Analyses, Voyage d'étude

Curaçao: pas seulement le paradis du farniente

Depuis le lundi 18 juin, TUI fly relie chaque semaine Zaventem à Curaçao (moyennant une escale en République dominicaine). Neuf heureuses agents de voyages ont embarqué à bord du premier vol à destination de cette île exotique où elles ont passé une semaine en compagnie de Kyara Wanga du Curaçao Tourist Board (CTB). L’office de tourisme leur avait concocté un programme équilibré afin qu’elles reviennent avec une belle image de la destination. Au retour, tout le monde était d’accord pour dire que Curaçao n’est pas seulement le paradis du farniente.

Kyara Wanga est née et a grandi sur l’île, ce qui faisait d’elle une accompagnatrice hors pair pour le groupe. Elle a été agréablement surprise de voir l’intérêt porté par les agents de voyages tout au long de leur séjour: “Cela fait quelque temps que nous remarquons un intérêt grandissant du marché belge pour Curaçao. Nous nous attendons donc à ce que ces vols directs viennent booster encore plus les ventes pour la destination. C’est ce qui nous a poussés à organiser cet éductour en collaboration avec TUI, pour approfondir les connaissances des agents de voyages belges sur Curaçao.”

La coordinatrice RP du CTB en Europe remarque que Curaçao est surtout perçue par le grand public comme une destination de rêve pour les amateurs de bronzette, alors que l’île a bien plus d’atouts que de simples vacances à vivre au ralenti. Kyara Wanga: “Outre se prélasser sur une des nombreuses plages, il est également possible d’organiser des vacances actives ou culturelles à Curaçao. De plus, la gastronomie joue un rôle de choix sur l’île, à l’instar de la vie nocturne. En résumé, Curaçao vaut la peine d’être découverte. C’est pourquoi nous avons concocté un programme varié pour les agents de voyages afin qu’ils découvrent les différentes facettes de l’île.”

Maisons pastel

Le coup d’envoi du voyage d’étude a été donné par une promenade dans Willemstad. La capitale et ses maisons coloniales aux couleurs florales sont un bonheur pour les yeux. Le guide a emmené les agents de voyages à la découverte des plus grandes attractions, comme le fameux quai aux maisons pastel et le petit pont qui relie les deux parties de la ville Punda et Otrobanda.

Sur et sous l’eau

Curaçao est entourée d’une eau idéalement chaude et regorgeant de poissons de toutes les couleurs. L’île représente donc un paradis pour les amateurs de snorkeling et de plongée. Deux excursions ont mis ce paradis aquatique particulièrement en valeur pendant le voyage. Premièrement, lors d’une balade en bateau pour Klein Curaçao, une île déserte à une dizaine de kilomètres de la côte curacienne. Cette île est entourée d’une eau azur, poussant les agents de voyages à partir à la recherche de Nemo et de tortues de mer.

L’avant-dernier jour, le groupe a embarqué à bord d’un catamaran pour un petit tour par les nombreuses criques que la côte abrite. Une journée idéale pour laisser tous les soucis du quotidien s’éloigner dans vagues chaudes de la mer des Caraïbes.

Paysage lunaire

L’intérieur des terres était également au programme. Curaçao est une île à deux visages: le sud et l’ouest touristiques, où les paresseux se prélasseront sur la plage et où se concentrent la majorité des hôtels, et l’autre partie de l’île, qui pourrait tout autant venir d’une autre planète.

Ici, pas de plages, mais un paysage volcanique lunaire contre lequel se cogne la mer des Caraïbes. Le groupe a découvert ce paysage aride au guidon d’un quad sans avoir peur de manger un peu de poussière. Autre excursion sympathique, une petite balade en jeep à travers la réserve naturelle Christoffelpark (d’après la seule ‘montagne’ de l’île, Christoffelberg). Ce tour s’est terminé au Shete Boka National Park, rempli de terrasses calcaires et de grottes marines qui ont émergé de ce paysage sauvage par le travail incessant des vagues.

