Analyses, Voyage d'étude

50 shades of Utah

Par Laurent Versin, Staff Reporter Travel Magazine

Du 16 au 25 mars, le sympathique Olivier Barthez de Visit Utah emmenait des représentants de Del-Tour, Wings ’n Wheels, USA Travel, Connections, Joker et Delta Air Lines pour un voyage plein de découvertes dans l’Etat aux 44 parcs d’Etat. Après un excellent vol Delta au départ d’Amsterdam pour certains, et de Paris pour les autres, le groupe a atterri à Salt Lake City, point de départ d’un parcours de quelque 2.500 kilomètres à la rencontre des couleurs de l’Utah.

Go Jazz!

Comment se plonger directement dans l’ambiance américaine? En assistant à un match de la NBA pardi! Ce soir-là, les Utah Jazz affrontaient les Brooklyn Nets, qu’ils ont dominés tout au long de la rencontre. De quoi nous donner un aperçu de la ferveur et de la fierté dont font montre les locaux pour tout ce que leur Etat a à offrir, que ce soit au niveau sportif ou touristique en général.

Le lendemain, nous prenions la route vers Moab, non sans faire une petite escale dans la bourgade de Helper, où nous avons rencontré sa sympathique maire Lenise Peterman. C’est ainsi que les participants ont pu en apprendre plus sur les projets de développement de la ville, qui va développer son offre hôtelière afin de se positionner comme un point relais charmant pour les road-trips en Utah.

Direction Dead Horse Point State Park sous un beau grand soleil malgré que nous soyons relativement tôt dans la saison. Ce parc d’Etat offre une splendide vue sur le fleuve Colorado et un panorama à couper le souffle sur des canyons typiques de l’Ouest américain. Un avant-goût de ce qui allait nous attendre pour la suite du voyage, qui ne fera que monter en puissance.

Des parcs en veux-tu en voilà

Après une nuit à Moab, ville réputée pour son immense offre d’activités d’aventure (4×4, escalade, VTT, randonnée…), l’ascension du sentier vers Delicate Arch, au cœur d’Arches National Park, sera une futilité par rapport au splendide paysage qu’offre cette célèbre formation rocheuse au lever du soleil. Lieu bondé en été, le début du printemps est beaucoup plus calme et permet de profiter de l’endroit avec bien plus de sérénité.

Sur la route vers Kanab, nous passons la nuit à Bluff avant de découvrir la Valley of the Gods, sorte de mini-Monument Valley qui vaut assurément le détour, sans oublier Moki Dugway et Muley Point Overlook. 4×4 ou SUV obligatoire pour ces routes non revêtues qui peuvent être ‘compliquées’ pour un véhicule de tourisme classique.

Un arrêt photo à Forest Gump Point avec Monument Valley à l’horizon précédera le panorama à couper le souffle qu’offre Goosenecks State Park. Nous y admirons un instant les méandres du fleuve San Juan et reprenons ensuite la route vers le Canyons Boutique Hotel à Kanab.

Goosenecks SP.

Entre valeurs sûres et perles cachées

Fort de 44 parcs nationaux, et bien d’autres parcs d’Etat, sans compter les terres publiques, il n’est pas étonnant que l’Utah recèle d’innombrables merveilles naturelles. Au départ de Kanab, Forever Adventure Tours nous a fait embarquer à bord d’un des ses 4×4 qui s’avérera bien nécessaire au vu des pistes que nous allions emprunter. Derrière le Vermillion Cliffs National Monument, nous accédons à White Pocket pour une claque visuelle qui consolera sans problème ceux qui n’ont pas eu la chance d’être tirés au sort pour l’accès à The Wave (tirage au sort en ligne et à Kanab chaque jour, seulement une vingtaine d’accès par jour).

Les dunes pétrifiées de White Pocket laissent ensuite la place au ‘slot canyon’ de Peek-A-Boo. Ces deux zones d’exception sont étonnamment peu fréquentées, mais raviront les amoureux de formations rocheuses et des parcs en général. N’y envoyez toutefois pas vos clients seuls, mais faites appel à des guides qui pourront les y emmener sans risquer de se retrouver ensablés sur une piste reculée…

C’est ensuite sous la pluie que nous arrivons dans le parc national de Zion. Valeur sûre et star de nombreux circuits dans l’Ouest américain, il montre un visage totalement différent sous la pluie, où de nombreuses chutes d’eau apparaissent comme par magie le long des falaises. Encore une fois, des images rares qu’on ne risque pas de voir durant la haute saison pendant laquelle l’afflux incessant de touristes fait quelque peu perdre son charme à ce parc majestueux.

Près d’Ivins, à deux pas de St George, le parc d’Etat Snow Canyon compte aussi parmi ces perles ‘cachées’ que de nombreux road-trippers ne découvrent pas par manque de temps, ou simplement par manque d’information. Toujours dans la région de St George, un bref passage à Sand Hollow State Park nous permettra de découvrir un espace de loisirs au bord de l’eau avec une offre d’activités nautiques et motorisées (quad, buggy…) bien développée pour un petit changement de rythme après tous ces parcs naturels.

Bryce Canyon.

Notre boucle en Utah passe ensuite immanquablement par Bryce Canyon, encore enneigé et que nous avons découvert en raquettes via le sentier reliant Sunrise Point et Sunset Point. Véritable carte postale pour l’Etat, Bryce Canyon laissera à coup sûr une forte impression à tous ceux qui auront la chance de le visiter en cette saison. Autre star des circuits en haute saison, Bryce Canyon est peu fréquenté en hiver et au début du printemps, la période idéale pour en profiter sans devoir faire d’interminables files à l’entrée du parc.

