Voyage d'étude

Au fil du Mékong

Rizières, cités lacustres et sites historiques

Voyage culturel itinérant par excellence, la croisière fluviale siglée All Ways a conquis passagers et membres de la presse belge qui étaient conviés à descendre une partie du Mékong au rythme de ce fleuve chargé d’histoire.

La croisière intitulée ‘Au fil du Mékong’ navigue sur la partie la plus calme du fleuve nourricier dont dépendent quelque 250 millions de personnes. Il prend sa source en Chine, dans l’Himalaya, et traverse ensuite six pays sur 5.000 kilomètres jusqu’à son delta, au Vietnam, dans la mer de Chine. L’itinéraire du R/V Mékong Prestige, avec embarquement à hauteur du Tonlé Sap, le plus grand lac d’eau douce d’Asie, traversée du Cambodge et arrivée à Hô Chi Minh, au Vietnam, sept jours plus tard, offre un excellent condensé de ce que le fleuve-roi charrie comme histoire et culture. La visite des temples d’Angkor en prélude à la croisière et la possibilité de rejoindre la baie d’Along en extension sont l’assurance d’un voyage riche en découvertes.

Un programme bien ficelé

Le programme, concocté pour les voyageurs curieux qui n’aiment pas pour autant courir et traîner leurs bagages d’un hôtel à l’autre, remplit bien son rôle qui consiste à instruire et détendre les passagers. Visites de sites historiques incontournables et petites incursions plus anonymes dans les villages qui longent le fleuve. Conférences, projection de films emblématiques, présentation des pays et régions traversées, démonstration d’artisanat et spectacles locaux. Possibilité de massages à bord et disponibilité totale du directeur de croisière, gardien de la bonne ambiance sur son bâtiment, qui n’a pas hésité à donner un cours de prise de vue par drone et avec smartphone. Accompagnateur sur cette édition, Marc Van Lancker (product manager All Ways) découvrait un de ses produits phares. A épingler: toutes les visites et excursions sont comprises.

Un itinéraire chargé d’histoire et de culture

Au Cambodge, temples bouddhistes et pagodes taoïstes, palais et musées ont largement été appréciés par les participants. Ils ont aimé les marchés, à terre ou sur l’eau, et la visite d’une école. Evidemment, le site S-21, prison et centre de torture géré par les Khmers rouges et aujourd’hui vestige et mémorial du génocide, a retenu l’attention et l’émotion des passagers. Au Vietnam, la traversée des rizières et le choix de l’escale à Sa Dec, son grand marché, son temple caodaïste et la maison de ‘L’Amant’ de Marguerite Duras sont incontournables avant de quitter le bateau et de se rendre à Saigon. La ‘Honda City’, vibrante et consumériste, avec ses dix millions d’habitants et six millions de mobylettes, mise sur son cosmopolitisme moderne et conjugue allègrement anciennes pagodes et hauts buildings, échoppes de nourriture dans la rue et grands restaurants gastronomiques. Alternance, donc, de visites didactiques et historiques et de moments plus décontractés où chacun peut parcourir les villes en fonction de ses intérêts. Cependant, les visites d’ateliers, soie, natte, laque et autres boutiques soi-disant plus authentiques et moins chères ont fini par lasser et devront être réétudiées dans cet itinéraire par ailleurs apprécié.

Un produit qui répond aux attentes

Tout ce qui séduit dans le produit est respecté. Accueil et organisation sans faille de l’arrivée à l’aéroport de Siem Réap au retour à l’aéroport de Saigon. La dose d’érudition attendue entre les royaumes khmers, les guerres d’Indochine et du Vietnam, la période khmère rouge, la géopolitique de l’Asie du Sud-Est et la vie déterminée par un fleuve sont autant de matières passionnantes. La note de fantaisie, concrétisée ici par les moyens de locomotion privilégiés, tuk-tuk, cyclopousse, pirogue à rame, bateau rapide, char à bœufs. Le confort du bateau, convivial et privé à la fois: 32 cabines ouvertes sur le fleuve, des espaces communs adéquats, dont un pont supérieur qui ouvre sur le panorama du fleuve et de ses acteurs dont personne ne se lasse. On observe la vie active du Mékong en prenant le soleil, ou à l’ombre, dans le grand jacuzzi, sur une chaise longue matelassée ou autour de tables rondes où des dégustations de denrées locales sont régulièrement organisées.

Des croisières 100% belges

Il s’agissait de la dernière croisière partagée avec Rivages du Monde, dont les brochures ont d’ailleurs disparu de toutes les agences alors qu’All Ways a décidé d’élargir au maximum son réseau. Les programmes sur l’eau et à terre ne changeront pas nécessairement, mais l’identité sera 100% belge, unilingue FR ou unilingue NL, avec un directeur de croisière et des conférenciers belges. L’équipage et les guides locaux seront les mêmes. “Nous avons désormais la maîtrise totale du produit au départ de Bruxelles, conditions spéciales, visites spécifiques, choix des conférenciers et accompagnateur All Ways tout au long de l’aventure”, précise Marc Van Lancker qui a récolté avec intérêt les suggestions des voyageurs. La meilleure formule ponctuelle sera retenue pour le transport aérien. Pour cette édition, nous avons volé sur Thaï Airways, via Bangkok. Un excellent vol, avec de bons horaires.

Udong

Comments