Non classé

Abu Dhabi et Dubaï avec Silverjet

Les Emirats arabes unis possèdent ce que recherche Silverjet: le luxe et la qualité. C’est ce que des agents de voyage ont eu l’occasion de tester lors d’un voyage d’étude qui combinait Abu Dhabi et Dubaï, ville, plage et désert.

Le charme des Emirats…

L’accueil et l’organisation ont contribué à envouter les participants dont c’était la première incursion sur la péninsule arabique. Vanessa Duhem (Areltour, Arlon) résume l’état d’esprit. «C’est curieux, nos clients demandent d’éviter les “pays arabes”, mais sont de plus en plus nombreux à se rendre à Abu Dhabi, synonyme de standing, de sécurité et d’excellent climat. Jusqu’ici on ne poussait pas. Mais quelle découverte! Question climat, c’est mieux que le Cap Vert. Question distance, c’est mieux que les Caraïbes. Et tellement différent de ce qu’on connaît.»

… et celui de Silverjet

L’affiche était alléchante. Les participants savaient qu’ils allaient survoler Abu Dhabi en hélicoptère et embarquer pour un safari dans le désert. Ils ont aussi beaucoup apprécié les ‘petits plus’ qui font la marque du voyagiste néerlandais. Lounge au départ -comme pour tous les clients, business ou charter. Transferts privés à l’arrivée -minibus pour le groupe, sinon BMW ou Mercedes. Fast Track partout. Accueil royal et excellent guide au français impeccable. «Ces petits plus, et la possibilité de prestations individualisées, ne font pas seuls la différence. Pour un dossier identique, Silverjet se révèle à chaque fois moins cher.» précisent, unanimes, les agents de voyages.

Les incontournables

Les deux émirats possèdent quelques attractions qui ont mis les sens des participants à rude épreuve. A Abu Dhabi, au Ferrari World, les plus téméraires ont testé ‘l’accélération la plus rapide du monde’ et, dans le désert, tous ont succombé au dune-bashing, à la danse du ventre, à la tamoura, au tatouage henné ou à la chicha. Le luxe immaculé de la Grande Mosquée Cheick Zayed a subjugué le groupe, et revêtir l’abaya a amusé les femmes qui appréciaient de pouvoir se vêtir comme elles le souhaitaient dans toutes les autres circonstances. «Encore un amalgame qu’on peut déconstruire. Ici, on se sent comme chez nous, le sentiment de sécurité en plus. Et le climat! Pour des clients qui vont à Ténériffe, par exemple, c’est une bonne alternative. Un peu plus chère, mais pour une qualité incomparable.» note Johny Cutelli (BT Holidays, Mons). A Dubaï, les vues renversantes au sommet du Burj Khalifa, du Burj Al Arab et du tout récent The Address Boulevard accolé à l’enivrant Dubaï Mall ont tourné les têtes. La fascination a vite opéré.