Après ce grand bol d’air à Bryce, il est temps de reprendre la route vers Salt Lake City, et nous retrouvons la capitale de l’Utah après un arrêt shopping aux Outlets at Traverse Mountain (Lehi). Pour clôturer ce voyage d’exception, nous poussons jusqu’à Antelope Island State Park, lieu idéal pour un arrêt camping en pleine nature au milieu du Great Salt Lake en compagnie des bisons, des antilopes et des cervidés qui peuplent cette île en nombre.

Voilà une petite partie de ce que l’Utah a à offrir, un aperçu qui prouve que la découverte et la connaissance des destinations peuvent révéler de belles surprises et faire la différence pour offrir des voyages mémorables à ceux qui n’ont pas peur de sortir des sentiers battus de temps à autre.

Pour rejoindre Salt Lake City et l’Utah, Delta Air Lines propose des vols directs au départ d’Amsterdam et Paris Charles de Gaulle. Retrouvez un Inflight Report du vol AMS-SLC-AMS en marge de la TM Newsletter 1070!

Ce qu’ils en disent

Marina Sonck (Wings ‘n Wheels): “Utah ou Pays du peuple de la Montagne. Ce merveilleux Etat n’a pas volé son nom! En famtrip à la découverte de ce paradis des canyons. Chaque parc national est différent, chaque formation rocheuses a ses propres caractéristiques…c’est ce qui a rendu ce voyage surprenant et intriguant! J’ai été agréablement surprise de découvrir l’Utah en hiver! Une pure merveille tant par les panoramas enneigés que par le peu de monde, nous avions vraiment l’impression d’être seuls sur les différents sites. Delicate Arch rien que pour nous, un vrai régal, sans parler des températures idéales pour les randonnées!”

 

Virginie Sitko (Connections Verviers): “Ce voyage fut une pure merveille.

J’ai énormément appris sur ces quelques jours de voyage. L’Utah a tellement de choses à offrir au niveau des paysages et des activités sportives. White Pocket m’particulièrement surprise. L’énorme avantage de ce parc, c’est qu’il soit encore isolé de part sa difficulté d’accès. Zion National Parc est également un parc incontournable. De plus, la région de Zion (Saint Georges) cache une autre petite merveille: Snow Canyon State Park. En ce qui concerne le logement dans cette région, j’ai bien aimé le glamping Under Canvas, parfait si on souhaite rester dans le thème de la nature mais tout en gardant un certain confort.

Pour mes futurs itinéraires, je n’hésiterai pas à proposer l’Utah en hiver pour éviter la foule dans les parcs, éviter les temperatures élevées en été et surtout, pouvoir admirer Bryce sous la neige…une pure merveille!”

Olivier Barthez (Visit Utah): “L’Office de Tourisme de l’Utah a choisi d’être présent en Belgique il y a un peu moins d’un an, sur la base de données statistiques que nous avions sur le marché émetteur belge. Et l’expérience de ces 10 mois sur le terrain nous a rapidement donné raison! L’Utah est très connu pour ses Parcs Nationaux majestueux – les « Mighty 5 » – mais il y a également de nombreux autres sites incroyables et d’expériences mémorables à découvrir, et ce tout au long de l’année. Le voyageur belge correspond en tout point au profil de voyageur que l’Utah souhaite accueillir: il séjourne plus longtemps que la moyenne des autres visiteurs internationaux, il est curieux et n’hésite pas à sortir des sentiers battus, il a un pouvoir d’achat élevé et sait se faire plaisir sur place avec des prestations de qualité (hébergements, restaurants, activités, etc.) Bref, le voyageur idéal! Le voyage d’étude réalisé avec les tours opérateurs revêt une grande importance car il nous permet de mettre en lumière à la fois des régions et/ou des produits de l’Utah moins connus mais à fort potentiel pour les voyageurs belges. Il s’agissait de mon premier voyage d’étude avec des tours opérateurs belges et j’ai pu apprécier leur grand professionnalisme et leur enthousiasme, le tout dans une ambiance excellente. Toujours prêts pour l’aventure et sachant apprécier les bonnes choses, ils ont été à la hauteur de la réputation du marché belge!”


Qui, quoi, où?

Période: du 16 au 25 mars.

Compagnie aérienne: Delta Air Lines, vols directs CDG-SLC ou AMS-SLC.

Participants: Dorothée Druez (Del-Tour Perwez), Elke De Winne (USA Travel), Virginie Sitko (Connections Verviers), Marina Sonck (Wings&Wheels) et Ludwig Verbruggen (Joker).

Accompagnateurs: Els Sluijmers (Delta Air Lines) et Olivier Barthez (Visit Utah).

Hôtels de résidence: Radisson Salt Lake City Downtown, Fairfield Inn and Suites, Desert Rose Resort & Cabins, Canyons Boutique Hotel (Kanab), La Quinta Inn & Suites (Springdale), Best Western Plus Ruby’s Inn (Bryce Canyon), RL Salt Lake City.

Hôtels visités: Inn on the Cliff (St George), Under Canvas Zion, Bluff Dwellings Resort, La Posada Pintada (Bluff), Hat Rock Inn (Mexican Hat).


 

Comments