Analyses, Voyage d'étude

BaliPro: Imagine Travel fait découvrir toutes les facettes du paradis

Après l’Inde du Nord et du Sud, le Sri Lanka et le nord du Vietnam, Imagine Travel organisait, en collaboration avec Emirates et avec le soutien actif de Travel Magazine, la cinquième édition de son voyage d’étude Pro sur l’île paradisiaque de Bali. Treize agents de voyages triés sur le volet ont eu l’opportunité de découvrir Bali sous toutes ses coutures le temps d’une semaine, et de nouer des contacts avec la population locale, même s’ils ont dû payer de leur personne durant les épreuves sportives.

Pour nous, Bali possède plusieurs atouts touristiques de taille. Cette île relativement petite – même s’il ne faut pas sous-estimer les distances sur les petites routes fort fréquentées – offre une nature et une culture incroyablement riches, peut s’enorgueillir à juste titre des habitants des plus sympathiques, dispose d’une infrastructure touristique remarquable et, point à ne pas sous-estimer, est encore abordable. Ces dernières années, la monnaie locale a fortement dévalué par rapport à l’euro, ce qui rend l’île encore plus attrayante pour les touristes européens.

Expérience active

D’année en année, Bali gagne en importance dans l’offre d’Imagine Travel. “Nous voulons montrer le pays sous toutes ses facettes à un prix acceptable, dans des formules d’hébergement de qualité. Notre agent local joue un rôle crucial en recherchant ce petit plus ou cette touche locale pouvant faire la différence pour nos clients”, souligne Véronique Rosenfeld, sales, press et communication manager d’Imagine Travel. “Nous pouvons parler d’une croissance régulière, ce qui n’est pas si facile sur un marché où la concurrence fait rage. Dans notre offre, l’accent est mis sur l’expérience active et l’authenticité. Nous conservons ce fil conducteur dans notre programme Bali4kids, car toutes les activités peuvent être taillées à la mesure des enfants. Je tiens également à remercier notre agent réceptif, Frank Vandaele de GoBali, qui recherche les plus beaux endroits et met sur pied les plus chouettes activités. Nous collaborons entre-temps depuis deux ans sur cette destination et ce voyage n’a fait que nous rapprocher.” A l’ère d’Internet, Imagine joue résolument la carte de l’agent de voyages. “L’agent de voyages demeure pour nous le principal filtre: il ou elle connaît le client et peut parfaitement répondre à ses besoins”, souligne Véronique.

Excellence Emirates

Bali, ce n’est toutefois pas la porte à côté. Un long vol est inévitable. Grâce à Dubaï comme hub central, Emirates est un partenaire idéal. Les vols sont assurés à bord d’un confortable B777-300. La connexion avec le vol à destination de Bali est idéale, de sorte que vous ne devez pas perdre des heures à l’aéroport. Le vol Bruxelles-Dubaï est d’environ sept heures, auxquelles il faut encore ajouter huit heures environ de Dubaï à Bali. Le temps file au propre comme au figuré grâce au système de divertissement ICE sophistiqué. Au choix: plus de 1.000 films, un programme musical regroupant tous les genres dans toutes les langues, avec des chaînes TV en direct, toutes les infos sur le vol et trois caméras sous l’avion, vous permettant de suivre votre voyage du coin de l’œil. “Etant donné que nous sommes spécialistes du long-courrier, nos passagers sont toujours entre 7 et 17 heures à bord de l’avion”, commente Alexandre Clasens, senior sales support d’Emirates. “Ce n’est qu’en offrant du confort qu’on peut garder ces clients. Nous le faisons au travers d’une classe affaires supérieure, une des meilleures classes économiques avec beaucoup d’espace pour les jambes, et une offre culinaire très appréciée dans les appareils récents. Notre flotte est renouvelée tous les cinq ans. Les nombreuses possibilités de connexion à Dubaï constituent un atout supplémentaire. Depuis l’an dernier, Emirates propose deux vols par jour au départ de Bruxelles, permettant des correspondances parfaites avec nos trois vols quotidiens à destination de Bali. Précisons encore que nous desservons le triangle Bruxelles-Bali-Auckland, ce qui permet de passer quelques jours de repos à Bali sur ce long trajet.”

Programme bien rempli

Pour découvrir l’ensemble des aspects de Bali en un temps limité, il a donc fallu ‘bosser’. Lors du voyage de découverte, nous avons laissé Kuta Beach et Nusa Dua de côté pour rejoindre immédiatement Ubud, dans le centre. Au terme d’une nuit de repos salutaire, les muscles des jambes et des bras ont été testés durant une chouette sortie à vélo à travers les rizières et les collines environnantes, mettant nos mollets à rude épreuve. Après le lunch, nous avons descendu 360 marches pour gagner la rivière en vue d’un rafting exaltant. Le lendemain, cap était mis sur Tulamben à l’est, un coin de Bali encore calme et inviolé. En outre, un trekking à travers la forêt et une balade en canoë sur le lac Tamblingan étaient au programme. Pour nous remettre de tous ces efforts, nous avons pu visiter le temple de Besakih. Les participants ont dormi comme des marmottes au Tauch Terminal Resort Tulamben après un spectacle fascinant de danses balinaises traditionnelles. Les organismes ont à nouveau été mis à contribution le temps d’un cours de plongée et d’une sortie à vélo. Et pas question de se reposer lors du retour à Denpasar. Les traditions locales, le contact personnel avec la population, la visite des châteaux d’eau et une promenade à travers les verdoyantes rizières sont venus clôturer l’expérience balinaise, car le dernier jour, les participants ont pu profiter du soleil, de la plage, de cours de surf et de massages bien mérités.

