hybrides, plus de 200 parcs, un nombre croissant d’entreprises écoresponsables et un des aéroports les plus verts au monde. La ville rime avec ‘vert’ à d’autres niveaux également. Le Colorado fut en 2012 le premier Etat à légaliser la marijuana. Le numéro ‘Rocky Mountain High’ de John Denver, né au Colorado, fait également référence à cette couleur.

Red Rocks Amphitheatre

Dix milles à l’ouest de la ville, vous trouverez un endroit mystique qui doit sa renommée à U2: le Red Rocks Amphitheatre. Ce théâtre à ciel ouvert à l’acoustique idéale peut accueillir 9.500 personnes entre des agrégats de pierre rouge. Après une première représentation en 1906, l’endroit est devenu une des scènes préférées des artistes, tout en restant méconnue du grand public. Même lorsque les Beatles y ont joué en 1964, ce fut la seule date de leur tournée américaine à ne pas être complète. Cet espace de concert n’a connu son heure de gloire qu’après que U2 y a enregistré en 1983 son live ‘U2 Live at Red Rocks: Under a Blood Red Sky’ et son album homonyme.

En savoir plus?

Il y aurait encore tellement à dire sur cette belle et bouillonnante ville au pied des Rocheuses. Heureusement, l’office de Tourisme de la ville dispose d’un site web très complet reprenant toutes les infos nécessaires: www.denver.org

Comments