Les palaces

La destination a un pouvoir d’attraction certain, et chaque visite est une expérience. Le groupe ainsi eu l’occasion de ne pas se contenter d’un moka et de dattes au célèbre Emirates Palace, mais y a logé après avoir diné sur la plage. Privilège pourtant balayé par d’autres adresses plus confidentielles. «L’Emirates impressionne, mais il est trop grand, on s’y perd. Le St Régis et le Shangri-La sont plus intimes, plus épurés. Le premier offre une vue imprenable sur la corniche et la mer. Le second charme par sa touche orientale et ses buffets élégants.» tranchent Kader Kavak (Travel Tendances Bruxelles) et Sylvie Droulez (Gulivair Tournai). Béatrice De Sauvage (TUI Woluwe-St Lambert), elle, a eu un coup de cœur pour The Address Boulevard à Dubaï. «Pour son excellente situation, son architecture intérieure post-moderne, son petit déjeuner 24h/24 et son Happy Hour de 12 à 21h!» En plébiscitant aussi le Ritz Carlton Grand Canal d’Abu Dhabi, elle résume le sentiment de l’ensemble du groupe qui rêvera encore longtemps des deux nuits qu’il y a passées, après une soirée au jardin face à la Grande Mosquée et un diner au Li Jiang, le célèbre restaurant asiatique de l’hôtel. Vanessa Duhem. «Quelle Literie! Mais aussi son lounge bar et son quartier vénitien, le service à la plage qui borde le Grand Canal et la situation exceptionnelle entre la Grande Mosquée et la mer.» A chaque visite, le palmarès est chamboulé. Jusqu’aux dernières heures au Jumeirah Zabeel Saray de Dubaï, très apprécié pour sa situation à l’écart des travaux permanents. «De l’intérêt d’avoir vu tous ces établissements. Si on sait que ces 5* sont parfaits, il est bon de savoir qu’il ne faut pas emmener les enfants à l’Emirates ou au Burj Al Arab. Mais que les familles trouveront leur bonheur au Jumeirah ou au Zaya Nurai Island.» nuance Johny Cutelli

Les plages

La révélation de ce famtrip fut incontestablement la visite de ce Zaya Nurai Island, à dix minutes en speedboat du centre d’Abu Dhabi. Villas avec piscine privée, beach club tout en bois, panneaux solaires, vélo. Le luxe à l’état sauvage. «On vendait déjà les émirats mais on pensait que c’était trop fake. Ici, c’est chill, on s’éclaire aux panneaux solaires, on fait des BBQ sur la plage. C’est l’envers d’un décor parfois kitsch et bling-bling.”s’exclament Sylvie Droulez et Vanessa Duhem. Kader Kavak évoque un style maldivien. «Une île-hôtel, la nature, le luxe épuré, zen.» La découverte conforte Nathalie De Baerdemaeker (Réservations Silverjet) qui croit très fort en la destination. «Je savais déjà qu’on ne vendait que d’excellents hôtels, mais vivre l’ambiance permet la comparaison. Le combiné Abu Dhabi-Dubaï, en stopover ou city trip, est fort intéressant. Il est désormais doté de possibilités de véritable séjour à la plage.» Opération séduction réussie, donc, pour Benoît Hodeige (Sales Manager Wallonie & Bruxelles Silverjet) qui menait le famtrip. L’homme porte sa marque avec un grand professionnalisme et un enthousiasme communicatif. Tous l’ont affirmé. «On voit de moins en moins de représentants de T.O. dans nos agences. Certains ne viennent jamais. Silverjet est fort présent. Ca fait la différence.» explique Sylvie Droulez. A noter que la compagnie Etihad Airways s’est associée au famtrip en permettant aux participants de réaliser un des trajets en Business. Parce que la destination le vaut bien.

Qui, quoi, où ?

Destination: Abu Dhabi/Dubaï

Organisation: Silverjet en collaboration avec Etihad Airways

Durée: 4jours/3nuits

Vols: BRU-AUH

Accompagnement: Benoît Hodeige (Sales Manager Wallonie & Bruxelles) et Nathalie De Baerdemaeker (Reservations)

Hôtels visités: A Abou Dhabi: St.Regis Corniche Hotel, Zaya Nurai Island, Shangri-La Hotel Abu Dhabi. A Dubaï: Burj Khalifa, The Address Boulevard, Burj Al Arab, Jumeirah Zabeel Saray.

Hotels de séjour: Emirates Palace, Ritz Carlton Grand Canal

Participants: Béatrice De Sauvage (TUI Woluwe, Saint-Lambert), Sylvie Droulez (Gulivair, Tournai), Vanessa Duhem (Areltour, Arlon), Kader Kavak (Travel Tendances, Bruxelles) et Johny Cutelli (BT Holidays, Mons).

Infos: www.silverjet.be

A lire le récit du voyage d’étude dans un prochain numéro du magazine.

Béatrice Demol, senior reporter Travel Magazine

Comments