Aviation, Newsflash

Air Belgium va mettre un terme à sa liaison Charleroi-Hong Kong

D’après divers médias, Air Belgium va déjà mettre fin à ses vols à destination de la Chine, et ce, seulement quatre mois après son premier vol. La compagnie belge ne va plus opérer que des vols pour des tiers, d’autres compagnies aériennes qui ont besoin d’appareils et d’équipage, par exemple. Air Belgium opère d’ores et déjà des vols pour British Airways et Air France, entre autres. La compagnie assure des vols entre Charleroi et Hong Kong depuis le 6 juin, initialement à raison de quatre rotations par semaine, puis deux et depuis peu trois rotations par semaine. Air Belgium espérait transporter 500.000 passagers par an, mais ses avions ont du mal à se remplir, ce qui mènerait à leur annulation dès le début du mois d’octobre. La compagnie avait également pour ambition de lancer des vols vers d’autres villes chinoises, comme Zhengzhou, Wuhan et Taiyuan, mais ces plans sont également compromis. Plus tôt cette année, Air Belgium avait conclu un partenariat avec l’aéroport de Charleroi pour une durée de dix ans. BSCA avait annoncé au mois de mai que l’aéroport adapterait un terminal aux besoins des passagers long-courriers, un investissement de six à sept millions d’euros. Air Belgium a également pu compter sur le soutien de la Société Régionale d’Investissement de Wallonie (SRIW) et la société d’investissement fédérale FPIM, qui ont chacune pris 12,5% de parts dans la compagnie. Elle s’est lancée avec un capital de 20 millions d’euros. L’arrivée d’Air Belgium devait représenter la création de 600 emplois pour la compagnie et l’aéroport de Charleroi.

Comments