Analyses

16e IMEX à Francfort

Plus de 3.500 prestataires du secteur des meetings et incentives en provenance de 150 pays, parmi lesquels de nouveaux venus comme les Convention Bureaux de Russie, du Pays de Galles et d’Hawaii, sans oublier les offices de tourisme de l’Ouganda et du Liban. Ajoutez à cela quelque 250 conférences, séminaires et autres sessions éducatives et vous aurez compris pourquoi cet IMEX a de nouveau battu des records. Cette année, le plus gros exposant était à nouveau l’Allemagne, où le German Convention Bureau a établi un nouveau record en termes d’exposants. Lors du Germany Travel Mart qui s’est tenu voici deux semaines à Dresde, on pouvait déjà constater que le secteur MICE gagnait en importance dans l’ensemble du marché voyagiste. Pour le MICE, il est pratiquement impossible de se passer des DMC et autres organisateurs spécialisés. Raison pour laquelle les DMC globaux gagnent en importance et en succès.

Technovation

Hugo Slimbrouck (Ovation Global DMC): “L’IMEX a une fois de plus entraîné une semaine des plus chargées pour de nombreux planificateurs d’événements. Cette année, on a peut-être enregistré un peu moins d’acheteurs que prévu, mais la qualité des acheteurs présents était comme toujours remarquable. Une tendance sur laquelle nous surfons chez Ovation Global n’est autre que le rôle croissant des instruments technologiques, qui ne font qu’augmenter la durée de vie et l’intensité d’un événement. Notre événement client Technovation était dès lors intégralement placé sous le signe de ces instruments, et une compétition de pitchs ludiques entre quatre fournisseurs de technologie de premier plan n’a fait qu’accentuer l’élément ludique. Quelque 500 clients et prospects ont pu en bénéficier, mais ils avaient également leur mot à dire lors de l’attribution du prix de la meilleure présentation.”

SITE

La Society for Incentive Travel Excellence (SITE) a créé par le passé le certified incentive travel executive (CITE) en tant que label de qualité pour les spécialistes de l’incentive. 2012 voyait le lancement du CIS, le label certified incentive specialist délivré actuellement à 1.300 professionnels issus de 50 pays, gage de la qualification de base pour le secteur des incentives. Désormais, un troisième label vient s’ajouter afin de démontrer la norme de qualité la plus élevée: le CITP ou certified incentive travel professional. Spécialement destiné aux planificateurs d’incentives au sein des grosses entreprises, mais aussi ouvert aux autres acteurs du secteur. Le SITE a également présenté le premier incentive travel index durant cet IMEX. Objectif: fournir des informations axées sur l’avenir, sur la base d’analyses et d’opportunités commerciales. Tous ces points seront encore développés et mis en lumière durant la prochaine global conference SITE, qui aura lieu du 11 au 13 janvier prochain à Bangkok. Plus d’infos sur www.siteglobal.com.

Digital Infrastructure Award

Lors de l’IMEX, INCON, le partenariat global pour les conférences, associations et événements, a révélé le gagnant du Digital Infrastructure Award 2018. Deux candidats ont terminé cette année ex aequo sur la première marche du podium et se sont dès lors partagé le prix. Il s’agit de KINTEX, le Korea International Exhibition & Convention Center, et l’International Convention Center Sydney. Cette distinction a couronné les centres de réunion faisant preuve d’innovation sur le plan numérique et technologique. Plus d’infos sur www.incon-pco.com/award.html.

Monaco

Pour Monaco, le secteur MICE représente un quart du tourisme réceptif. A compter de cette année, la principauté applique les règles médico-éthiques imposées par l’Europe. Cela signifie qu’elle n’acceptera plus de congrès médicaux entre le 15 juin et le 15 septembre. Entre-temps, le célèbre hôtel-boutique Columbus a subi des travaux de rénovation à hauteur de 20 millions d’euros et rouvrira ses portes à l’occasion du Grand Prix de Formule 1. Enfin, le centre de congrès Grimaldi Forum annonce une rénovation en profondeur assortie de travaux d’extension devant être bouclés en 2025. Etant donné que Monaco s’étend sur deux kilomètres carrés à peine, l’extension se fera en direction de la mer.

Top 50 des hôtels européens pour les meetings

Cvent, un des leaders du marché en matière de meetings, events, hospitality et technologies, a promulgué à Francfort le top 50 des hôtels en Europe pour les meetings. Ce top 50 était ouvert pour la première fois à l’Europe uniquement; jusqu’ici, on y trouvait également le Moyen-Orient et l’Afrique. C’est le Hilton Prague qui a été désigné meilleur hôtel pour les meetings. Le Hilton London Metropole a décroché la deuxième place, suivi par le DoubleTree by Hilton Amsterdam Centraal Station en troisième position et l’hôtel Arts Barcelona (quatrième). Le Sheraton Frankfurt Airport Hotel & Conference Center vient clôturer le top 5. Fait remarquable: aucun hôtel de Belgique ou du Grand-Duché du Luxembourg ne se classe dans le top 50.

BestCities

BestCities, une alliance entre les convention bureaux de douze villes (dont Madrid, Berlin, Tokyo, Dubaï, Copenhague et Singapour), a présenté Jeannie Lim au poste de nouvelle présidente de l’alliance lors d’un petit-déjeuner à l’hôtel Maritim. Jeannie Lim est une personnalité de premier plan du Singapore Exhibition and Convention Bureau et succède ainsi à Jonas Wilstrup (Copenhague). Une attention particulière a également été portée au Global Forum 2018 de BestCities, qui aura lieu en décembre à Bogota. Plus de détails sur www.bestcities.net.

Trois icônes belges fêtent leur soixantième anniversaire

Sur le stand de Visit Brussels, une attention particulière a été portée à trois icônes belges qui célèbrent cette année leur soixantième anniversaire. Il s’agit en premier lieu de l’édifice emblématique de Bruxelles, l’Atomium. En deuxième lieu, le SQUARE, le convention center qui a accueilli en son sein quelque 18.000 événements et près de dix millions de visiteurs. Enfin, les célèbres personnages BD les Schtroumpfs, création de Peyo, entre-temps mondialement connus grâce aux films d’animation.

Event Impact Calculator

A Francfort, European Cities Marketing a présenté l’Event Impact Calculator (EIC) pour le marché européen, aux côtés de l’association Destinations International. L’Impact Calculator a pour but de calculer la valeur économique d’un événement ainsi que le retour sur investissement en termes de taxes locales. Les organisateurs peuvent ainsi mieux définir à l’avenir leur marketing et leur politique de développement et de croissance du secteur de l’événement. 200 organisations utilisent déjà cet Impact Calculator. European Cities Marketing tient cette année la 32e édition de sa Summer School à Thessalonique, en Grèce, du 25 au 29 août. Plus d’infos via www.europeancitiesmarketing.com.

Lors de cet IMEX, un hommage a été rendu à Paul Flackett, ancien managing director du salon, décédé un peu plus tôt cette année. Les IMEX Academy Awards, décernés chaque année à quiconque a fourni une contribution exceptionnelle au secteur des meetings, porteront désormais son nom. A Francfort, la Norvège s’est particulièrement focalisée sur les capacités de meeting du Legoland Hotel & Conference center. Ainsi que sur la Lego House, un bâtiment unique construit en blocs Lego, convenant pour les événements et autres conférences. Dubaï se prépare de son côté pour le premier congrès ICCA du Moyen-Orient, du 11 au 14 novembre.

Gilbert Roels, senior reporter Travel Magazine

Comments