Analyses, Croisières

Costa Smeralda: Il Bel Paese sul mare

Ce week-end des 21 et 22 décembre, le Costa Smeralda est parti de Savona pour sa première croisière commerciale en direction de Marseille, Barcelone, Palma de Mallorca, Civitavecchia et La Spezia. Le nouveau fleuron de Costa Croisières se veut être un hommage à l’Italie. Le navire marque également l’arrivée d’une nouvelle ère pour l’armateur avec un intérieur tout à fait revu, une nouvelle répartition des espaces publics et une propulsion au gaz naturel liquéfié.

Par Patrick Parez, Senior Cruise Editor

Le Costa Smeralda s’inspire du style, de l’hospitalité et de la chaleur de l’Italie. Le navire veut donner vie à l’ambiance du ‘Bel Paese’ dans tous ses aspects. Cet hommage commence par le nom, qui fait référence à la côte d’émeraude de Sardaigne. Les noms des ponts et des espaces publics sont basés sur des lieux et places connus d’Italie. Au cœur du navire, le Colosseo, un espace haut de trois étages au centre du navire où se tiennent des spectacles. Le Colosseo se présente comme une piazza italienne typique, entourée de bars servant du vin mousseux Ferrari ou des cocktails à base de Campari. Les grands écrans LED qui décorent les murs racontent une histoire nouvelle à chaque escale.

Le même concept était à la base de la Piazza Trastevere, cerclée de magasins et de bars comme le Bacaro Venezia ou la Gelateria Amarillo, sans oublier les acrobates et les artistes de rue. Le concept de places se retrouve encore sur le pont supérieur à la Piazza di Spagna, inspirée par les célèbres escaliers à Rome, l’endroit idéal pour divertir les passagers de tous les âges. Le quatrième lieu de rendez-vous est le Beach Club, ce solarium couvert doté d’une piscine d’eau salée. La nouveauté dans cette zone est le Nutella Café, le rêve pour les amoureux de desserts chocolatés.

Les partenaires italiens ont aussi leur propre bar thématique avec le tout premier illy Caffè en mer, le bar Campari, le bar Aperol Spritz et le Ferrari Spazio Bollicine. Le navire compte quelque 19 bars et 16 espaces de restauration dont quatre restaurants principaux et des nouveautés comme le Tutti a tavola, un restaurant familial avec animation, le Ristorante LAB (Laboratorio del Gusto), un studio culinaire où les passagers préparent leur propre repas sous l’œil attentif des chefs Costa, mais aussi la Pizzeria Pummid’Oro et le Teppanyaki. D’autres ‘adresses’ sont le spa Sole Mio proposant 16 chambres de traitement, l’AcquaPark et ses toboggans, les quatre piscines et les espaces pour les enfants et les ados, sans oublier le Baby Club pour les moins de trois ans.

Musée du design

© Costa Croisières

La grande nouveauté reste le Costa Design Collection Museum (CoDe), qui met en avant toutes les facettes du design italien. Ce musée de 400 m² met en lumière ce que le pays ç de meilleur à offrir dans le domaine de la mode, du design, des ustensiles, des transports et du cinéma. Les passagers y sont invités à revivre quelques-uns des moments phares de l’histoire du design italien. Le musée, mais également tout le reste du navire offrent une expérience design ‘Made in Italy’ où le mobilier, l’éclairage, la décoration et les accessoires ont été dessinés par de grands noms de la création italienne.

Pour la décoration du Costa Smeralda, l’armateur a assurément pris une nouvelle direction. Les décors flamboyants de l’architecte de Carnival Joe Farcus sont désormais de l’histoire ancienne. Quatre bureaux d’architectes dirigés par l’hospitality designer Adam D. Tihany se sont penchés sur l’aménagement intérieur du navire. Celui-ci s’inspire de l’histoire et des traditions de la marque, mais également sur le propre de chaque architecte. Un bel exemple de cette dynamique se retrouve dans les restaurants principaux, qui prennent des airs de brasserie moderne. Les 2.612 cabines et suites s’habillent dans un style rétro où les couleurs et les formes géométriques font référence à Milan. Encore une nouveauté pour Costa, les huttes ‘Terrace by the Sea’ dotées d’un lounge couvert ou d’une véranda où les passagers peuvent se détendre ou profiter de la vue sur la mer.

