Photos d’horreur d’équipage dans de longs tabliers en plastique avec masques buccaux et écran facial… qui n’a pas vu ces images en 2020? Ce fut donc un soulagement de constater sur notre récent vol KLM Amsterdam-Kilimandjaro (Tanzanie) que, à l’exception du bouchon buccal, à peu près tout était identique à l’époque pré-corona. Ouf ! La restauration (mais sans choix en Economy Comfort) était à nouveau entièrement servie sur un plateau, avec une boisson (également alcoolisée) de votre choix. L’équipage a demandé aux passagers d’utiliser les règles à bon escient, comme ne pas faire la queue pour les toilettes en groupe. Bien sûr, le bonnet buccal est obligatoire, mais il n’est pas fanatiquement surveillé. Le bon sens est la règle qui prévaut.

KLM suit actuellement la philosophie selon laquelle Economy Comfort est exactement le même que (standard) Economy, à l’exception de l’espace pour les jambes, qui avec dix centimètres supplémentaires est vraiment plus que correct, et le dossier, qui peut être aplati de cinq centimètres supplémentaires. Mais les repas, l’enregistrement, l’embarquement… il n’y a de valeur ajoutée nulle part, tout est identique. Cette politique les a désormais dépassés et KLM travaille actuellement à une mise à niveau de son Comfort Y, comme le partenaire Air France l’a fait depuis des années, avec une cabine séparée, un meilleur siège (également plus large) et un produit en vol séparé. Les détails ne sont pas encore connus.

On voit bien que l’équipage de KLM à bord d’un nouveau Dreamliner est bien content de pouvoir à nouveau vivre à 30 000 pieds. La convivialité était la clé, et tous ceux qui ont demandé une boisson supplémentaire à la carte pendant le vol : eh bien, pourquoi pas, était la réponse presque exaltée. ‘…La joie boit…’ En résumé, on peut dire que KLM a fait un excellent travail en ces temps ingrats, surtout quand on voit combien de travail supplémentaire le personnel au sol doit à lui seul vérifier les tests corona et tous les autres documents. Nous voyageons à nouveau et soyons heureux. Enfin, mentionnons l’excellent service au sol à Schiphol et le traitement des bagages dans les deux sens en un temps record. https://www.klm.be/nl

Comments