Dushi Curaçao

Notez bien la restauration de qualité sur l’île. On parle de ‘Dushi’ (qui signifie ‘délicieux’, mais aussi ‘chéri’ en Papiamentu, la langue locale). Toute la semaine durant, le groupe a goûté à la cuisine internationale, mais également antillaise, née de la rencontre entre des influences latino-américaines, africaines et européennes.

Evidemment, le groupe a voulu en apprendre davantage au sujet du fameux Blue Curaçao. Le célèbre breuvage bleu est fabriqué dans la Landhuis Chobolobo depuis 1896 à base de zeste d’orange séchée au soleil et d’un mélange secret d’épices. Le workshop de cocktail qui a suivi fut l’occasion idéale pour les agents de voyages de porter un toast à cette perle des Caraïbes qu’ils ont pu apprendre à mieux connaître grâce à TUI et au CTB.

La parole aux agents de voyages

Lucy Lamoot (Gigatour Folies Voyages, Le Bizet): “Ce fut un beau voyage d’étude plein de variations et de chouettes activités. Curaçao est une destination à conseiller, bien que j’aurais des difficultés à la vendre à mes clients. Par rapport à d’autres îles des Caraïbes, Curaçao n’est pas très bon marché et l’all-in n’y est pas la norme.”

Pascale Bosse (Jetexpress Tournai): “Grâce à ce voyage d’étude, nous avons pu voir tout ce que l’île avait à offrir. Et il y a de quoi faire, même si je ne crois pas qu’il sera facile de vendre Curaçao à nos clients. Ce n’est dans tous les cas pas une destination pour le grand public, en raison de son manque d’all-in. Il s’agit pour moi d’une destination pour les voyageurs un peu plus aventureux, qui veulent plus que seulement la plage, la mer et les échoppes à touristes. Willemstad, par exemple, n’est pas une ville touristique à mes yeux.”

Françoise Wellemans (U-Go Travel Molenbeek): “Ce fut un très chouette voyage plein de variations. Bravo à l’organisation. Cependant, je crois que Curaçao n’est pas une destination facile à vendre. Dans tous les cas, il s’agit d’une île pour les voyageurs qui veulent davantage que le soleil et la mer.”

Cynthia Verluyten (Alk Reizen, Alken): “Curaçao est une très belle île encore très authentique. La population locale est très sympathique et pas du tout importune comme dans d’autres destinations touristiques. Curaçao est sûrement une alternative à d’autres îles des Caraïbes.”

Qui, quoi, où?

Période: du lundi 18 au mardi 26 juin.
Compagnie: TUI fly, de Zaventem à Curaçao (via Saint-Domingue)
Hôtels de séjour: le Santa Barbara Beach & Golf Resort (18-21 juin) et le Renaissance Curaçao Resort & Casino (21-25 juin).
Hôtels visités: le Trupial Inn Hotel & Casino, l’Avila Beach Hotel, le Sunscape Curaçao Resort, le Lions Dive & Beach Hotel, le Dolphin Suites, le Chogogo Dive & Beach Resort, le Papagayo Resort & Hotel et le Morena Resort.
Participants: Pascale Bosse (Jetexpress Tournai), Lucy Lamoot (Gigatour Folies Voyages Le Bizet), Alice Larbi (TUI Shop Hornu), Houda Abderrakib (TUI Woluwe Plaza; Woluwe-Saint-Lambert), Françoise Wellemans (U-Go Travel Molenbeek), Kimberley Pé (TUI Shop Halle), Wendy Cleynhens (TA Het Vakantiehuis, Scherpenheuvel), Genny Corigliano (Selectair Travel Partners Zonhoven) et Cynthia Verluyten (Alk Reizen, Alken).
Accompagnatrice:  Kyara Wanga (Curaçao Tourist Board).

 

Peter Van Oyen, senior reporter Travel Magazine

Comments