Le Costa Smeralda est construit sur la même plateforme que l’AIDAnova. Bien que l’aménagement intérieur soit fort différent, nous avons remarqué quelques éléments similaires. Le Colosseo est par exemple inspiré par le Theatrium d’AIDA. Costa Croisières a même conservé le nom de Beach Club pour le solarium. Les huttes Terrace by the Sea sont également inspirées sur les huttes-véranda d’AIDA. Le Superba Bar est la version Costa du Lanai Bar, et la liste ne s’arrête pas là.

Gaz naturel liquéfié

La plus grande innovation technologique du Costa Smeralda réside dans l’utilisation du gaz naturel liquéfié. Le choix du GNL représente un grand pas en avant dans la protection de l’environnement et les efforts consentis pour améliorer la qualité de l’air. Les émissions de dioxyde de soufre et de particules fines sont ainsi presque réduites à zéro en mer comme à quai, tandis que celles des dioxydes d’azote et de carbone sont fortement réduites. Le Costa Group a été il y a plus de cinq ans le premier armateur de croisières à prendre la décision de construire des navires au GNL, fixant ainsi un nouveau standard au sein du secteur. Après l’AIDAnova qui a rejoint la flotte fin 2018, le Costa Smeralda est le second navire au monde à fonctionner entièrement au GNL.

Neil Palomba, Président de Costa Croisières: “Avec l’arrivée du Costa Smeralda, l’utilisation du GNL dans le secteur croisiériste devient petit à petit une réalité. Le Costa Group était le premier à croire en cette technologie et à investir dans la construction de cinq navires au GNL. Costa est aussi un acteur de premier plan au niveau du tourisme durable. Nous menons des actions responsables et prenons une nouvelle direction afin d’arriver à un changement radical. Le GNL garantit une réduction significative de notre impact sur l’environnement sans que la sécurité en pâtisse, ce qui reste notre priorité. Nous sommes heureux que Barcelone ait été le premier port à accueillir le Costa Smeralda, car ce port est depuis longtemps un grand port d’attache, et il jouera un rôle clé dans le développement de la technologie GNL pour nos navires.”

Le Costa Smeralda fera le plein toutes les deux semaines en Espagne. Barcelone deviendra un port important pour le développement de la technologie GNL dans le secteur croisiériste. Avec l’AIDAnova, le Costa Smeralda et le P&O Iona, qui sera lancé au printemps 2020, on comptera déjà trois navires de croisières au GNL de la Carnival Corporation qui se ravitailleront à Barcelone. Ce chiffre tendra à grandir en 2021 avec le Costa Toscana et l’AIDAcosma. Le terminal Helix ouvert par Carnival l’année dernière à Barcelone a d’ailleurs été spécialement pensé pour accueillir des navires au GNL.

Pour le moment, on compte plus de 20 navires de croisières au GNL en construction. Cette technologie en est toujours à ses balbutiements et reste aujourd’hui encore synonyme de grands défis pour les chantiers navals. Aussi bien l’AIDAnova que le Costa Smeralda ont pris du retard dans leur construction. Carnival Cruise Line a par ailleurs récemment annoncé que son premier navire au GNL, le Mardi Gras, ne quittera le chantier naval en Finlande qu’à la mi-novembre de l’année prochaine, soit trois mois plus tard que prévu.

Le Costa Smeralda jauge 184.037 tonneaux, fait 337 mètres de long et peut accueillir 6.554 passagers servis par 1.678 membres d’équipage. Avec l’arrivée du nouveau navire, la flotte de Costa Croisières compte désormais 14 navires battant tous pavillon italien. Le Costa Group (AIDA Cruises, Costa Croisières et Costa Cruises Asia) compte 29 navires au total. Ce chiffre fait du groupe le leader des armateurs en Europe comme en Chine.

 

Comments