We like likes

Un des incontournables du voyage Pro est l’élément concours. Les agents de voyages ayant obtenu le plus grand nombre de likes avec leurs albums sur Facebook avant le départ ont pu profiter à l’aller du luxe et du confort de la classe affaires. Une fois à Bali, le compteur a été remis à zéro et chacun a de nouveau pu collecter les likes au travers de petits concours. La compétition variait du rafting à la rame, en passant par la danse, la marche (avec une bouteille d’eau sur la tête), les sports populaires, la recherche de grenouilles, jusqu’à la confection de paniers d’offrandes traditionnels. Autant d’épreuves amusantes menées à bien dans un esprit de compétition, et qui ont permis aux participants de collecter des points pour un retour en classe affaires.

Réactions des agents de voyages

Aucune fausse note n’a été à déplorer dans la mélopée de superlatifs.

Mireille Goeury (Jetexpress Wemmel) et Bruna Ferrari (Travel Expert Ô Couleurs du Monde, Ransart): “Nous avons pris part à toutes les épreuves avec beaucoup de plaisir, d’implication et d’ardeur, même si nous aurions préféré un mix entre le culturel et le sportif. Ce deuxième côté surtout tenait le haut du pavé. Nous avions vu les vidéos des années antérieures et aurions peut-être préféré une épreuve avec des ingrédients locaux ou de la cuisine locale. L’île est quoi qu’il en soit d’une beauté époustouflante!”

Marina Heyvaert (TUI Ninove) et Greetje Van Gils (Tramontana Reizen, Waregem) n’ont qu’un mot à la bouche: fantastique. “C’est le meilleur voyage auquel il nous a été donné de prendre part. L’organisation était au top, les hôtels étaient OK et les vols avec Emirates, parfaits. Nous avons dépassé nos limites dans les épreuves sportives et accompli des prouesses auxquelles nous ne nous attendions pas.”

Lieven De Coninck (Letsbook.be/TCTS Dendermonde) et Walter Willems (Selectair Reisburo Walter & Co, Londerzeel) connaissaient déjà l’île. “Nous en avons quand même profité”, connaissent-ils. “La côte Est surtout est une belle surprise: authentique et plus calme. Dommage que ce voyage fût si court. Nous aurions aimé découvrir quelques hôtels supplémentaires. L’offre hôtelière était bonne, même si le Payogan à Ubud a urgemment besoin de rénovations.”

Sarah Lammens (Omnia Travel Roeselare) et Dorien Vijnck (Herbots Reizen, Hasselt) se sont d’emblée bien entendues. “Une découverte de Bali particulièrement agréable”, soulignent-elles. “Nous avons fait beaucoup en peu de temps. Le programme était très varié et surprenant. Le rafting surtout était un temps fort. Dans nos agences, Bali se vend déjà très bien. Alors, maintenant que nous pouvons parler de notre propre expérience, les ventes vont assurément grimper en flèche! Une mention spéciale aussi pour Emirates. Leur classe affaires est le top absolu.”

Tamara Vlaeymans (Uniglobe Robins Travel Wilrijk) travaille principalement avec des clients d’affaires. “Chez nous aussi, Bali est une destination qui se vend bien”, constate-t-elle. “C’était pour moi une première découverte de l’Asie, et cela m’a plu à 100%. Tout était organisé dans les moindres détails, je pense par exemple aux bannières BaliPro placées en différents endroits. Je me suis senti la bienvenue partout. L’ambiance excellente au sein du groupe a également contribué à rendre ce voyage inoubliable. Pour moi, le surf fut un des nombreux temps forts. Merci aux organisateurs et à notre guide Sri! Je vais naturellement partager mon expérience avec les collègues de notre département leisure.”

Qui, quoi, où?

  • Le voyage d’étude BaliPro était organisé du 16 au 23 octobre par Imagine Travel, en collaboration avec Emirates, GoBali et Travel Magazine.
  • Nous avons dormi au Payogan Resort & Spa à Ubud (deux nuits), au Tauch Terminal Resort Tulamben (deux nuits) et à la Jerami Villa à Seminyak (une nuit). Nous avons visité le Rhada Phala Resort & Spa à Ubud et l’Alila Manggis dans le village homonyme.
  • La meilleure saison pour s’y rendre va de mai à octobre. Comme sur chaque île tropicale, il peut toujours tomber une averse de temps à autre. Cela dit, c’est plus rafraîchissant que gênant. La saison des pluies s’étend de novembre à avril.
  • Participants : Bruna Ferrari (Ô Couleurs du Monde / Travel Expert Ransart), Mireille Goeury (Jetexpress Wemmel), Ines Panfini (HRG Select Travel, Esch-sur-Alzette), Lieven De Coninck (Letsbook.be / TCTS Dendermonde), Lies Heylbroeck (Coconut Travel, Gand & Anvers), Marina Heyvaert (TUI Ninove), Sarah Lammens (Omnia Travel Roeselare), Greetje Van Gils (Tramontana, Waregem), Jolijn Vanhoudt (BCD Travel Implant De Nul, Aalst), Kaat Versele (TCTS Gent), Dorien Vijnck (Herbots Reizen, Hasselt), Tamara Vlaeymans (Uniglobe Robins Travel Wilrijk) et Walter Willems (Selectair Reisburo Walter & Co, Londerzeel).
  • Véronique Rosenfeld et Evy Moens (Imagine Travel), Alexandre Clasens (Emirates), Yannick Melsen (Travel Magazine). Frank Vandaele et la guide Sri de GoBali ont veillé à une organisation locale parfaite.

Rob Jans, senior reporter Travel Magazine

Comments